Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 C1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Thibaud
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 3252
Date d'inscription : 17/06/2006

MessageSujet: Re: C1   Ven 8 Déc - 18:01

Lille bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Ven 8 Déc - 18:02

Thibaud a écrit:
Lille bravo
Effectivement. Lille, voila un exemple à suivre. livre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Sam 24 Fév - 0:57

Résultat des 8eme de finale aller

AS Roma (ITA) 0-0 Lyon (FRA)
FC Porto (POR) 1-1 Chelsea (ANG)
Inter Milan (ITA) 2-2 Valence CF (ESP)
FC Barcelone (ESP) 1-2 Liverpool (ANG)
Real Madrid (ESP) 3-2 Bayern Munich (ALL)
PSV Eindhoven (HOL) 1-0 Arsenal (ANG)
Celtic Glasgow (ECO) 0-0 Milan AC (ITA)
Lille (FRA) 0-1 Manchester United (ANG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Invité



MessageSujet: Re: C1   Sam 24 Fév - 1:07

lyon a sa chance
chelsea porto ca sera chaud
valence fait une bonne affaire
liverpool prends une grosse option
bayern garde ses chances
arsenal ca sera chaud
milan dvrait passer
lille ca va etre dur
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Sam 24 Fév - 1:12

Je me lance pour les qualifiés...
As Roma, Chelsea, Valence, Barça/Liverpool... j'en sais rien, Réal, Arsenal, Milan AC, MU.


Dernière édition par le Sam 24 Fév - 1:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Invité



MessageSujet: Re: C1   Sam 24 Fév - 1:15

bon alors
Lyon , chelsea ,valence, liverpool , bayern , arsenal, milan ac , manchester
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Sam 24 Fév - 1:53

Lyon, Chelsea, Valence, Liverpool, Bayern, Arsenal, Manchester, Celtic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Dim 25 Fév - 18:40

AS Roma : Spalletti répond aux Lyonnais

L'entraîneur de l'AS Roma, Luciano Spalletti, a repoussé dimanche les allégations des responsables lyonnais selon lesquelles les Romains se seraient livrés à des provocations verbales et physiques à l'encontre des joueurs de l'OL lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions, mercredi au stade Olimpico de Rome (0-0).

Spalletti a ainsi balayé l'idée d'un quelconque "contrat" des Romains sur Juninho que Gérard Houllier avait cru identifier au vu du nombre de fautes commises sur le meneur de jeu lyonnais. Pour l'entraîneur romain, interrogé par le Corriere dello Sport, «il y a eu quelques duels acharnés sur le terrain et quelques échanges de mots, comme il y en a toujours dans ce genre de rencontre, mais rien qui ne soit allé au delà de la limite».

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 27 Fév - 2:06

Le LOSC fait appel

Le LOSC a officiellement fait appel de la décision rendue vendredi par l’UEFA concernant la rencontre Lille-Manchester United. Lundi en fin d’après-midi, les dirigeants de Lille ont fait appel de la décision de l’instance européenne qui avait rejeté la réclamation des Nordistes concernant le but accordé à Manchester United en Ligue des Champions.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Dim 4 Mar - 13:45

Chelsea : Terry forfait

Le défenseur de Chelsea, John Terry est forfait pour le 8e de finale retour de Ligue des Champions face à Porto. Convalescent après le terrible coup reçu à la tête en finale de la Coupe de la Ligue le week-end dernier, John Terry n’est pas encore suffisamment remis. Le capitaine des Blues, qui n’a pas joué contre Portsmouth samedi (0-2), ne sera pas aligné à Stamford Bridge pour le 8e de finale retour de Ligue des Champions face à Porto mardi.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:44

L'UEFA enquête

L’UEFA a décidé d’ouvrir une enquête après les incidents qui ont émaillé la rencontre entre Valence et l’Inter Milan. La fin de rencontre a été tendue à Mestalla mardi soir en 8es de finale retour de la Ligue des Champions, une bagarre générale ayant éclaté entre les joueurs de Valence et de l'Inter Milan. L’UEFA a annoncé ce mercredi l’ouverture d’une enquête.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:45

L’action OL Groupe dégringole en bourse

Le lendemain de l’élimination de Lyon en Ligue des Champions, l’action OL Groupe a perdu 4,35% de sa valeur. En début d’après-midi mercredi, l’action OL Groupe avait sérieusement fléchi le lendemain de la défaite des champions de France face à l’AS Roma. A 14h00 le titre perdait 4,35% à 22 euros. L’action avait fait son entrée sur le marché le 9 février dernier à 24 euros .

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:47

Henry, pièce maîtresse

Arsène Wenger s’est réjoui de la disponibilité de Thierry Henry pour affronter le PSV Eindhoven mercredi avec Arsenal, expliquant que son attaquant pouvait gagner le match à lui tout seul. Pour Arsène Wenger, la présence de Thierry Henry dans l’équipe d’Arsenal pour défier le PSV Eindhoven mercredi, est un grand soulagement au regard de l’influence que peut avoir l’attaquant français sur le résultat de la rencontre. «Il est vital que Thierry joue parce qu’il peut marquer un but à n’importe quel instant. Il a aussi un impact psychologique sur l’adversaire. C’est pourquoi je suis soulagé qu’il puisse jouer. Arsenal est meilleur quand il est là et l’équipe adverse l’est moins. Chaque joueur est important mais quand Thierry a annoncé l’été dernier qu’il restait au club ça a été crucial pour Arsenal car ce qu’il y a de plus difficile à faire dans le football c’est marquer des buts», a expliqué le coach des Gunners sur le site officiel du club.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:47

Odemwingie admire MU

L'attaquant nigérian de Lille, Peter Odemwingie ne cache pas une certaine admiration pour Manchester. Peter Odemwingie a confié, dans une interview accordée à United Review, le magazine de MU, qu’il considérait les Red Devils comme la meilleure équipe d’Europe, avec à la fois des jeunes pousses comme Rooney et Ronaldo et des joueurs plus expérimentés tels Scholes, Giggs et Neville. «Manchester United est en passe de devenir aussi fort qu’il y a quelques années. Les jeunes gars devant, Rooney et Ronaldo, sont vraiment dangereux et nous savons que ça va être dur de les tenir. Et avec leurs joueurs d’expérience, Manchester est probablement la meilleure équipe d’Europe», a expliqué le Nigérian sur le site officiel du club mancunien.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:48

Old Trafford imprenable ?

Les statistiques ne plaident pas en faveur d’une victoire de Lille à Manchester mercredi soir. Battus 1-0 à Bollaert il y a quinze jours, les Lillois devront réaliser un exploit à Old Trafford mercredi pour accéder aux quarts de finale de la Ligue des Champions. Le mot est bien pesé car seul le Milan AC est parvenu à gagner à Old Trafford lors des 27 derniers matches à domicile de Ligue des Champions de Manchester. Statistique qui peut redonner le sourire aux supporters du LOSC, Manchester a encaissé au moins un but lors de 8 de ses 11 derniers matches de Ligue des Champions à la maison.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:48

Real : Cannavaro forfait

Fabio Cannavaro ne jouera pas avec le Real Madrid à Munich mercredi soir. Contraint de quitter ses partenaires d’entraînement mardi, Fabio Cannavaro ne jouera pas à L’Allianz Arena face au Bayern Munich mercredi. Le Ballon d’Or 2006 souffre des adducteurs.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 7 Mar - 19:51

8eme de finale retour

Lyon 0-2 AS Roma
Valence 0-0 Inter Milan
Chelsea 2-1 FC Porto
Liverpool 0-1 Barcelone

Ce soir
20h45 Bayern Munich - Real Madrid
20h45 AC Milan - Celtic Glasgow
20h45 Arsenal - PSV Eindhoven
20h45 Manchester United - Lille

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisnissa
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 5221
Age : 60
Localisation : nice
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: ligue des champions   Sam 10 Mar - 0:15

Entre bourreaux de Français
Si les huitièmes de finale de la Ligue des champions s'étaient mieux déroulés pour les clubs français, Lyon et Lille se seraient sans doute affronté en quart, ainsi que la main du Grec Theodoros Zagorakis l'a décidé à Athènes, vendredi, lors du tirage au sort. Or, avec trois défaites, un nul et aucun but marqué en quatre matches, cette hypothèse a été balayée par la réalité. Ce sont bien l'AS Roma, vainqueur de Lyon (0-0, 2-0) et Manchester United, tombeur de Lille (1-0, 1-0), qui se retrouveront en avril (matches aller les 3 et 4, retour les 10 et 11). Les deux clubs ne se sont jamais rencontrés sur la scène européenne.

Les autres affiches seront Chelsea - FC Valence, le classique AC Milan - Bayern Munich et PSV Eindhoven - Liverpool, les deux habitués qui avaient terminé en tête du groupe de Bordeaux en première phase. Les trois clubs anglais se sont évités, comme les trois clubs italiens présents à ce stade la saison dernière. Comme Roma - Manchester, le choc qui s'annonce très tactique entre Chelsea et Valence est inédit. Le PSV Eindhoven et Liverpool se sont, eux, déjà croisés. Une seule fois, cet automne. Les Reds avaient fini en tête devant les Néerlandais (0-0, 2-0).

La C1 pour sauver les saisons du Bayern et de Milan
Milan - Bayern est bien le choc objectif de ce Top 8. Tous deux décrochés dans la course au titre dans leur championnat respectif, le Bayern Munich, quadruple vainqueur de l'épreuve (1974, 1975, 1976, 2001), et l'AC Milan, club aux six victoires (1963, 1969, 1989, 1990, 1994, 2003), privilégient cette saison la Ligue des champions pour sauver une saison trop fade sur le plan national. Leur huitième de finale de la saison dernière, mal vécu à Munich (1-1, 1-4), avait mis fin au mythe voulant que le vainqueur de leur duel remporte ensuite la compétition, comme en 1968, 1990 et 2003.

Pour les demi-finales, le vainqueur de la rencontre entre Chelsea et Valence recevra le vainqueur de PSV Eindhoven - Liverpool à l'aller. Dans l'autre demi, le vainqueur d'AS Roma - Manchester United recevra le vainqueur d'AC Milan - Bayern Munich.

LES MATCHES
Chelsea - FC Valence
PSV Eindhoven - Liverpool
AS Roma - Manchester United
AC Milan - Bayern Munich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laetitia
Regina
avatar

Nombre de messages : 4198
Age : 35
Localisation : au bureau
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: C1   Sam 10 Mar - 4:10

:snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif: :snif:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Invité



MessageSujet: Re: C1   Sam 10 Mar - 17:46

Valence , liverpool , roma , bayern
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 3 Avr - 23:18

Lille fait appel

Condamné par l’UEFA à payer 100 000 francs suisses suite aux incidents ayant émaillé la rencontre Lille-Manchester United, le LOSC a décidé de faire appel de la décision. «Outre le montant de cette amende qui paraissait dès la communication de la décision disproportionnée, il ressort de cette analyse qu'on veut faire porter au LOSC, seul, la responsabilité des événements survenus à l’occasion du match aller des 1/8ème de finale de l'UEFA Champions League qui opposait le LOSC à Manchester United au Stade Bollaert de Lens. Nous tenterons donc de convaincre la Commission d'Appel que nous avons parfaitement et pleinement ce soir-là assumé notre obligation de moyen», annonce un communiqué du club ce mardi.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 4 Avr - 23:54

La Roma s’impose

L’AS Roma a battu Manchester United (2-1) ce mercredi en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. L’AS Roma a assuré le minimum, à savoir la victoire, ce mercredi face à Manchester United en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Dans leur Stadio Olimpico, les Romains ont dominé les Reds Devils d’une courte tête (2-1) grâce à des buts de Taddei (44e) et Vucinic (66e). Rooney avait un temps égalisé pour MU (60e) qui a joué presque une heure à dix après l’expulsion de Scholes (34e) et qui, avec ce but inscrit à l’extérieur, conserve toutes ses chances d’accéder aux demi-finales avant le retour à Old Trafford dans une semaine.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 4 Avr - 23:54

Valence tient le choc

Chelsea et Valence se sont neutralisés (1-1) ce mercredi en quarts de finale aller de la Ligue des Champions à Stamford Bridge. Bonne opération pour Valence ce mercredi à Stamford Bridge. Mis sur orbite par l’ouverture du score de Silva (30e), les Espagnols ont fait match nul (1-1) avec Chelsea. Le but des Blues a été inscrit par l’inévitable Didier Drogba au retour des vestiaires (53e). Avec ce résultat nul, Valence se trouve en position de force pour la qualification en demi-finales.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 4 Avr - 23:55

Phases finales - Champions League, Quarts de finale aller

Milan AC 2-2 Bayern Munich
PSV Eindhoven 0-3 Liverpool
Chelsea 1-1 Valence
AS Roma 2-1 Manchester United

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 11 Avr - 0:14

Chelsea sur le fil

Les Blues se sont imposés dans les derniers instants face à Valence (1-2) afin de se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Ils y affronteront sans doute Liverpool dans un duel 100% anglais.



Compte-rendu de la partie
Mourinho et Chelsea étaient dos au mur avant le quart de finale retour de la Ligue des Champions à Valence. Obligés de marquer et presque de s’imposer en terre espagnole, les Anglais savaient que la tâche qui leur incombait n’allait pas être aisée. Mais les Blues pouvaient compter sur leur bonne forme du moment pour tenter de déstabiliser une équipe habituée aux phases finales de C1.

Valence récompensé
Les Londoniens mettaient néanmoins du temps à rentrer dans le match. Valence, qui jouait prudemment, se contentait au départ de contenir son adversaire et les fautes, comme les corners, se multipliaient. Morientes était ainsi le premier dangereux de la tête, mais Cech s’interposait (10e). Cañizares répondait à son homologue tchèque peu de temps après, suite à une tête de Ballack (21e). Profitant de la timidité de leur adversaire, les Valencians décidaient finalement de prendre le match en main. Après une contre-attaque de Villa, Morientes, plein centre et complètement démarqué, ajustait une frappe du gauche qui venait s’écraser sur le montant de Cech, archi battu (30e). Cette grosse alerte aurait pu réveiller la défense des Blues, mais c’était le contraire qui se produisait. Sur un centre de Joaquin, Morientes, encore lui et encore démarqué, reprenait le ballon de volée et prenait le portier de Chelsea à contre-pied (1-0, 32e). En toute logique, Valence ouvrait le score, mais cela ne changeait pas foncièrement l’affaire des hommes de Mourinho, toujours contraints à marquer pour espérer se qualifier. Valence était pourtant tout proche de sceller le sort de ce quart de finale en marquant un deuxième but. Villa s’amusait côté gauche, avant de manquer sa frappe. Le ballon revenait dans les pieds de l’inévitable Morientes, dont le tir était miraculeusement bloqué entre les jambes de Cole (34e). Cette fois, Chelsea avait eu très chaud. Les coéquipiers de Frank Lampard décidaient alors de sortir de leur apathie et ce dernier allumait la mèche à 35 mètres, sans succès (36e). Drogba n’était pas beaucoup plus chanceux suite à une tête quasi parfaite que Cañizares allait chercher dans sa lucarne (40e). La mi-temps arrivait et José Mourinho commençait à se faire des cheveux blancs.

Une seule équipe sur le terrain
Le coach des Blues pouvait tout de même être rassuré après la pause. Suite à un coup-franc botté par Essien, Drogba était contré dans la surface, mais Shevchenko avait bien suivi pour pousser le ballon au fond (1-1, 53e). Le match était relancé et on se dirigeait tout droit vers la prolongation. Mais les Blues allaient beaucoup mieux et ne comptaient pas s’arrêter là. Shevchenko, de nouveau en confiance, tentait ainsi sa chance dans l’axe, mais sa frappe fuyait le cadre pour quelques centimètres (59e). Puis c’était au tour de Drogba de profiter de la passivité de la défense adverse, mais son plat du pied ne surprenait pas Cañizares (67e). Dans la foulée, Joe Cole partait dans le dos de la défense, mais ne parvenait pas à enrouler suffisamment sa frappe (68e). Les Espagnols devenaient de plus en plus fébriles, mais les Blues ne parvenaient pas à en profiter, à l’image de Ballack, dont la tête obligeait Cañizares à sortir le très grand jeu (84e). Et alors que la seule issue possible semblait être la prolongation, Mickaël Essien délivrait les supporteurs anglais en reprenant victorieusement un ballon dans un angle fermé côté droit (1-2, 90e). Cañizares, qui avait mal fermé son angle, pouvait s’en vouloir, malgré son match quasi parfait jusque là. Comme à leur habitude, les hommes de Mourinho s’imposaient dans les dernières secondes (1-2) et empochaient leur ticket pour les demi-finales, où ils affronteront très probablement Liverpool.

Le jeu et les joueurs
Conquérants en première période, les hommes de Quique Sanchez Flores se sont totalement effondrés après l’égalisation de Chelsea. Le duo Morientes-Villa a d’abord bien fonctionné, avec notamment de nombreuses occasions et un but, son 7e en C1, pour l’ancien Monégasque, puis s’est complètement éteint. Angulo, entré en jeu à la place du buteur, n’a pas su le faire oublier. En défense, Ayala a beaucoup souffert face à Drogba et a multiplié les fautes, écopant même d’un carton jaune qui aurait pu le priver d’une demi-finale. Dans les buts, Cañizares a presque effacé sa bévue du match aller en sortant une énorme prestation… jusqu’au but victorieux de Chelsea où il n’est pas exempt de tout reproche.

Du côté de Chelsea, Mourinho jouait son poste et alignait les deux joueurs les plus critiqués de la saison, Shevchenko et Ballack. Bien lui en a pris, puisque l’Ukrainien a fait son travail en marquant le but égalisateur, alors que l’Allemand aurait pu l’imiter. Côté français, Diarra a joué la première période, mais est passé complètement à côté de l’évènement. Il a logiquement été remplacé par Joe Cole à la pause. De son côté, Makelele n’a joué que les 20 dernières secondes, alors que le plus français des Ghanéens, Essien, donnait la victoire à son équipe pour son retour après un mois d’absence. Quant à Drogba, l’Ivoirien a énormément pesé sur la défense et est impliqué sur le premier but de son équipe.


Dernière édition par le Mer 11 Avr - 0:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 11 Avr - 0:15

Un Manchester de rêve !

Quel récital de MU ! Les Mancuniens ont donné une véritable leçon de football à la Roma, balayée sans ménagement en quarts de finale retour de la Ligue des Champions (7-1). Les Anglais ont été irrésistibles !



Compte Rendu du match
Après une semaine délicate qui l’a vu tomber à deux reprises sur le même score (2-1) toutes compétitions confondues, Manchester United jouait sa survie en la Ligue des Champions. La donne était simple : sans Scholes, suspendu, les Anglais devaient inscrire deux buts de plus que la Roma pour être assuré d’être de la partie en demies. Mais face à des Romains étonnants voire impressionnants, notamment lors du tour précédent à Lyon, la mission n’était pas si simple.

MU marque trois fois en 20 minutes
D’ailleurs, les premières minutes ne faisaient que confirmer ce constat. Bien en place, maniant à merveille le cuir, la Roma, privée au tout dernier moment de Taddei, lançait les hostilités avec une frappe de Pizarro hors cadre (3e) puis un tir puissant de Totti un poil trop croisée (6e). Les Italiens n’étaient visiblement pas venus pour subir et seulement conserver l’avantage du match aller. Ils allaient très vite le regretter car le retour de bâton allait être foudroyant. Ronaldo lançait parfaitement Carrick plein axe qui enroulait parfaitement sa frappe pour tromper un Doni avancé et sans réaction (1-0, 11e). L’ambiance montait d’un cran à Old Trafford qui se transformait en un véritable volcan quelques minutes plus tard. Une action à une touche de balle de grande classe permettait à Smith d’être en position idéale après une boulette de Chivu et de crucifier Doni (2-0, 17e).

A peine le temps de se remettre de ses émotions que Rooney corsait l’addition sur un caviar de Giggs (3-0, 19e). Trois actions, trois buts, la Roma était KO debout face à des Red Devils qui se trouvaient les yeux fermés et déstabilisaient complètement les Italiens avec des dédoublements à montrer dans toutes les écoles. Par la suite, MU se contentait de faire bloc et de laisser le jeu à la Roma inoffensive ou presque, la tête de De Rossi n’attrapant pas le cadre (21e) tout comme la frappe lointaine de Mexès (26e). Mais Ronaldo ne l’entendait pas de cette oreille et avait des fourmis dans les jambes. Après un premier missile qui frôlait le poteau (30e), un coup franc dévié bien capté par Doni (38e), le Portugais échappait à l’arrière-garde italienne, fixait Chivu et corsait encore un peu plus l’addition (4-0, 44e). Sachant que Carrick venait, une minute plus tôt, de louper l’immanquable sur corner (43e), cette première période de MU était tout simplement phénoménale !

Evra participe à la fête
Rassasiés les Mancuniens ? Pas le moins du monde ! Dès le retour des vestiaires, le récital des hommes d’Alex Ferguson reprenait de plus belle. Doni déviait du bout des doigts une frappe lourde et flottante de Rooney juste au dessus de sa transversale (48e). Ce n’était que partie remise puisque sur le corner mal dégagé par les Romains, Giggs délivrait sa 4e passe décisive de la soirée pour Ronaldo qui avait bien suivi au deuxième poteau (5-0, 49e). Les Giallorossi tentaient bien de réagir mais la frappe de Mancini était déviée en corner (58e) avant que la tête du Brésilien ne soit sauvée sur la ligne par un défenseur anglais (58e). Carrick, lui, décochait une frappe magistrale dans la foulée qui venait se loger dans la lucarne d’un Doni médusé (6-0, 60e). Tout simplement incroyable ! Sous les «Olé» du public, les Red Devils tentaient alors des gestes de génie. Smith s’essayait à un premier lob qui flirtait avec la barre (62e) bientôt suivi par Solskjaer, fraichement entré en jeu, sans plus de réussite (66e). La Roma avait tout de même le mérite et le courage de ne pas baisser les bras et réduisait le score par l’intermédiaire de De Rossi sur une jolie reprise de volée (6-1, 69e). Vexés, les Mancuniens, soutenus par un public exigeant et qui en redemandait, reprenaient le large grâce au but d’un Français ! Patrice Evra participait à la fête d’une frappe qui caressait le poteau avant de pénétrer dans les filets (7-1, 81e). Après trois minutes de temps additionnel, M. Michel mettait fin au calvaire de la Roma. Manchester a frappé un grand coup et se positionne comme un favori légitime à la victoire finale !

Le jeu et les joueurs
Que dire de plus après une telle démonstration ? Dans un 4-4-2 new look en raison des nombreuses absences en défense et de la suspension de Scholes, Manchester a joué comme dans un rêve ce mardi soir. Un pressing de tous les instants, des gestes techniques à la pelle, une vitesse d’exécution et de percussion impressionnante, rien ni personne n’aurait pu résister à Manchester. La différence s’est faite sur les côtés. A 33 ans, Giggs a retrouvé une certaine jeunesse. Quatre passes décisives, une capacité à éliminer son adversaire en quelques pas, le Gallois a été l’un des hommes du match. Car une nouvelle fois, Ronaldo a été étincelant, ses accélérations dévastatrices ayant créé des brèches énormes. Il est à l’origine de cinq des sept buts ! A noter également l’énorme travail de Carrick, auteur d’un doublé sans oublier notre petit Français, Evra, entré en jeu à la 52e minute et qui a trouvé le moyen d’apporter sa pierre à l’édifice. Un MU de gala.

Côté italien, la pilule va sûrement être très dure à digérer. Les Italiens ne se sont jamais remis du début de match tonitruant des Mancuniens et ont totalement coulé. Eux dont on vantait la solidité… Mexès et Chivu, si robuste à l’aller, ont été incapable de résister et ont vécu un cauchemar. Doni a fait preuve d’une fébrilité déconcertante. Il n’est pas exempt de tout reproche sur pas mal de buts et ses interventions n’ont en rien rassuré sa défense. A croire que le gardien brésilien avait oublié mardi soir qu’il avait le droit de se servir de ses mains ! Seul Totti a tenté de réveillé son équipe. Mais, bougé par la défense anglaise, le capitaine romain a eu du mal à exister dans la rencontre, ses décrochages si précieux d’ordinaire étant quasi-inexistant. Un match sans de la part des hommes de Spalletti. Et ils n’ont pas fait semblant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Jeu 12 Avr - 21:58

Milan comme un grand

Malgré la défaveur des statistiques, le Milan AC est parvenu à s’imposer et se qualifier pour les demi-finales de la Ligue des Champions aux dépens du Bayern (0-2) grâce à un froid réalisme.



Compte-rendu du match
Héroïques au match aller, au point d’égaliser à la toute dernière des 180 secondes de temps additionnel, Daniel van Buyten et ses coéquipiers étaient bien partis pour rejoindre en demi-finales le très prolixe Manchester United. À condition de confirmer sur leur pelouse, où ils restaient sur onze matches sans défaite depuis novembre 2004, face à un Milan AC revanchard et obligé de l’emporter ou de marquer au moins trois fois, mais limité offensivement dans les chiffres (deuxième plus faible attaque) et sur la feuille de match, avec les absences conjuguées de Gilardino, suspendu, et de Ronaldo, non-qualifié.

Seedorf assomme le Bayern
La situation d’être virtuellement qualifié au coup d’envoi de la rencontre n’était visiblement pas facile à vivre pour le Bayern qui hésitait entre pousser pour marquer et se mettre sans doute définitivement à l’abri, et laisser l’initiative à l’adversaire en espérant marquer en contre. Après cinq premières minutes de domination milanaise, le double champion d’Allemagne en titre commençait à lancer quelques flèches vers Makaay, devancé par Nesta (6e) ou procédait par des frappes de l’extérieur de la surface ou dans des angles fermés par Lell (8e) ou Podolski (12e), mais Oddo et Dida intervenaient pour écarter ou repousser les ballons chauds. Après un quart d’heure de jeu, Munich avait récupéré le cuir et la titularisation, pour cause de blessures, des jeunes Lell et Ottl dans les couloirs au milieu ne changeaient en rien la belle animation offensive bavaroise et les combinaisons bien huilées. Mais le score n’évoluait pas en faveur du Bayern et après avoir été mal organisé dans l’entrejeu, où ses milieux de terrain semblaient se marcher dessus, le Milan AC procédait à une juste répartition des rôles lui permettant d’être plus incisif et efficace. Seedorf profitait ainsi d’une belle transmission de la gauche de Oddo pour fusiller Kahn de l’entrée de la surface (0-1, 27e), et Filippo Inzaghi enfonçait le clou quatre minutes plus tard d’une jolie frappe malgré un départ à l’extrême limite du hors-jeu (0-2, 31e). Incapable de concrétiser sa nette domination sur sa pelouse huit jours plus tôt, le club italien avait donné une cruelle leçon de réalisme à son hôte à la pause. Et fait un pas important vers la qualification en demi-finales.

Pas de miracle pour le Bayern
Le coup de bambou asséné par Carlo Ancelotti et ses hommes à ceux de Ottmar Hitzfeld était forcément difficile à digérer pour ces derniers, malgré la réorganisation tactique du technicien allemand. Roque Santa Cruz entrait sur la pelouse à la reprise à la place de Andreas Ottl, coupable d’avoir perdu le ballon sur le premier but milanais, mais la défense italienne était bien regroupée devant sa cage. Van Bommel, bêtement averti et virtuellement suspendu pour le prochain match de C1 du Bayern, parvenait à armer une frappe de vingt-cinq mètres, mais sans cadrer son tir cependant (57e), avant d’obliger en revanche Dida à se détendre sur sa gauche pour écarter le ballon de la cage milanaise (63e). Kaka s’amusait, lui, avec Christian Lell de l’autre côté du terrain dans la surface adverse, mais Kahn pouvait détourner la frappe molle du Brésilien à bout portant (65e). Les Munichois décidaient alors d’accélérer dans leurs passes courtes afin d’augmenter le rythme et tenter de prendre de vitesse la vieillissante défense adverse, et y parvenaient, mais sans frapper cependant sur la cage de Dida (67e). C’est encore Van Bommel qui était le plus dangereux sur des tirs déviés de l’entrée de la surface (71e, 85e) et Salihamidzic envoyait une grosse frappe du droit après avoir débordé à gauche et repiqué au centre, mais directement sur Dida (79e). Les offensives bavaroises étaient cependant trop désordonnées pour véritablement faire mouche et le Bayern quittait la Ligue des Champions après une première défaite dans son antre de l’Allianz Arena en C1, et bute sur le Milan AC pour la sixième fois en dix confrontations. Les Rossoneri retrouveront Manchester United dans deux semaines en demi-finales.

Le jeu et les joueurs
Les absences de Willy Sagnol et Bastian Schweinsteiger, blessés, auront-t-elles été décisives ? Les titularisations des jeunes Ottl et Lell, côté bavarois, n’auront sans doute pas apporté ce que cherchait Ottmar Hitzfeld au coup d’envoi. Le premier était d’ailleurs remplacé à la reprise par Santa Cruz, qui n’était pas plus efficace que Podolski ou Makaay avant lui. Le replacement de Salihamidzic de latéral droit à milieu offensif gauche et l’entrée en jeu de Pizarro ne changeaient pas grand-chose, et les efforts de van Bommel pour tromper Dida restaient vains.

Le portier brésilien rachetait ainsi sa prestation en demi-teinte du match aller, alors que pour son retour dans la cage bavaroise, Kahn n’aura pas été aussi efficace sur les deux premiers tirs milanais que sa doublure Rensing le 3 avril dernier. D’autant que les frappes de Seedorf et Inzaghi étaient quasiment imparables. Mais suffisamment efficaces pour permettre au Milan AC de poursuivre sa route dans la compétition, après une prestation maîtrisée, notamment en défense. Nesta prouvait notamment qu’à 31 ans, on n’est pas forcément trop vieux pour jouer au football, alors que Jankulovski, Pirlo et Gattuso faisaient ce qu’il fallait pour suppléer les errements d’Ambrosini. Oddo et Kaka pesaient moins sur le jeu qu’au match aller, mais suffisamment pour permettre à leur équipe de rejoindre MU en demi-finales.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Jeu 12 Avr - 21:59

Une demie pour Liverpool !

Après sa large victoire du match aller (3-0), Liverpool recevait le PSV Eindhoven à Anfield pour assurer sa place dans le dernier carré de la Ligue des Champions. Un succès tranquille (1-0) lui permet de rejoindre Chelsea pour une opposition qui promet.



Compte rendu du match
Pour la deuxième journée de ces quarts de finale retour de la Ligue des Champions, Liverpool recevait dans son antre d’Anfield Road le PSV Eindhoven. Possédant déjà un capital de trois buts obtenus à l’aller face à des Néerlandais transparents, les Reds se devaient donc d’assurer tranquillement la qualification pour retrouver le Chelsea de José Mourinho. Et même si rien n’est fait dans le football, la résignation affichée depuis une semaine par Ronald Koeman, le coach du PSV, ainsi que l’incapacité des partenaires de Philip Cocu à gagner depuis un mois et demi, ne laissaient pas beaucoup de place au suspens.

La frayeur Farfan
Sûr de sa force, Liverpool ne changeait pas son approche du jeu en début de rencontre. Comme aux Pays-Bas, les hommes de Benitez choisissaient d’attendre leurs adversaires pour profiter des bons ballons de contre… et cela allait déboucher sur une grosse frayeur dès les premières minutes. Sur un centre venu de la gauche, Farfan s’élevait pour placer une belle tête, obligeant Reina à s’employer (3e). Bien conscient qu’un but si rapidement encaissé aurait pu changer la physionomie de la rencontre, le coach espagnol se levait pour recadrer ses hommes. L’effet était immédiat puisque les Reds resserraient leur bloc qui devenait infranchissable. Sur le plan des contres, en revanche, il fallait attendre près de vingt minutes pour voir quelque chose d’intéressant. Pennant, côté droit, ajustait un centre parfait dans la surface où Peter Crouch, d’une belle reprise, obligeait Gomes à une détente remarquable (25e). Par la suite, rien, ou presque. Les partenaires d’Hyypia se contentaient de gérer tranquillement leur avantage tandis que les hommes de Koeman ne pouvaient que constater leur impuissance devant le manque de solutions offertes. De ce fait, le temps s’égrenait tranquillement et seul un coup franc en toute fin de première période venait divertir des supporters anglais pourtant admirables de soutien. Zenden, d’une frappe enroulée, tentait sa chance à 28 mètres, mais le ballon échouait à un cheveu du cadre d’un Gomes complètement battu sur le coup (42e).

Crouch plie l’affaire
Au retour de la pause, Farfan, une nouvelle fois, allait inquiéter Reina d’entrée. Juste le temps pour Agger de tenter sa chance à trente mètres, directement dans les bras de Gomes, puis le Péruvien, parti de la gauche, revenait plein axe pour décocher une frappe difficilement détournée par Reina (48e). Ce mimétisme étonnant avec la première période allait persister par la suite, avec la reprise en main de la partie par les Reds, qui resserraient une fois de plus les boulons. Crouch se créait au bout de quelques minutes une belle opportunité en plaçant une frappe lourde repoussée par Gomes (57e), mais, comme avant la pause, les Reds, au grand dam de Benitez, ne trouvaient pas l’ouverture pour définitivement se mettre à l’abri. Un évènement allait considérablement les aider. D’un tacle sévère sur Zenden, le jeune Marcellis ne laissait aucun doute à M. Rosetti qui le renvoyait sans ménagement aux vestiaires (64e). Les partenaires de Riise n’allaient mettre que trois minutes à en profiter. Sur un centre du Norvégien, Salcido déviait le ballon et obligeait Gomes à un arrêt difficile. Fowler, qui avait bien suivi, offrait le cuir à Crouch qui pouvait marquer de près (1-0, 67e). Logiquement à la dérive, les hommes de Koeman passaient tout près du deuxième but quand Zenden tentait sa chance à vingt mètres, mais le ballon fuyait le cadre (69e). Dans les vingt dernières minutes, les joueurs de la Mersey géraient tranquillement leur avantage, et se permettaient même quelques folies. Tout d’abord par Crouch, involontairement servi par Addo, qui plaçait une tête complètement seul… un poil au dessus (81e). Peu après, le même Crouch obligeait Gomes à une belle envolée (87e), avant que le portier brésilien ne sorte deux miracles face à Pennant (89e). Qu’importe, Liverpool tient son billet pour les demi-finales, les Reds affronteront Chelsea pour une double confrontation qui s’annonce explosive.

Le jeu et les joueurs
Même si un mince suspens existait, la démonstration de Liverpool à l’aller ne laissait pas augurer une énorme surprise. La rencontre n’a fait que confirmer cette impression, avec des Reds qui n’ont eu que deux réelles frayeurs et ont ensuitte tranquillement géré face à de timides Néerlandais. Sur le plan individuel, honneur à Xabi Alonso qui a montré, une nouvelle fois, qu’il était la pierre angulaire du milieu de terrain des Reds. Son jeu de passes et sa ténacité n’ont que peu d’égal en Europe. A côté de lui, Sissoko a une nouvelle fois abattu un énorme travail, tandis que Pennant, sur le côté droit s’est révélé un poison constant pour l’arrière-garde du PSV. Derrière, on a surtout vu Agger, qui s’est permis plusieurs montées en plus d’une solidité à toute épreuve. Enfin, le meilleur pour la fin, avec un Peter Crouch qui a été de loin le Red le plus dangereux. Sa combativité a été récompensée par un but plein d’opportunisme. Dans le camp d’en face, peu de choses à dire. Finalement, seul le Péruvien Farfan s’est mis en évidence. S’il avait ouvert le score au bout de trois minutes de jeu, l’Histoire aurait peut être pu être différente...

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 1 Mai - 12:13

Résultats Demi-finales aller

Manchester United 3-2 Milan AC
Chelsea 1-0 Liverpool

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 1 Mai - 12:13

Demi-finales retour

20h45 Liverpool 01/05 Chelsea
20h45 Milan AC 02/05 Manchester United

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 1 Mai - 16:06

Sheva fait sa diva

Dans son édition de mardi, le Daily Mail a fait savoir qu’Andreï Schevchenko avait refusé de faire le voyage à Liverpool car il n’avait pas accepté d’être remplaçant. Andreï Schevchenko fait encore parler de lui outre-Manche. Officiellement blessé, l’Ukrainien aurait, selon le Daily Mail, refusé de faire partie du groupe établi par José Mourinho pour affronter Liverpool mardi soir. Pour rappel, Sheva n’a inscrit que 14 buts en 51 matches avec les Blues cette saison et a été recruté 45,5 millions d’euros l’été dernier.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 1 Mai - 19:28

Shevchenko dément

Andreï Shevchenko a tenu à réagir aux affirmations du Daily Mail faisant état de son refus de faire le déplacement à Liverpool pour être remplaçant. «Il a subi une blessure à l’entraînement dimanche et il a été décidé qu’il n’était pas apte à jouer contre Liverpool. Et comme d’autres joueurs blessés, il n’a pas fait le déplacement», indique un communiqué du club. «Je suis vraiment désolé de manquer ce match et de ne pas pouvoir être avec l’équipe», a lui indiqué Shevchenko sur son site.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Sam 12 Mai - 20:11

L’appel du LOSC rejeté

L’UEFA a rejeté l’appel de Lille contre une amende de 60 000 euros imposée au LOSC après les incidents lors du 8e de finale aller de Ligue des Champions à Lens. Après avoir étudié les documents soumis par Lille et entendu les inspecteurs disciplinaires de l’UEFA, l’instance d’appel a rejeté la demande du LOSC qui visait à annuler l’amende de 60 000 euros imposée après les incidents ayant émaillé la rencontre entre Lille et Manchester United en Ligue des Champions.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mer 23 Mai - 23:39

Sale milanais, vous devriez être en Série B :top: :top:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C1   Mar 5 Juin - 20:23

Maldini au panthéon

Capitaine emblématique du Milan AC, Paolo Maldini a remporté mercredi soir face à Liverpool sa 5e Ligue des Champions. A presque 39 ans, le défenseur italien ne veut pas s’arrêter en si bon chemin.



Gagner, encore gagner des titres
«Je veux encore jouer une saison parce que, après la Ligue des Champions, je veux gagner le Championnat du Monde des Clubs. J'ai perdu cette compétition à trois reprises en trois participations». A peine la finale de la Ligue des Champions 2007 terminée que Paolo Maldini pensait déjà à la saison prochaine et révélait ses ambitions futures. A bientôt 39 ans, l’emblématique capitaine du Milan AC n’a pas l’intention de raccrocher les crampons. Même si son genou commence sérieusement à lui rappeler que la fin est proche - une opération repoussée à maintes reprises est prévu cet été - il refuse de stopper son plaisir. Officiellement, rien n’est encore signé mais nul doute que la prolongation de son contrat devrait passer comme une lettre à la poste. Maldini a soif de victoire et cela semble agir comme une cure de jouvence. «Mettre fin à ma carrière sur cette victoire ? Ce serait sûrement un bel épilogue mais je veux gagner la Supercoupe d’Europe et la Coupe Intercontinentale pour ensuite peut-être dire stop», pouvait-on lire dans les colonnes de la Gazzetta dello Sport.

6 victoires en C1 pour les Maldini
On l’aura compris, Maldini n’est nullement rassasié. Pourtant, son palmarès en inciterait plus d’un à goûter aux joies du farniente et d’une retraite bien méritée. Mercredi soir, les Rossoneri ont décroché la 7e victoire en C1 de leur histoire, soit deux succès de moins que le Real Madrid, recordman de l’épreuve. A lui seul, le défenseur italien en totalise cinq (1989, 1990, 1994, 2003, 2006) ! Les Maldini, six ! Car n’oublions pas son père, Cesare, capitaine du Milan AC, vainqueur contre Benfica en 1963. Autant dire que l’histoire européenne du club lombard est indissociable de celle de la famille Maldini. Une seule leur a échappée, celle de 1969. En soulevant la Coupe aux «Grandes Oreilles» au Stade Olympique d’Athènes, Maldini a surtout rejoint un groupe de sept capitaines ayant effectué ce geste plus d'une fois mais est devenu le seul à avoir remporté le trophée plusieurs fois lors de saisons non consécutives. Comme si cela ne suffisait pas, il a également rejoint Alfredo Di Stefano et Jose-Maria Zarraga, vainqueurs de l’épreuve à cinq reprises en 1956, 1957, 1958, 1956, 1960.

Le record de Gento en ligne de mire
Même si cette victoire aux dépens de Liverpool n’effacera jamais l’immense désillusion de 2005 face à ces mêmes Anglais, la seule finale de Ligue des Champions perdue par Captain Maldini, la profonde cicatrice du célèbre numéro 3 milanais semble quelque peu refermée. «Je suis heureux d'être dans un club si grand qui permet toujours d'oublier ses déceptions avec de nouvelles victoires», soulignait celui qui refusait récemment de parler de revanche, évoquer le passé n’étant pas le genre de la maison. Si Maldini regarde devant lui, il a dû s’apercevoir d’une chose : en cas de nouveau succès la saison prochaine, il égalera le record de Paco Gento, lauréat à six reprises en Ligue des Champions ! Tout simplement étonnant et impressionnant.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C1   

Revenir en haut Aller en bas
 
C1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Archives :: 2006 - 2007-
Sauter vers: