Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tennis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Avr - 11:43

Incroyable victoire de Serena Williams

Serena Williams a renversé une situation plus que compromise en finale du tournoi de Miami face à Justine Hénin pour enlever le 28e titre de sa carrière, son 2e cette saison. Le score est éloquent : 0-6, 7-5, 6-3.



Après avoir subi une "roue de bicyclette" dans la première manche et sauvé deux balles de match dans la deuxième, Serena Williams remporte finalement le tournoi de Miami face à la Belge et n°1 mondiale Justine Hénin-Hardenne. Après son succès à Melbourne, l'Américaine enchaîne un second succès de prestige cette saison à Miami (dur, 3,450 millions de dollars) et poursuit son impressionnante remontée au classement mondial. 95e à l'issue de la saison 2006 ponctuée de plusieurs blessures, Serena était déjà dans le Top 20 avant ce tournoi floridien. Elle devrait faire son retour dans le Top 10.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Avr - 11:52

J'ai vu le match hier juste avant la finale de la CDL... Hénin qui craque hic hic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Avr - 19:39

Le potentiel de Serena Williams est le plus gros du tennis féminin.
Mais bon, ça reste du tennis féminin livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 1 Avr - 22:52

Miami : Djokovic remporte le tournoi

Novak Djokovic s’est joué de Guillermo Canas en finale à Miami (6/3 6/2 6/4) et remporte son premier Masters Series. Finaliste malheureux à Indian Wells, Novak Djokovic a pris sa revanche à Miami en s’imposant en trois manches face à Guillermo Canas après un peu plus de deux heures de jeu (6/3 6/2 6/4). A 19 ans, le Serbe décroche le premier Masters Series de sa carrière.

Résultat de la finale :
Djokovic (Ser, 10) - Canas (Arg) 6/3 6/2 6/4

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 2 Avr - 11:29

Un pur talent celui-la!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 2 Avr - 11:57

Yoann a écrit:
Un pur talent celui-la!

C'est clair, plus jeune joueur à gagner un master séries !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 17 Avr - 23:09

Monte Carlo : Vliegen s’offre Safin

Marat Safin a été éliminé par Kristof Vliegen, ce mardi, au 2e tour du tournoi de Monte Carlo (0/6 7/6 6/4). Largement mené un set à rien et après avoir sauvé quatre balles de match, Kristof Vliegen revient de loin. Le Belge a épuisé Marat Safin dans de longs rallies de fond de court (0/6 7/6 6/4) et peut maintenant préparer son prochain match contre Rafael Nadal, si celui-ci se défait de Juan Ignacio Chela.

Résultats du premier tour :
Ferrer (Esp, 12) - Simon (Fra) 6/3 6/1
Becker (All) - Johansson (Sue) 7/6 6/2
Hrbaty (Slq) - Portas (Esp) 7/6 6/5
Kohlschreiber (All) - Pavel (Rou) 6/2 5/7 6/4
Gasquet (Fra, 11) - Verdasco (Esp) 7/5 6/7 7/6
Berdych (Tch, 10) - Almagro (Esp) 5/0 ab.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 22 Avr - 19:54

Un roi en terre princière

Rafael Nadal a remporté la finale de la 101e édition du tournoi de Monte Carlo en battant un Roger Federer trop attentiste (6/4 6/4). L’Espagnol rejoint Ilie Nastase, seul joueur à avoir enlevé l’épreuve trois fois consécutivement.



Une finale entre Rafael Nadal et Roger Federer. Voilà qui va forcément faire réfléchir Etienne De Villiers, patron de l'ATP, désireux de déclasser le tournoi de Monte Carlo avant le début de la semaine. Pour la 2e année consécutive, donc, les deux meilleurs joueurs du monde s'étaient donné rendez-vous en terre monégasque pour un dixième bras de fer. L'Espagnol, qui menait quatre succès à rien face à son adversaire sur terre battue et restait sur 66 victoires d'affilée sur la surface, partait logiquement favori. D’autant que son jeu n’avait connu aucun soubresaut depuis mardi tandis que celui du Suisse avait attendu le stade des quarts pour se révéler.

Nadal donne des points
Celui-ci avait d’ailleurs l’honneur de servir et concluait le premier jeu de la partie sur un smash qui annonçait la couleur. Ses relances, très profondes, gênaient le Majorquin et l’obligeaient à effacer une balle de break d’emblée (1/1). Pour la première fois de la semaine, Federer entamait bien son match grâce notamment à un service très au point. La science du jeu de terre de Nadal faisait alors son effet. Ses grosses gifles de revers entamaient le revers adverse et lui dégageaient régulièrement le court pour venir placer ici et là des volées ou autres amorties avec succès. Son agressivité décuplée et ses marques définitivement prises, le Taurillon de Manacor produisait son effort et le n°1 mondial se contentait de remettre la balle dans le court. Ce qu’il faisait d’ailleurs très bien, au contraire de son vis-à-vis, qui donnait beaucoup de points gratuits (3/2). Cette étrange tactique de l’attentisme fonctionnait puisque l’Helvète faisait la course en tête sans être inquiété sur sa mise en jeu. Mieux, il se créait deux belles occasions de chiper celui de son cadet en s’arrachant de tout son long sur un smash impeccable. Deux opportunités balayées d’un revers de raquette par l’Espagnol sur autant de coups droits excentrés du Suisse. Ses problèmes sur son point fort habituel sautaient encore aux yeux avec trois nouveaux ratés dans la foulée ! Résultat, Nadal profitait de ce trou d’air, creusait le premier écart de la partie et remportait la manche inaugurale sur un coup droit croisé imparable (6/4).

Federer comme résigné
Sous les yeux attentifs de Laure Manaudou, Federer venait de concéder son premier set depuis le début du tournoi à cause de ses 19 fautes directes (dont 13 en coup droit). Ce dérèglement se poursuivait dangereusement mais son talent naturel lui permettait d’écarter une balle de break d’entrée de 2e set. La sentence avait pourtant bien lieu cinq minutes plus tard, quand Nadal décochait un passing tendu le long de la ligne pour assommer la rencontre (2/1). Ce break faisait très mal au Suisse, qui semblait abattu depuis quelques jeux. Jouant contre nature depuis le début de la rencontre, Federer traînait une bobine résignée et sans grande vigueur pendant que son adversaire bondissait aux quatre coins du court. Celui-ci jouait très long, son lift giclait comme jamais et engendrait toujours autant de fautes de l’autre côté du filet. Inoffensif sur l’engagement de son opposant, le Bâlois tentait quelques incursions au filet pour sauver trois balles de double break ! Federer sortait alors complètement de son match à la suite d’un jugement arbitral peu à son goût. Une forme d’agacement qui avait au moins le mérite de le réveiller au bon moment pour sortir deux balles de match à 5/3. Ce petit contre-temps n’entamait en rien la confiance de Nadal, qui remportait la finale en 1h35 de jeu (6/4 6/4). L’ibère égale du même coup Ilie Nastase, seul joueur à avoir remporté le tournoi monégasque trois fois consécutivement de 1971 à 1973.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 22 Avr - 21:47

Nadal :top: :top:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 22 Avr - 22:20

Manu a écrit:
Nadal :top: :top:

Federer impressionné par Nadal

Vainqueur du tournoi de Monte Carlo, Rafael Nadal était particulièrement fier d’avoir battu Roger Federer en finale. Le Suisse a avoué son infériorité à demi-mots. «C’est vraiment mon tournoi préféré et le gagner encore une fois devant le numéro un mondial et meilleur joueur de tous les temps est très gratifiant. D’autre part, j’espère que les émissaires de l’ATP changeront leur projet de déclassement du tournoi et qu’il restera Masters Series. De son côté, Roger Federer ne pouvait que s’incliner : «Je félicite Rafael, je suis content pour lui. Ce qu’il fait sur terre battue depuis ces derniers mois est impressionnant. Je ne peux tenter de le faire déjouer à Rome, Hambourg et évidemment à Roland Garros».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Jeu 26 Avr - 13:13

Il m'énerve ce Nadal :grrr:
C'est le meilleur sur terre, rien à dire....

Mais bon, il reste à des années lumière du niveau général de Federer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Jeu 26 Avr - 14:32

Yoann a écrit:
Il m'énerve ce Nadal :grrr:
C'est le meilleur sur terre, rien à dire....

Mais bon, il reste à des années lumière du niveau général de Federer.

Soutien... J'arrive pas à me le blairer :top: :top: :top:

Megaphone FEDERER :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Mar 1 Mai - 19:30

Estoril : Gasquet domine Mirnyi

Richard Gasquet accède au 2e tour du tournoi d’Estoril grâce à sa victoire sur Max Mirnyi (6/3 6/3). Richard Gasquet s’est qualifié pour le 2e tour du tournoi d’Estoril. Le Français a dominé Max Mirnyi (6/3 6/2) et affrontera Frederico Gil ou Ruban Ramirez Hidalgo au 2e tour. Garcia-Lopez s’est également qualifié.

Résultats du 1er tour :
Gasquet (Fra, 5) - Mirnyi (Blr) 6/3 6/3
Garcia-Lopez (Esp) - Russell (EU) 6/1 6/2
Spadea (EU) - Gabashvili (Rus) 6/1 5/7 6/4

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 13 Mai - 11:06

Monfils quitte Delaître pour Benhabilès

Gaël Monfils a décidé de se séparer de son entraîneur Olivier Delaître pour rejoindre Tarik Benhabilès en Floride. La valse des entraîneurs se poursuit. Après Roger Federer qui a quitté Tony Roche, c’est Gaël Monfils qui en a fait de même avec Olivier Delaître. Actuellement en proie au doute, le Français s’exilera en Floride pour s’entraîner avec Tarik Benhabilès. «Les gens pourraient croire que je ne réfléchis pas, que je fais n'importe quoi alors qu'au contraire j'essaie d'aller de l'avant, de faire ce qu'il faut», a indiqué Monfils dans l’Equipe.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 20 Mai - 19:12

Hambourg : Federer tombe Nadal !

Roger Federer a battu Rafael Nadal pour la première fois sur terre battue en finale du Masters Series de Hambourg (2/6 6/2 6/0). Il s’agit de la première défaite de l’Espagnol sur la surface depuis avril 2005. C’est fait : Rafael Nadal n’est plus invicincible sur terre battue. L’Espagnol a été dominé par un Roger Federer des grands jours ce dimanche en finale du tournoi de Hambourg (2/6 6/2 6/0). La série de succès consécutifs de l’Espagnol sur terre battue s’arrête donc à 81 unités et laisse entrevoir une possible revanche à Roland Garros.

Résultat de la finale :
Federer (Sui, 1) - Nadal (Esp, 2) 2/6 6/2 6/0

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 16 Juin - 10:31

Mahut s'offre Nadal

En s'imposant face à Rafael Nadal, Nicolas Mahut a frappé un grand coup sur les courts du Queen's. Le Français retrouvera Arnaud Clément en demi-finales. Du côté d'Halle, Marc Gicquel n’avait plus la force de continuer face à Jarkko Nieminen.



Des grands Bleus
Qui aurait misé une livre sterling sur Arnaud Clément et Nicolas Mahut, respectivement opposés à Novak Djokovic et Ivan Ljubicic sur le gazon du Queen’s ? A priori, pas grand monde. Et pourtant il fallait jouer les grosses cotes ce vendredi à Londres. En effet, Clément s’est débarrassé en trois sets du Serbe (2/6 6/3 6/4) et Mahut n’a eu besoin que de deux manches pour venir à bout du Croate (7/6 6/3). Les deux victimes du jour ne sont autres que le 4e et le 12e joueur mondial. Arnaud Clément, qui n’avait battu aucun top 20 cette saison, réussit là son plus joli coup de l’année. Pour Nicolas Mahut, bien que la performance soit une surprise, quelques éléments pouvaient entrevoir un exploit du Boulonnais. En effet, le jeune Français avait déjà croisé la route du Croate cette saison, à Marseille où la victoire était revenue au Tricolore (6/4 6/4). De plus, Ljubicic a mal vécu la saison sur terre battue (5 victoires pour autant de défaites) et les très bons résultats du début d’année (finales à Zagreb, Rotterdam, quarts à Indian Wells et demi-finale à Miami) ont été vite oubliés. Les deux performances sont donc de taille pour les Frenchies.

A peine le temps de récupérer qu'il fallait déjà reprendre la raquette quelques heures plus tard, en quarts de finale. Arnaud Clément parvenait sans mal à enchaîner et s'offrait une deuxième victoire dans la journée en sortant Ivo Karlovic (7/5 6/4) pour se hisser en demi-finales. De son côté, Nicolas Mahut réalisait un petit exploit en sortant Rafael Nadal en deux sets (7/5 7/6). Auteur d'un grand match, le Français se qualifie aux dépens d'un Nadal décidément perdu sur herbe. Dans les deux autres quarts de finale, en bas de tableau, les grands serveurs, spécialistes du gazon, étaient à l'honneur. Le Russe Dmitri Tursunov a tout d'abord pris le meilleur sur le Chilien Fernando Gonzalez (6/3 6/7 6/4) avant qu'Andy Roddick ne dispose du jeune Croate Marin Cilic (6/4 7/6) grâce à une première balle d'une grande efficacité (93% de points remportés sur son premier service). L'Américain et le Russe se retrouveront samedi en demi-finale.

Gicquel ne pouvait plus
L’autre tournoi de la semaine à Halle en Allemagne était également l’occasion pour un Français de tenter d’accéder aux quarts de finale mais sans doute mal remis d’un service canon encaissé la veille dans le bas ventre, Marc Gicquel a dû renoncer après la perte du premier set face à Jarkko Nieminen (6/4 ab.). Il s’explique ainsi sur le site officiel du tournoi : «Je ressentais encore des douleurs à l’estomac et je ne sentais plus mes jambes. Je n’avais aucune de chance de revenir après le premier set». Néanmoins la semaine germanique du 42e joueur mondial a été très bonne puisqu’au premier tour, il a écarté David Nalbandian, ancien finaliste à Wimbledon. Un premier tour que le Français n’avait plus passé depuis le tournoi de Casablanca où il était arrivé jusqu’en demi-finales. Vainqueur de Gicquel, Nieminen affrontera au prochain tour Tomas Berdych :«Ce sera un match très dur surtout depuis que Tomas sert très bien et qu’il se sent parfaitement sur le gazon».

Tournoi du Queen’s
Résultats des 8es de finale
Gonzalez (Chi, 3) - Ginepri (E-U, 15) 6/2 7/5
Cilic (Cro) - Tsonga (Fra) 4/6 6/3 6/2
Roddick (EU, 2) - Bogdanovic (GB, wc) 4/6 7/6 6/4
Tursunov (Rus, 7) - Mathieu (Fra, 12) 7/6 3/6 6/3
Karlovic (Cro) - Safin (Rus, 8) 7/6 7/6
Nadal (Esp, 1) - Mirnyi (Bie) 7/6 6/3
Mahut (Fra) - Ljubicic (Cro, 5) 7/6 6/3
Clément (Fra, 14) - Djokovic (Ser, 4) 2/6 6/3 6/4

Résultats des quarts de finale
Tursunov (Rus, 7) - Gonzalez (Chi, 3) 6/3 6/7 6/4
Roddick (EU, 2) - Cilic (Cro, wc) 6/4 7/6
Clément (Fra) - Karlovic (Cro) 7/5 6/4
Mahut (Fra) - Nadal (Esp) 7/5, 7/6

Tournoi de Halle
Résultats des quarts
Berdych (Rtc, 4) - Youzhny (Rus, 6) Ab.
Nieminen (Fin) - Gicquel (Fra) 6/4 ab.
Kohlschreiber (All) - Blake (E-U, 3) 6/4 6/3

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 17 Juin - 22:45

Mahut : «Vraiment déçu»

Nicolas Mahut, arrivé en finale du tournoi du Queen’s, s’est incliné face à Andy Roddick en trois sets. Le Français ne cachait pas sa déception à l’issue de la rencontre. «Je suis vraiment déçu. J’étais à un point de mettre mon nom sur ce trophée. Comme je l’ai dit hier, c’est l’un des meilleurs tournois de l’année. J’ai eu une balle de match. C’est vraiment dur maintenant», a déclaré Mahut sur le site du tournoi.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Jeu 5 Juil - 23:11

Nadal revient de nulle part

Rafael Nadal a renversé une situation bien compromise devant Mikhaïl Youzhny (4/6 3/6 6/1 6/2 6/2) et sera opposé à sa bête noire, Tomas Berdych, en quarts de finale de Wimbledon. La pluie ayant fait son apparition, Richard Gasquet devra attendre vendredi.



Nadal est débordé
Pour avoir le droit de défendre sa place en finale, Rafael Nadal savait à quoi s’attendre. Il lui fallait jouer tous les jours pour rattraper le temps perdu à cause des intempéries qui sévissent sur Londres depuis dix bons jours. Furieux contre les organisateurs, il n’avait pas caché sa colère après sa victoire sur Robin Soderling : «Je ne comprends pas pourquoi nous n’avons pas joué dimanche alors que le temps était bon. C’est vraiment dur pour les joueurs. Les officiels ne pensent pas vraiment à nous ici». Peut-être se doutait-il qu’il pouvait mordre la poussière plus tôt que prévu face à un joueur qui ne le craint pas le moins du monde. Le soleil enfin revenu dans la capitale anglaise, l’Espagnol devait prendre sa raquette à deux mains pour tenter d’écarter Mikhaïl Youzhny, qui l’avait sèchement battu au dernier US Open. Sur gazon, ce dernier pouvait encore nourrir de légitimes espoirs tant ses frappes à plat ont l’habitude de troubler le Majorquin.

Youzhny touché au dos
Le constat se vérifiait dès la fin du premier acte, où le Moscovite virait en tête (6/4). Sur sa lancée, il se détachait largement grâce à un revers toujours aussi parfait. Youzhny, qui avait fait très mal à Nadal à Flushing Meadows grâce à son coup fétiche, l’alignait le plus souvent le long du couloir et creusait un nouvel écart (6/3). Mené deux sets à rien, Nadal ne semblait pas avoir les jambes pour se sauver d’une situation mal engagée. Mais cela ne l’effraie guère. Profitant de la baisse de régime du Russe, Nadal tentait un improbable retour (6/1) pendant que son adversaire appelait le kiné pour se faire soigner le dos. L’Espagnol n’en avait cure et en remettait une nouvelle couche. Il jouait nettement plus juste et remportait ses mises en jeu plus facilement.

Son coup droit faisait enfin mouche et lui permettait d’égaliser (6/2). En fait, tout ce qu’il tentait fonctionnait à merveille et il profitait de cet état de grâce pour l’emporter après une énorme lutte (4/6 3/6 6/1 6/2 6/2). Sur le court n°18, le choc des générations a vu la victoire de Tomas Berdych sur Jonas Bjorkman (6/4 6/0 6/7 6/0). Le Tchèque, vainqueur du tournoi de Halle sans perdre une manche, continue son bonhomme de chemin sans faire trop parler de lui et sera le prochain adversaire de Nadal. Berdych mène 3 succès à 2 dans leurs confrontations et aura sa chance. Impressionnant vainqueur de Gaël Monfils, Nikolay Davydenko n’a jamais trouvé la solution face à Marcos Baghdatis. Le Chypriote a sorti le grand jeu pour s’imposer en trois sets (7/6 7/6 6/3) et retrouvera Novak Djokovic. Le Serbe a eu besoin de trois jeux décisifs pour faire plier l’Australien, qui n’a jamais démérité (7/6 7/6 4/6 7/6. Djokovic, touché au bas du dos durant sa partie, atteint son premier quart à Londres. En raison de la pluie, qui a fait son apparition en fin d'après-midi, les quarts ont été reportés à vendredi. Richard Gasquet et Andy Roddick n'avaient pas débuté leur partie alors que Roger Federer avait servi pour le gain de la première manche face à Juan Carlos Ferrero (5/5).

On n’arrête plus Venus
Chez les femmes, Venus Williams semble revenue à son meilleur niveau après une saison dernière plutôt décevante. Déjà très en jambes à Roland Garros malgré une élimination prématurée, l’Américaine avait remporté haut la main la bataille des frappeuses de jeudi sur le Centre Court en donnant une leçon à Maria Sharapova (6/1 6/3). Svetlana Kuznetsova n’aura pas fait mieux en quarts de finale, balayée à son tour. Lors de l’entame de match, les cris de Venus trouvaient pourtant un écho de l’autre côté du filet, où Sveta parvenait vaille que vaille à écourter les échanges mais pas pour bien longtemps. Encore une fois, la grande sœur de Serena trouvait une profondeur remarquable et tapait des coups gagnants aux quatre coins du terrain. La première manche, bouclée en seulement, n’était qu’une anecdote (6/3). La suite était plus accrochée car la Russe lâchait enfin les chevaux. Manquant de précision, elle laissait toutefois son adversaire la distancer. A 5/3 en sa faveur, Williams jouait alors petits bras et compostait son billet pour le dernier carré après quatre balles de match (6/3 6/4). La lauréate en 2005 sera opposée à Ana Ivanovic. A l’issue d’une très belle partie face à Nicole Vaidisova, la Thèque a rendu les armes malgré trois balles de match (4/6 6/2 7/5) et laisse le soin à sa rivale de disputer sa deuxième demi-finale de Grand Chelem consécutive.

Résultats des quarts de finale, Dames :
V. Williams (EU, 23) - Kuznetsova (Rus, 5) 6/3 6/4
Ivanovic (Cro, 6) - Vaidisova (Rtc, 14) 4/6 6/2 7/5

Résultats des 8es de finale, Messieurs :
Baghdatis (Chy, 10) - Davydenko (Rus, 6) 7/6 7/6 6/3
Berdych (Rtc, 7) - Bjorkman (Sue, 19) 6/4 6/0 6/7 6/0
Nadal (Esp, 2) - Youzhny (Rus, 14) 4/6 3/6 6/1 6/2
Djokovic (Rus, 4) - Hewitt (Aus, 16) 7/6 7/6 4/6 7/6

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Ven 6 Juil - 13:21

Nadal c'est une bite sur herbe.
Enfin, la bite elle me mettrait une branlée quand même arf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 7 Juil - 16:47

Wimbledon : Gasquet s'incline

C'est terminé pour Richard Gasquet. Le Français, tête de série numéro 12, s'est incliné samedi en demi-finale du tournoi de Wimbledon, battu en trois manches par le tenant du titre, Roger Federer.

Roger Federer (SUI, n°1) bat Richard Gasquet (FRA, n°12) : 7-6, 6-3, 6-4

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 7 Juil - 20:39

Le rêve passe pour Bartoli

Emoussée physiquement, Marion Bartoli est tombée sur plus forte ce samedi en finale de Wimbledon. La Française a été battue par Venus Williams (6/4 6/1) mais repart de Londres avec de grandes certitudes.



Retrouver Marion Bartoli en finale de Wimbledon. L’information aurait eu de quoi surprendre à l’entame de la quinzaine britannique. Voir son nom inscrit sur le palmarès une ligne au-dessus de celui d’Amélie Mauresmo aurait été encore plus déroutant mais l’exploit n’a pas eu lieu. Rattrapée par son physique, mis à mal par des matches aussi éprouvants que répétitifs depuis Roland Garros, la Tricolore s’est logiquement inclinée face à Venus Williams en deux sets secs (6/4 6/1).

Débuts timides pour Bartoli
Dès le premier échange, la Française avait compris que la victoire serait dure à aller chercher. Venus Williams, qui disputait sa 6e finale au All England Club, inscrivait un jeu blanc et frappait déjà de toutes ses forces dans la balle. Mais puisque Bartoli en faisait de même, la partie offrait un spectacle étourdissant d’entrée de jeu. Au petit jeu des gros bras, l’Américaine était la plus forte. Profitant d’une double faute adverse, elle était la première à breaker (2/0) mais la Française, qui avait connu ce scénario lors de ses trois derniers tours, ne s’inquiétait pas outre mesure. Elle débloquait enfin son compteur, en se montrant nettement plus agressive, après avoir effacé une balle de double break (3/1). Enfin entrée dans son match, Bartoli commençait même à lire le service surpuissant de son adversaire et le retournait à la perfection. Forte de cette nouvelle corde à son arc, elle bougeait bien mieux et insistait sur le coup droit de l’Américaine, moins précis qu’à l’habitude. Cette dernière encaissait trois jeux d’affilée et le doute commençait à la guetter (3/3). Cette période d’incertitude ne durait qu’un temps puisque sa présence athlétique s’imposait doucement sur la hargne de son opposante. Ponctuant chaque point d’un cri strident, elle arrachait la manche initiale sur un jeu de relance (6/4), avant d’enchaîner quelques points brillamment conclus au filet.

La kiné au chevet de Bartoli
Bartoli, qui avait pris pour habitude de s’appuyer sur la puissance adverse pour mieux la contrer, avait désormais du mal à placer des attaques. Malgré quelques sursauts d’orgueil, elle se faisait de nouveau distancer (3/0). La tête basse, elle regagnait sa chaise pour appeler la kiné, qui se chargeait de lui placer des bandes sur la plante du pied gauche. Emoussée physiquement, elle se consolait en voyant son adversaire s’étendre sur le gazon et se faire masser de con côté ! L’ambiance était au chahut ambiant, à tel point qu’une ola était déclenchée sur un Centre Court en ébullition. Le calme retrouvé, Williams était loin d’avoir perdu le fil conducteur de son jeu. Un double break en poche, elle semblait impossible à déborder et Bartoli accusait un coup de mou légitime. Sous les yeux de Martina Navratilova et de sa sœur Serena, l’Américaine claquait même une balle à 201 km/h sur son dernier jeu de service. Trois points plus tard, elle bouclait une partie à sens unique (6/4 6/1) et coiffe sa quatrième couronne à Wimbledon. Bartoli, elle, réservait les premiers mots de son discours à son père et sait que le Top 10 sera à portée de cible dans quelques semaines.

Résultat de la finale, Dames :
V. Williams (EU, 23) - Bartoli (Fra, 18) 6/4 6/1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 7 Juil - 20:42

Très belle finale dame (pour une fois) malgré le score.
Mais les Williams à leur meilleur niveau sont LARGEMENT devant tout le monde.

Gasquet ne pouvait rien faire, Federer est magique et va bouffer Nadal la chateuse demain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 12:14

Une chance pour Nadal ?

Déjà finaliste de la dernière édition, Rafael Nadal retrouve Roger Federer dimanche pour tenter de lui ravir le trophée. Le Suisse part logiquement favori et pourrait égaler le record de Björn Borg avec un cinquième titre de rang.



Nadal est un autre homme
Cela devient une habitude qui semble ne pas pouvoir changer. Pourquoi organiser des tournois du Grand Chelem avec 128 joueurs si c’est pour retrouver les deux mêmes têtes en finale une fois sur deux ? En effet, sur les douze derniers mois, Rafael Nadal et Roger Federer se sont affrontés en finale des Majeurs à quatre reprises sur huit possibles, confirmant, si besoin était, qu’ils étaient bien les deux meilleurs joueurs du monde. Si la présence du Suisse est tout sauf une surprise, celle de son grand rival, pour la deuxième année consécutive, peut étonner. Logiquement lessivé après une saison sur terre battue admirable (deux Masters Series et un Grand Chelem épinglés), l’Espagnol a eu le nez fin en allant se ressourcer en Espagne pendant quelques jours. Cette régénérescence n’a pourtant pas sauté aux yeux dès le début du tournoi. Bien que très facile pour ses deux premiers matches, alors que Mardy Fish aurait dû lui donner du fil à retordre, Nadal ne semblait guère à l’aise sur le gazon londonien. La pluie allait alors le faire sortir de ses gonds et cette rage retrouvée lui a permis d’effacer Robin Soderling et Mikhaïl Youzhny dans la foulée. D’ailleurs, le match face au Russe est le véritable déclic. Mené deux manches à rien, l’Ibère a enfin lâché son bras et récite son meilleur tennis depuis. Très agressif en coup droit, il slice énormément ses revers et son service est très efficace depuis dix jours. Il semble même capable d’accrocher sérieusement Roger Federer.

Federer a les clés
Le Suisse, quadruple vainqueur ici même, a toujours ce complexe d’infériorité face à son cadet espagnol. Vaincu à 8 reprises en 12 confrontations, Federer part toutefois avec les larges faveurs des bookmakers tant son hégémonie est indéniable sur herbe. Favorisé par la météo et le forfait de Tommy Haas, il a bénéficié de cinq jours de repos qui l’ont un peu sorti de son tournoi mais en a profité pour user ses chaussures sur les courts annexes en tapant quelques balles. De son propre aveu, cette coupure «est plus un avantage qu’un inconvénient». Impressionnant depuis le début de la compétition, il n’a lâché qu’une manche (en quarts contre Ferrero) et a passé beaucoup moins de temps sur les courts, même si son adversaire a bénéficié de l’abandon de Novak Djokovic en demies. Côté physique, il arrive en pleine forme ce dimanche pour défendre son titre. L’an dernier, sa supériorité avait été criante dès l’entame de match, au cours de laquelle il avait infligé une sévère roue de bicyclette à son challenger avant de gérer son avance. La clé du match réside encore dans sa capacité à bien débuter sa partie car, plus celle-ci traînera en longueur, plus il pourrait voir surgir la supériorité athlétique de Nadal. Auteur de vingt aces en demies face à Richard Gasquet, Federer a le talent pour ne pas trop faire durer le suspense.

Roger Federer
Date de naissance 8 août 1981
Taille et poids 1,87 m pour 80 kg
Palmarès en Grand Chelem Wimbledon (2003, 2004, 2005 et 2006), US Open (2004, 2005 et 2006), Open d’Australie (2004, 2006 et 2007).

Rafael Nadal
Date de naissance 3 juin 1986
Taille et poids 1, 85 m pour 85 kg
Palmarès en Grand Chelem Roland Garros (2005, 2006 et 2007)

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 12:26

Allez Roger!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 14:37

Mais il va gagner largement face au gitan, no stress smoke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 19:07

Manu a écrit:
Mais il va gagner largement face au gitan, no stress smoke
euh...arf :snif:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 19:36

le gitan :top:

Megaphone Roger !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 20:29

Federer at home

Roger Federer a remporté son cinquième titre consécutif aux Internationaux de Grande-Bretagne en venant à bout d’un Rafael Nadal très accrocheur en finale (7/6 4/6 7/6 2/6 6/2). Le Suisse rejoint Björn Borg, sacré de 1976 à 1980.



L’année dernière, l’histoire avait retenu que Rafael Nadal et Roger Federer étaient les premiers hommes depuis 1952 à disputer les finales de Roland Garros et Wimbledon la même année. Puisque les deux meilleurs joueurs du monde se plaisent à réécrire l’histoire du tennis contemporain, ils ont remis ça pour cette 121e édition du Grand Chelem britannique. Avec un scénario différent mais un dénouement identique. Le Suisse, déjà titré quatre fois au All England Club, a coiffé une cinquième couronne à l’issue d’une partie à grand suspense et rejoint du même coup le grand Björn Borg, sacré de 1976 à 1980.

Nadal prend son temps
Dans des conditions climatiques enfin excellentes, le numéro 1 mondial n’a pas tardé à entrer dans son match. Malgré des retours flottants, il a vite mis en difficultés son adversaire, ballotté par son revers croisé incroyable. Le premier break avalé (3/0), après un jeu de relance durant dix bonnes minutes remporté sur une énorme faute de Nadal, le Bâlois a ensuite été contrarié. Perturbé par une réaction d’orgueil de Nadal et des coups de défense en bout de course, il se faisait transpercer à chacune de ses venues au filet (3/3). Les deux joueurs ne lâchaient alors plus leurs mises en jeux et le tie-break était inévitable. Très efficace dans ce domaine, le tenant du titre continuait d’être aussi agressif et cet acharnement payait sur sa cinquième balle de premier set (7/6, 9 points à 7).

Federer baisse la tête
Déjà mené au score par deux fois dans cette 121e édition du tournoi, Nadal ne décrochait pas aussi facilement. En claquant son premier ace de la partie, il s’installait en tête de la deuxième manche et n’était guère inquiété sur ses jeux de service. La finale perdait alors de son intensité mais quelques revers croisés de l’Espagnol cinglaient pour rappeler qu’il était bel et bien là. Ce dernier, qui sortait vainqueur de la plupart des rallies de fond de court, commençait à sérieusement faire douter son adversaire. Federer, confronté à deux balles de balles, sortait alors trois aces pour recoller (3/3). Malgré ce tour de force, c’est Nadal qui était le maître sur le court en distribuant parfaitement le jeu. En toute logique, il faisait le break au meilleur moment et revenait à sa hauteur (6/4).

Impressionnant, Nadal n’en démordait pas et restait fidèle à sa stratégie, faite de coups frappés ou slicés sur le revers adverse. Gêné et jamais vraiment dominateur dans l’échange, le Bâlois affichait une moue résignée, à l’image de sa finale à Roland Garros. Il fallait attendre le 8e jeu de la troisième manche pour le voir enfin redevenir le joueur que l’on connaît (4/4). Un jeu blanc en poche, il se remettait la tête la première dans sa tentative de break. Incapable de le réaliser, il se heurtait à un Nadal qui avait mis en place la même tactique que sur terre battue, loin derrière sa ligne et balançant des grosses gifles aux quatre coins du court. Malgré quelques soubresauts sur sa mise en jeu, le Suisse s’offrait alors un nouveau tie-break, un exercice qui le transfigurait.

Le Hawk-Eye joue son rôle
Auteur d’emblée du mini-break sur un coup droit pleine ligne, celui-ci faisait la course en tête et lâchait quelques frappes à plat de mammouth qui lui permettaient de virer en tête (7/6, 7 points à 3). Ce nouvel avantage avait le mérite de le libérer mais cette bouffée d’oxygène ne durait qu’un temps puisqu’il se faisait surprendre sur son service dans la foulée (2/0). Agacé par son manque de clairvoyance sur les balles réclamées à la vidéo, qui lui donnait tort à chaque fois, il s’énervait avant que l’Ibère ne se fasse strapper le genou droit (4/1).

Conscient qu’il fallait garder des forces, le Suisse lâchait cette quatrième manche des deux mains (6/2) avant de revenir plus fort dans la dernière ligne droite. La ruse aurait pu être payante si, en face, le rythme était retombé. Car plus le match avançait, plus Nadal semblait en pleine forme. Après avoir manqué deux balles de break dans le 3e jeu, il ne rechignait jamais à prendre le filet et secouait encore son adversaire. En plein doute, Federer sortait de façon inexplicable la tête de l’eau pour effacer quatre balles de break en deux jeux ! Désormais devant au score, il breakait sur un magnifique coup droit long de ligne et claquait trois aces pour s’envoler (5/2). En pleine euphorie, il se faisait violence et plaçait un smash rageur avant de s’écrouler sur le gazon en pleurs sous les yeux de Björn Borg, présent dans la Royal Box (7/6 4/6 7/6 2/6 6/2).

Résultat de la finale :
Federer (Sui, 1) - Nadal (Esp, 2) 7/6 4/6 7/6 2/6 6/2

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Dim 8 Juil - 23:05

Roger :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Mer 11 Juil - 14:47

merci Roger!

j'aurais eu envie d'arrêter le tennis sinon!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Mer 11 Juil - 14:59

Yoann a écrit:
merci Roger!

j'aurais eu envie d'arrêter le tennis sinon!!!!

C'est clair, non au gitan même si je trouve qu'il a une bonne mentalité Bièra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 32
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Mer 11 Juil - 20:30

Monfils qui bat Davidenko à Gstadt hic

Le pauvre doit être en pleine chimio c'est pour ça. :( :(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 16 Juil - 19:42

Comme c’est dommage

Après un week-end mouvementé, l’équipe de France de Fed Cup a laissé passer sa chance dans le double décisif face à l’Italie en demi-finales. Sans être géniales, les Bleues sont pourtant passées à deux points de la finale face à la Russie.



40°C à l’ombre
Pour se consoler, l’équipe de France pourra toujours se dire qu’aller affronter les Russes chez elles en finale aurait été un vrai cadeau empoisonné. Contrairement à la dernière édition, les Bleues n’ont pas eu le «déshonneur» d’avoir à disputer un match de barrages pour rester dans le groupe mondial. C’était même l’Italie, tenante du titre, qui se dressait face à elles ce week-end dans la fournaise des Pouilles de Castellaneta Marina. La chaleur (des pointes à 40°C à l’ombre) et la pression locale ont été trop fortes pour une équipe de France frappée par les incertitudes. Entre une Amélie Mauresmo rongée par le doute, une Tatiana Golovin combative mais en manque de repères et une Séverine Brémond trop tendre à ce niveau, le groupe de Georges Goven a laissé filer une belle occasion de se hisser en finale de la compétition. Même sans être géniales, les Françaises sont passées proches de faire le gros coup du week-end, à l’image de ce qu’ont réalisé les Russes en allant battre les Américaines dans le Vermont. Une joueuse leur a coupé l’herbe sous le pied, comme elle avait su le faire en 2006 avec ses deux victoires en simple à Nancy.

Des tifosi à la limite
Francesca Schiavone était tout simplement imbattable chez elle. Cette fois-ci, l’Italienne s’est offert le luxe de glaner deux succès et demi grâce à une partition parfaitement ajustée lors du double, où elle fut associée à Roberta Vinci, invaincue en Fed Cup en dix matches ! Battues dans le double décisif après avoir mené une manche à rien, les Tricolores savent pourtant que le tournant de la demie était déjà passé. A 5/2 dans le troisième set de son second simple, Golovin était à deux points de la qualification mais a commencé à entrer dans le jeu des tifosi locaux. Jets de raquette, applaudissements des spectateurs lors des fautes de Tati au service et une tendance à se manifester ponctuellement lors des échanges. Tout ce qui est banni dans les écoles de tennis y est passé mais les excuses sont ailleurs, tant l’ambiance de Fed Cup est propice à ce genre de «débordements». Ce bouillant scenario était même attendu par les visiteuses : «On s’attendait à un week-end accroché, chaud dans tous les sens du terme et on a été servi. Cela n’a pas voulu pencher de notre côté lors de cette dernière journée et on est tous d’être passé si près de la victoire. On a eu les occasions ici ou là et chacune peut s’en vouloir à un moment ou un autre, mais c’est comme cela», glissait Amélie Mauresmo.

Bartoli dans le collimateur
Malgré ces éléments perturbateurs, nul doute que l’Amélie Mauresmo de la saison dernière, la Tatiana Golovin du premier trimestre 2007 et l’actuelle Marion Bartoli auraient largement décroché le précieux sésame. Avant de poser le pied près de Bari, les Bleues et leur staff semblaient d’ailleurs assez préoccupés par l’absence de celle qui est la meilleure Tricolore depuis deux bons mois. Goven avait tout de même tenu à noyer le poisson en affirmant : «Il n’y a aucun souci avec Marion. On connaît sa manière de travailler et on la respecte». Le problème de son absence ne se serait sans doute pas posé si les Bleues étaient sorties victorieuses du piège tendue mais Golovin avait dû sentir le coup dès vendredi : «C’est toujours un honneur pour moi de représenter mon pays, surtout quand on a le niveau. Je suis née à Moscou et pourtant, je me sens plus Française qu’elle» ! Première salve donc pour Tati et encore, c’était avant la grande désillusion. La deuxième était plus pondérée et sortait de la bouche d’Amélie Mauresmo : «Il faut faire confiance à Marion et son père mais ce n’est pas gérable pour un capitaine. Il y a un fonctionnement à respecter. Sinon, c’est le boxon». Le même boxon qui doit hanter les esprits des protagonistes de ce frustrant week-end.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 30 Juil - 13:55

Mauresmo 7e

Amélie Mauresmo a perdu une place dans le classement WTA et recule en 7e position. Justine Henin pointe toujours en tête. Amélie Mauresmo n’en finit plus de chuter dans la hiérarchie mondiale. La Française a perdu une place et est désormais pointée en 7e position. Même sanction pour Marion Bartoli qui recule en 12e position. Justine Henin est toujours en tête du classement devant Sharapova et Jankovic.

Classement WTA
1. Henin (Bel) 4457 pts
2. Sharapova (Rus) 3678
3. Jankovic (Ser) 3241
4. Kuznetsova (Rus) 2978
5. Ivanovic (Ser) 2898
6. Chakvetadze (Rus) 2541
7. Mauresmo (Fra) 2424
8. S. Williams (EU) 2325
9. Petrova (Rus) 2002
10. Hantuchova (Slq) 1957

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Sam 4 Aoû - 13:09

Monfils écœure Safin

En servant notamment une balle à 235 km/h, Gaël Monfils a sorti Marat Safin (6/3 7/5) et se qualifie pour les demi-finales de Washington. Le Français retrouvera John Isner, qui a claqué plus de 100 aces depuis le début de la semaine ! Andy Roddick sera opposé à Ivo Karlovic.



Nouveau record pour Monfils
Qui a dit qu’Andy Roddick était le meilleur serveur du monde ? Du haut de son 1,87 m, celui-ci sera le plus petit des quatre demi-finalistes à Washington avec des joueurs comme Ivo Karlovic (2,08 m), John Isner (2,05 m) et Gaël Monfils (1,90 m). Face à ces géants, A-Rod pourrait même être considéré comme le «moins bon» serveur encore en lice. A ce petit jeu, Monfils tire parfaitement son épingle du jeu depuis le début de la semaine. Déjà auteur d’un service canon à 233 km/h face à Michael Berrer au tour précédent, «Sliderman» a encore battu son record en sortant une balle à 235 km/h la nuit dernière contre Marat Safin ! Piteusement éliminé il y a dix jours à Indianapolis par Ricardo Mello, le Parisien a enfin lancé sa saison sur le dur américain et n’a laissé aucune chance au Russe, pourtant tête de série n°3, en claquant notamment l’un de ses 14 aces sur sa première balle de match (6/3 7/5). Pour sa deuxième demi-finale de la saison après Pörtschach, la Monf’ sera opposé au successeur annoncé d’Andy Roddick, John Isner.

Isner fait peur
Le mastodonte de Greensboro, qu’Andy Murray n’hésite pas à décrire comme «l’Ivo Karlovic américain» avec ses 2,05 m et ses 91 kg, n’en est qu’à son deuxième tournoi sur le circuit principal et a déjà sorti Tim Henman, Benjamin Becker et Tommy Haas. Poussé par le public local, le joueur de 22 ans a encore terminé son match au tie-break du set décisif pour effacer l’Allemand et compte désormais 109 aces en quatre matches ! Ecœuré par la puissance d’Isner (6/4 6/7 7/6), Haas préférait en rire : «L’ATP devrait établir un système pour ne pas permettre aux joueurs de plus de deux mètres de jouer au tennis ! Il est vraiment fort, son service est une arme exceptionnelle». Vainqueur d’un tournoi universitaire en mai, d’un Future en juin et d’un Challenger en juillet, où s’arrêtera donc Isner, qui n’a plus perdu son service depuis le premier set de son deuxième tour et n’a concédé aucune moindre balle de break face à l’Hambourgeois. «Battre un champion comme Tommy est impensable. J’ai vraiment eu de la chance mais je ne pouvais pas décevoir ma famille et mes amis qui étaient là pour me soutenir. J’ai déjà joué devant 5000 ou 6000 personnes, mais là, ça n’a rien à voir. Désormais, je n’ai rien à perdre», a avoué la surprise du tournoi après sa brillante victoire.

Roddick à son rythme
Monfils est prévenu et devra tenter de ne pas se laisser prendre au piège du jeu décisif, exercice fétiche de son futur adversaire avec cinq tie-breaks remporté sur sept disputés. Et Andy Roddick dans tout ça ? A son rythme, ce dernier continue son petit bonhomme de chemin. Après Indianapolis, A-Rod a sorti Hyung-Taik Lee pour la deuxième en deux semaines au stade des quarts de finale (7/6 6/2) et affrontera l’épouvantail Ivo Karlovic en demies. «Jouer face à Ivo est toujours très spécial. Honnêtement, je m’attends à jouer au moins un jeu décisif et des points très disputés. Avec lui, ce n’est jamais évident. Des fois, vous pouvez gagner en jouant mal et des fois vous pouvez bien jouer et perdre». Pour l’anecdote, le Croate a claqué 29 aces lors de son quart face à Paul Capdeville (4/6 6/3 7/6).

Résultats des quarts de finale
Roddick (EU,1) - Lee (CDS, 15) 7/6 6/2
Karlovic (Cro, 7) - Capdeville (Chi) 4/6 6/3 7/6
Monfils (Fra, 9) - Safin (Rus, 3) 6/3, 7/5
Isner (EU) - Haas (All, 2) 6/4 6/7 7/6

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Ven 10 Aoû - 8:57

Les regrets de Mathieu

Malgré une belle résistance, Paul-Henri Mathieu a fini par céder face à Rafael Nadal en huitièmes de finale du Masters de Montréal (3/6 6/3 6/2). Comme l’Espagnol, Federer, Djokovic, Davydenko, Roddick, Hewitt et Dancevic se sont qualifiés pour les quarts.



Mathieu manque le coche
Si, en cinq confrontations, Paul-Henri Mathieu n’avait jamais battu Rafael Nadal, le Français avait toujours posé de gros problèmes à l’Espagnol, à l’image de leur dernier match à Rolland Garros à l’occasion du 2e tour de l’édition 2006 (5/7 6/4 6/4 6/4). Le Majorquin a d’ailleurs toujours respecté un adversaire capable de faire jeu égal avec lui en fond de court. Tout commençait d’ailleurs pour le mieux pour Mathieu. Malgré un service moyen (41% de premières balles), le Strasbourgeois n’était jamais mis en difficulté sur son engagement. Autoritaire, il dictait même le jeu lors des échanges. Et, après avoir réussit le break, c’est logiquement qu’il empochait la première manche (3/6). Toujours aussi impressionnant en début de 2e set, le Tricolore mettait Nadal en danger à plusieurs reprises sur son service. Mais, malgré six balles de break, Mathieu ne parvenait pas à en convertir une seule. Le Majorquin en profitait alors pour prendre les devants. Opportuniste, il convertissait sa première occasion de break et égalisait à une manche partout (6/3). Touché au moral, PHM se faisait surprendre d’entrée sur sa mise en jeu. S’il parvenait à revenir à hauteur rapidement, Nadal parvenait à se détacher une nouvelle fois à 2/2. Epuisé, Mathieu finissait par craquer et laissait filer la partie (3/6 6/3 6/2) au terme de 2h42 de match.

Federer et Djokovic impériaux
Opposé pour la première fois à Fabio Fognini, issu des qualifications, Roger Federer n’a pas fait de détail. Le Suisse s’est littéralement baladé face à l’Italien. Le n°1 mondial n’a concédé aucun jeu de service. Impérial, le Bâlois, qui vient de fêter son 26e anniversaire, remportait notamment 88% des points sur premières balles. A l’inverse, le tombeur de Murray au tour précédent, se faisait breaker à cinq reprises. Auteur de 35 coups gagnants, Federer bouclait la rencontre en deux petits sets (6/1 6/1) et seulement 45 minutes. Novak Djokovic devait quant à lui faire face à un adversaire beaucoup plus coriace, du moins sur le papier, puisqu’il affrontait David Nalbandian. Mais alors que l’on s’attendait à un combat équilibré, l’Argentin est passé totalement au travers. En difficulté au service, l’ancien finaliste de Wimbledon se faisait punir par la tête de série n°3 qui pliait la première manche rapidement (6/2). En confiance, le Serbe se montrait également le plus fort dans la deuxième qu’il remportait 6/3. Demi-finaliste à Roland-Garros et à Wimbledon, ce dernier prouve qu’il faudra compter sur lui à l’US Open.

Davydenko plus fort que Youzhny
Jamais deux sans trois. Nikolay Davydenko n’a pas fait mentir le diction. Déjà vainqueur à deux reprises de son compatriote Mikhail Youzhny en autant de confrontations, le n°5 mondial a une nouvelle fois pris le dessus jeudi soir à Montréal. Le début de match était pourtant très équilibré. Davydenko et Youzhny rencontraient tous les deux des problèmes avec leur service (respectivement 53% et 50% de premières balles). Du coup, ils se procuraient à tour de rôle de nombreuses occasions de breaks. Après avoir perdu deux fois chacun leur engagement, les deux Russes étaient contraints de disputer un tie-break. Très serré, le jeu décisif tombait finalement dans l’escarcelle de Davydenko (10 points à huit). La deuxième manche était un peu moins accrochée. Le demi-finaliste de Roland-Garros profitait de son ascendant psychologique pour asseoir sa domination. S’il perdait une fois sa mise en jeu, il breakait à deux reprises son adversaire et bouclait la partie en 1h45. En quarts de finale, la tête de série n°4 du tournoi retrouvera Radek Stepanek. Au terme d’une belle empoignade, le Tchèque a en effet sorti Tommy Haas (6/3 2/6 6/2). D'autres belles passes d'arme ont eu lieu la nuit dernière. Lleyton Hewitt a souffert face à Dominik Hrbaty (6/7 6/7 6/4) alors que Frank Dancevic poursuit son étonnant parcours. L'invité canadien a dominé Fernando Verdasco (4/6 6/4 6/3) pour retrouver Rafael Nadal. Andy Roddick a, lui, déroulé contre Marcos Baghdatis (6/3 6/2)

Résultats des 8es de finale :
Davydenko (Rus, 4) - Youzhny (Rus, 14) 7/6 6/3
Stepanek (Rtc) - Haas (All, 12) 6/3 2/6 6/2
Federer (Sui, 1) Fognini (Ita, q) 6/1 6/1
Djokovic (Ser, 3) - Nalbandian (Arg) 6/2 6/3
Nadal (Esp, 2) - Mathieu (Fra) 3/6 6/3 6/2
Hewitt (Aus) - Hrbaty (Svq) 6/7 7/6 7/5
Dancevic (Can, wc) - Verdasco (Esp) 4/6 6/4 6/3
Roddick (EU, 5) - Baghdatis (Chy) 6/3 6/2

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 13 Aoû - 10:50

Novak Djokovic a remporté le MS Canada en dominant Roger Federer pour la 1re fois en 5 rencontres, dimanche à Montréal. Le Serbe s'est imposé en trois sets, dont deux tie-breaks pour décrocher son 6e titre, son 2e Masters après Miami. Personne n'avait battu Nadal et le Suisse dans le même tournoi.

MS CANADA (Montréal) - FINALE

Novak Djokovic (SRB/N.3) bat Roger Federer (SUI/N.1) 7-6 (7/2), 2-6, 7-6 (7/2)

L'exploit est de taille : Novak Djokovic vient de battre Rafael Nadal puis Roger Federer dans le même tournoi. Quand on précise à ce constat exceptionnel (c'est une première) que le Serbe remporte ainsi son second Masters Series après Miami 2007, qu'il a battu le N.1 mondial pour la première fois en cinq rencontres et qu'il avait aussi dominé Andy Roddick, N.3 mondial, en quarts de finale, le seul mot qui vient à l'esprit est : chapeau. Djokovic se souviendra de son sixième titre sur le circuit professionnel comme un moment charnière dans sa carrière. Il sait désormais qu'il peut se mesurer sans scrupule au duo infernal Federer/Nadal.

En début d'année, Djokovic n'avait pas l'expérience des grands rendez-vous. Après une défaite sèche face à Federer à Melbourne, puis une autre en finale face à Nadal à Indian Wells, il a franchi progressivement mais rapidement les échelons. En trois sets gagnants, il avait souffert physiquement à Roland-Garros puis à Wimbledon. En deux sets gagnants, il savait qu'il pouvait faire vaciller le N.1 mondial.

Djokovic aussi bien que Boris Becker en 1994

La finale s'est jouée en trois temps : un premier set intense conclu par un tie-break monumental, puis un chassé-croisé dans les deux autres manches. Djokovic a lâché du lest, visiblement marqué physiquement par les efforts fournis en début de rencontre, puis c'est Federer qui a semblé plus lent et moins précis dans son placement.

Disputer un tie-break face à Federer, surtout lorsque l'ont vient de sauver six balles de set, c'est tenter le diable. Le Suisse était invaincu lors des treize derniers tie-breaks. Avec un aplomb remarquable, sans montrer la moindre goutte de sueur de stress, "Nole" a mis du poids dans ses balles. Federer a raté quelques revers et s'est retrouvé mené 1/5 avec deux services de retard suite à un formidable coup droit joué en bout de course. La manche était pliée (7/2). Ensuite le Serbe a subi un logique contre-coup et la fluidité de son adversaire, toujours relâché malgré des imperfections côté revers dans l'échange.

Quand la plupart de ses adversaires se font happer par ses chops de revers, Federer a été constamment obligé de varier les effets pour ne pas subir les attaques de coup droit de son jeune rival. Sur ses premières balles, "Rodgeur" est impérial. Sur ses secondes, le doute s'est installé. Sur la partie, Djokovic a remporté 44% de points en retour sur des seconds services contre 29% pour Federer. Ces deux faiblesses ont été visibles dès le début de la troisième manche. Après le coup de fatigue de la tête de série N.3 du tournoi, c'est à son tour un manque visible de punch qui a été fatal au N.1.

Il perd son engagement immédiatement, doit fournir un bel effort pour revenir à 4-4 - Les deux joueurs concrétisant leur première balle de break chacun. Le deuxième tie-break de la rencontre sera un calvaire. Il manquait quelques centièmes à Federer dans l'échange pour faire la différence, et particulièrement pour se jeter à l'abordage au filet pour prendre son adversaire à la gorge. Il lui a manqué quelques centimètres dans la raquette lors de ce jeu décisif, marqué ses fautes directes et ses bois (7/2 encore).

A 20 ans tout juste Novak Djokovic a toutes les cartes en main. Une statistique permet de le situer : Il est le premier joueur à avoir battu les 3 premières têtes de série dans le même tournoi depuis l'Allemand Boris Becker en 1994 à Stockholm. Certes, Il lui manque encore un peu d'endurance pour espérer briller jusqu'au bout à l'US Open, mais personne ne pourra plus évoquer Federer et Nadal, qui avaient remporté 18 des 21 derniers Masters Series, sans penser à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 27 Aoû - 12:58

Bartoli intègre le Top 10

Forte de son quart de finale à New Haven, Marion Bartoli grignote une place au classement WTA et intègre le Top 10. Marion Bartoli récolte les fruits de sa superbe saison. La Française, bien que battue en quarts de New Haven par Elena Dementieva, gagne une place et entre pour la première fois de sa carrière dans le Top 10 ! Titrée à New Haven après avoir bénéficié de trois abandons consécutifs, la Russe Svetlana Kuznetsova reste 4e mais se rapproche de Jelena Jankovic.

Classement WTA
1. Henin (Bel) 4692 points
2. Sharapova (Rus) 3845
3. Jankovic (Ser) 3429
4. Kuznetsova (Rus) 3176
5. Ivanovic (Ser) 2847
6. Chakvetadze (Rus) 2586
7. Mauresmo (Fra) 2376
8. Petrova (Rus) 2238
9. S. Williams (EU) 2237
10. Bartoli (Fra) 1989

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Tennis   Lun 27 Aoû - 13:00

Elle ressemble à rien Bartoli... Encore plus moche que Mauresmo et Pierce réunies arf arf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tennis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tennis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tennis
» tennis : tournoi WTA de Paris-Coubertin
» Mobiles : les clients de Bouygues et de SFR privés de tennis
» Le tennis
» diffusion des tournois de tennis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Le sport mondial-
Sauter vers: