Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 F 1

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 13:57

Alonso puni par la FIA

Pour avoir délibérément retardé son coéquipier Lewis Hamilton durant les qualifications, Fernando Alonso a été rétrogradé de cinq places au départ du Grand Prix de Hongrie. McLaren-Mercedes a aussi été sanctionné par la FIA.

Déjà rétrogradé sur la grille en Hongrie pour dépassement sous drapeaux jaunes et conduite dangereuse, Fernando Alonso s’est de nouveau fait épingler par la FIA sur le circuit magyar samedi par la FIA. Accusé d’avoir délibérément retardé Lewis Hamilton, le pilote espagnol auteur de la pole position, a été rétrogradé en sixième position sur la grille de départ.

Dix secondes de trop aux stands
Lors de son dernier ravitaillement durant les qualifications, Fernando Alonso a tardé à quitter ses stands. Inexplicablement, la McLaren-Mercedes est restée collée au bitume alors que Lewis Hamilton patientait depuis quelques secondes derrière pour passer à son tour aux puits. Un laps de temps perdu qui a coûté cher au prodige britannique qui, en plus de laisser filer son meilleur chrono au profit du champion du monde dans la foulée, n’a pu franchir la ligne d’arrivée à temps pour réaliser un dernier tour lancé dans le temps imparti. La pole position de Fernando Alonso avait alors provoqué la colère de Ron Dennis qui, malgré une première ligne 100% McLaren-Mercedes, avait jeté de rage ses écouteurs à l’issue des qualifications. Après la séance, les deux pilotes s’étaient donné une poignée de main glaciale sans dire un mot.

McLaren doublement pénalisé
Ron Dennis et les deux pilotes ont été convoqués un peu plus tard par la FIA pour s’expliquer sur ces manœuvres douteuses dans les stands. Le champion du monde en titre n’a visiblement pas pu justifier devant ses interlocuteurs ces dix secondes perdues. Alonso a prétexté avoir demandé à ses mécaniciens s'ils avaient équipé sa monoplace des bons pneumatiques… La grille de départ a donc été modifiée et c’est maintenant Lewis Hamilton qui bénéficiera de la pole position. Cet incident risque de coûter très cher à l’écurie de Ron Dennis car en plus de la sanction individuelle à Fernando Alonso, la FIA a indiqué que McLaren-Mercedes ne pourrait pas marquer de point en Hongrie au classement Constructeurs quels que soient les résultats de ses deux monoplaces. Le team a immédiatement fait savoir qu’il faisait appel de cette décision devant la Cour d’appel internationale de la FIA. Le clan des Flèches d’Argent pourrait payer au prix fort la concurrence exacerbée de ses pilotes et le conflit larvé depuis plusieurs mois entre les deux stars. Celui-ci a éclaté au grand jour et devant les caméras du monde entier. C’est peut-être le titre mondial derrière lequel le team coure depuis 1998 qui s’est envolée samedi après-midi.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 15:21

Bourdais chez Toro Rosso en 2008

Sébastien Bourdais sera en Formule 1 la saison prochaine au volant d’une Toro Rosso. Sébastien Bourdais devrait être associé à Sebastian Vettel la saison prochaine au sein de l’équipe Toro Rosso. Le triple vainqueur du championnat Champ Car devrait signer son contrat de deux saisons avec l’équipe italienne mardi prochaine. L’information a été révélée dans l’émission F1 à la Une ce dimanche.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 15:53

Bourdais chez Toro Rosso

Toro Rosso devrait officialiser la semaine prochaine la venue de Sébastien Bourdais en 2008. Le Français devrait s’engager pour deux saisons avec l’équipe italienne.

F 1 - Page 10 1186314974

La nomination cette semaine de Sébastian Vettel en tant que pilote titulaire jusqu’à la fin de saison à la place de Scott Speed dans le baquet de la Toro Rosso n’était finalement qu’un petit contretemps dans le parcours de Sébastien Bourdais. Selon toute vraisemblance, après des semaines de négociations, le Français devrait bien hériter d’un volant la saison prochaine et participer au Championnat du Monde de Formule 1. La rumeur, qui ne cessait d’enfler depuis le début du week-end, n’a pas encore été confirmée par la formation italienne mais a été présentée comme quasi-certaine dans l’émission F1 à la Une. Le Sarthois serait associé au grand espoir allemand Sebastian Vettel.

Un ticket Vettel-Bourdais
Toro Rosso devrait dévoiler la teneur du contrat mardi prochain. Celui-ci devrait assurer au pilote de l’écurie Champ Car Newman-Haas un poste de titulaire durant deux années avec une troisième saison optionnelle. Scott Speed, remercié pour résultats insuffisants, pourrait lui se glisser dans la monoplace en qualité de troisième pilote à moins que Vitantonio Liuzzi n’assure ce rôle. L’arrivée du Tricolore de 28 ans dans la discipline aura été longue à se dessiner. Exilé en Amérique du Nord où il enchaîne les victoires en Champ Car depuis 2004 (trois titres de suite) après avoir été recalé chez Renault en 2002, Sébastien Bourdais avait multiplié les contacts avec Williams et BMW-Sauber dernièrement. En vain. Il était pourtant rappelé cette saison par Toro Rosso pour effectuer des tests à Jerez, au Paul Ricard et à Spa-Francorchamps. Des essais concluants qui ont poussé Gerhard Berger, copropriétaire, à faire confiance à un pilote qui a tout gagné partout où il est passé (F3, F3000 et Champ Car). Au printemps 2008, Bourdais reprendra le flambeau laissé par Olivier Panis, dernier Tricolore à avoir disputé une saison complète en F1 en 2004.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 17:29

La réaction d'Hamilton

Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Hongrie à l’issue d’une course cadenassée. Le Britannique, qui reprend le large au championnat, devance Kimi Räikkönen et Nick Heidfeld.

F 1 - Page 10 1186321486

Le film de la course
Après un Grand Prix d’Europe raté, Lewis Hamilton a repris sa marche en avant sur le championnat en remportant une troisième course cette saison. Un succès logique après 70 tours passés en tête d’une épreuve avare en rebondissements. Le Britannique n’a pas été inquiété en début de course par un Kimi Räikkönen qui a peiné pour suivre le rythme de la McLaren, auteur des meilleurs chronos en début d’épreuve. Le leader du Championnat du Monde et Iceman, séparés de 4’’ avant le premier arrêt aux stands, creusaient rapidement l’écart sur Nick Heidfeld, troisième. Derrière, un quatuor composé de Rosberg, Schumacher, Alonso et Kubica menait la chasse mais l’Espagnol ne parvenait pas à trouver l’ouverture sur la Toyota. Si le champion du monde en titre restait en lice pour obtenir un podium, Massa restait lui scotché dans le trafic (14e) avant la première valse des arrêts aux stands.

Le ravitaillement profitait à Räikkönen qui comblait petit à petit son retard sur Hamilton alors sous une légère pression un peu avant la mi-course. Tout cela au sein d’un classement complètement figé dans lequel Kovalainen (8e) tirait mieux son épingle du jeu que Giancarlo Fisichella (14e). Mais même menaçante, la Ferrari de Räikkönen ne revenait jamais en deçà de la demi-seconde sur la Flèche d’Argent d’un Lewis Hamilton gestionnaire. Au dernier passage à la pompe, la grande majorité des monoplaces chaussaient les gommes tendres. Ces changements venaient bousculer enfin la hiérarchie et animer les débats. Pour la troisième place sur le podium d’abord avec Alonso, enfin débarrassé de Schumacher et Kubica par le jeu des retours aux stands. Le taureau des Asturies fondait sur Nick Heidfeld sous pression totale. La lutte faisait aussi rage pour la victoire avec le retour de Räikkönen sur le leader. Mais à l’image d’un grand prix bien terne, les attaquants n’ont pas été récompensés. Alonso se contentait du pied du podium et Räikkönen de huit points. Doubler était vraiment mission impossible sur le Hungaroring dimanche.

Zoom sur le départ
Très attendu car donné dans une tension palpable après l’ «affaire Alonso», le départ s’est déroulé sans encombres. Lewis Hamilton a tranquillement conservé le gain de sa pole position devant Kimi Raïkkönen qui prenait le dessus sur Nick Heidfeld. Fernando Alonso, sixième sur la grille, tentait bien de prendre le dessus sur Nico Rosberg mais l’Allemand lui fermait la porte avant le premier virage. Contraint de freiner brutalement, l’Espagnol se faisait surprendre et perdait deux rangs. Si Alonso et Massa, englués dans le trafic, rataient leur départ, les Renault boys brillaient. Portés par des gommes tendres et donc rapidement compétitives Fisichella et Kovalainen en profitaient pour gagner deux places chacun avant de rentrer dans le rang.

Zoom sur la manœuvre
Sur un tracé n’offrant que peu de place pour les attaques, les dépassements se sont comptés sur les doigts d’une main. Si l’édition 2006 fut extrêmement spectaculaire, celle de 2007 ne restera pas dans l’histoire de la discipline. Fernando Alonso a tenté de secouer l’épreuve en se montrant offensif mais le tracé magyar n’offrait décidément pas d’ouverture. Et à l’exception d’un joli dépassement sur Kubica en début d’épreuve, le fougueux pilote ibérique n’a pas été récompensé.

Zoom sur les stratégies
Sur un circuit où la différence de performance entre pneus tendres et pneus durs était loin d’être évidente, aucune stratégie n’a été véritablement payante. Heidfeld, Kubica, Rosberg et Webben, seuls pilotes à être rentrés trois fois aux stands, n'ont pas tiré profit de leurs choix.

Le flop
Honda a vécu un désastre en Hongrie. Alors qu’il avait signé sa première victoire l’an passé en Hongrie, Jenson Button a abandonné sur ennui mécanique au 48e tour alors qu’il occupait une médiocre 21e place. Rubens Barrichello n’a pas fait beaucoup mieux. Il termine en 18e et dernière position. Comment les dirigeants du constructeur nippon peuvent expliquer que l’écurie cliente du V8 Honda, Super Aguri, s’est une nouvelle fois mieux comportée ? Des résultats indignes d’une écurie qui aligne l’un des plus gros budgets dans la discipline.

Le chiffre : 0
Comme le nombre de points marqués par McLaren-Mercedes en Hongrie. Victorieux avec Lewis Hamilton et avec Fernando Alonso, l’écurie de Ron Dennis a été sanctionnée par la FIA qui ne comptabilisera pas ses points au Championnat Constructeurs suite aux manœuvres d’Alonso en qualifications. McLaren-Mercedes espère récupérer ses unités en appel. En attendant, Ferrari est revenu à 19 unités au championnat (contre 27 avant la course).

Le classement du Grand Prix de Hongrie
1. Hamilton (GB, McLaren-Mercedes)
2. Räikkönen (Fin, Ferrari) à 0''7
3. Heidfeld (All, BMW-Sauber) à 43''1
4. Alonso (Esp, McLaren-Mercedes) à 44''8
5. Kubica (Pol, BMW-Sauber) à 47''6
6. Schumacher (All, Toyota) à 50''6
7. Rosberg (All, Williams-Toyota) à 59''1
8. Kovalainen (Fin, Renault) à 1'08''1
9. Webber (Aus, Red Bull) à 1'16''1
10. Trulli (Ita, Toyota) à 1 tour
11. Coulthard (Eco, Red Bull) à 1 tour
12. Fisichella (Ita, Renault) à 1 tour
13. Massa (Bré, Ferrari) à 1 tour
14. Wurz (Aut, Williams-Toyota) à 1 tour
15. Sato (Jap, Super Aguri) à 1 tour
16. Vettel (All, Toro Rosso) à 1 tour
17. Sutil (All, Spyker) à 1 tour
18. Barrichello (Bré, Honda) à 1 tour
Liuzzi (Ita, Toro Rosso) ab
Davidson (GB, Super Aguri) ab
Button (GB, Honda) ab
Yamamoto (Jap, Spyker) ab

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 17:31

Classement pilotes

1. L. Hamilton 80
2. F. Alonso 73
3. K. Räikkönen 60
3. F. Massa 59
5. N. Heidfeld 42
6. R. Kubica 28
7. G. Fisichella 17
8. H. Kovalainen 16
9. A. Wurz 13
10. D. Coulthard 8
10. M. Webber 8
12. J. Trulli 7
13. N. Rosberg 7
14. R. Schumacher 5
15. T. Sato 4
16. J. Button 1
16. S. Vettel 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 17:32

Classement constructeurs

1. McLaren 138
2. Ferrari 119
3. BMW Sauber 71
4. Renault 33
5. Williams 20
6. Redbull 16
7. Toyota 12
8. Super Aguri 4
9. Honda 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 17:35

Prochain Grand Prix

F 1 - Page 10 1699653441
F 1 - Page 10 52321671
Circuit
Turkish Motor Federation
Tomsfed
Goksuevleri, Kartopu Caddesi
No: B168 / A
Anadoluhisari / ISTANBUL - TURKEY

Statistiques
Longueur 5.338 km
Nb de tours 58 (309.356 Km)
Record du tour J-P. Montoya - 1'24''770 (2005, McLaren)
Record Pole K. Raikkonen - 1'26''797 (2005, McLaren)
F. Massa - 1'26''907 (Ferrari)
1. F. Massa 2. F. Alonso 3. M. Schumacher
Vainqueurs
2006 F. Massa (Ferrari)
2005 K. Raikkonen (McLaren)
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 20:32

F 1 - Page 10 1186327751

Dès le départ, Hamilton a pris son envol et n'a jamais été véritablement inquiété.
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyDim 5 Aoû - 22:19

Todt mécontent

Jean Todt a peu apprécié la performance des Ferrari au Grand Prix de Hongrie et espère mieux pour la suite. «Une deuxième et une treizième place, c’est maigre pour ce week-end. Il y a juste une légère satisfaction à voir que l’on a été compétitif durant la course avec Kimi (Raïkkonen). Nous savions que cette piste ne nous convenait pas. Maintenant, il faut essayer de mettre nos deux pilotes sur le podium à chaque course», a déclaré Todt à Autosport.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Modo coin-coin
Manu

Nombre de messages : 25357
Age : 36
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 6 Aoû - 10:24

Avec humilité et sincérité, Lewis Hamilton explique comment il a semé un gros désordre chez McLaren ce week-end, en Hongrie. Et à quel point sa position est délicate en ce moment.

Vous avez mené chaque tour, et Kimi Räikkönen était juste derrière vous... C'est un grand jour pour vous...

Lewis Hamilton : Cela a été un week-end riche en événements et assez émotionnel pour toute l'équipe. Nous avons fait un pas en avant au niveau de la voiture, grâce au dur travail de l'équipe. Nous sommes arrivés ici avec un super package, mais sans la certitude d'être devant Ferrari. Mais comme vous l'avez vu dans cette course, nous avions un super rythme. Dans le second relais, j'ai eu un problème avec la direction. J'ai perdu un peu en performance et j'étais nerveux mais Dieu merci casse rien n'a cassé. L'équipe m'a dit par radio que ça allait et j'avais juste à attaquer. Kimi [Räikkönen] a été longtemps près derrière moi. J'ai attaqué jusqu'au dernier tour, nous avons fait une course fantastique. C'est bon de revenir au top après un tel week-end, et une course comme la précédente (9e au Nürburgring).

Pouvez-vous précisez vos problèmes de direction et parler des différences entre les deux types de pneus ?

L.H. : Pour être honnête, Je ne sais pas ce que c'était, il faut enquêter là-dessus, mais c'est devenu difficile de conserver l'allure. Ça tournait bien à gauche mais je devais faire plus d'effort pour tourner à droite. Quant aux pneus, ils ont été super dans le premier relais, très constants, et j'ai pu attaquer et améliorer mes temps. Après le premier pit, avec les mêmes pneus, j'ai eu un peu de mal au début. J'avais une super traction à l'arrière, qui poussait à du sous-virage, et j'ai aussi eu beaucoup de trafic. Kimi a donc pu combler l'écart. Il était cinq-six tours plus léger que moi, et je savais que je devais gérer mes pneus en vue de mes cinq tours supplémentaires pour creuser un écart. Ça a marché car il s'est retrouvé plus loin. Mais en 'très tendre', j'ai été très impressionné car nous avons pensé tout le week-end que le grainage serait trop mauvais et que nous devrions ralenti au début. Kimi a été légèrement plus rapide avec. C'était difficile mais je n'ai jamais laissé tomber.

C'est difficile de se rappeler que vous êtes un débutant. Pendant la course, vous avez eu la pression de Kimi Räikkönen ...

L.H. : Après tout ce qui s'est passé ce weekend, il était facile de perdre la concentration mais le team est resté positif, plein d'énergie. C'est (la victoire) un peu un calmant. Le team a prouvé que rien ne peut nous stopper. Je suis monté dans ma voiture avec ça en tête, en pensant à faire mon boulot et à gagner. J'ai eu Kimi deux fois derrière moi cette année, surtout en Malaisie. Fort de cette expérience, ce fut un peu plus facile aujourd'hui. Mais ce fut une course dure.


Vous avez changé des choses hier en Q3 relatives à la stratégie d'équipe (il a pris le rôle prioritaire d'Alonso en début de session) et atterri en pole. Et puis, vous gagnez...

L.H. : Je ne sais pas vraiment quoi dire. Tout ce que je sais, c'est que les problèmes que j'ai eus aujourd'hui ont fait de cette course l'une de mes plus dures.

Qu'avez-vous pensez hier en attendant 30 secondes derrière Alonso ?

L.H. : Que c'est important de rester positif, de se maîtriser mentalement. Je me suis dis : "OK, le temps est compté, je suis toujours le plus rapide en ce moment. Si je passe 2e, j'attaquerai autant que possible, j'ai une bonne stratégie. Si vous notez que j'étais plus chargé que Fernando, être plus rapide était un bonus. Je n'étais pas inquiet.

Quelle est la raison pour laquelle vous n'avez pas respecté l'accord avec Fernando, qui devait rouler devant vous en Q3 ?

L.H. : J'avais fini la Q2 avec le meilleur temps, je suis donc rentré. Ils ont refroidi ma voiture plus vite, je suis donc arrivé en bout de la pit lane en premier, ce qui est toujours mon but. C'est ce que j'aime faire, sortir premier. Au bout de la pit lane, ils m'ont dit : "Lewis, laisse passer Fernando" et j'ai vu Fernando garé un peu en crabe à ma droite, et Kimi très très près derrière moi. Je me suis immédiatement dit : "Bon, on peut laisser passer Fernando mais sans laisser passer Kimi car ça me mets hors de la synchronisation et ça peut ruiner mon plan de qualification. J'ai donc du trancher. Je me suis engagé dans le premier virage en pensant : "Si Fernando reste avec moi,nous pourrons y arriver tous les deux, nous aurons la vitesse". J'ai donc attaqué, et je ne comprends pas qu'il ne l'aie pas fait, et il a un peu pris ses distances. On m'a demandé plus tard de laisser passer Fernando mais il était loin derrière. J'ai donc continué.

Est-ce que les événements d'hier ont un peu affecté l'équipe ?

L.H. : Euh..., en me rendant à la course, j'étais assez tourmenté et c'était difficile de rester focalisé en raison de ce sentiment à l'intérieur de l'équipe. Le team ne marquait pas de points (sanction de la FIA, ndlr). Et je ne savais pas si c'était l'équipe qui me détestait, s'ils n'aimaient simplement pas la situation ou qui ils blamaient. C'était difficile, et j'y suis allé avec le sourire, en essayant de rester positif pour tout le monde et de suivre la procédure, comme toujours. Je suis donc passé dans les rangs de l'équipe et je leur ai dit : "Allez, on va le faire, bonne chance". Ça ne l'a pas fait avec une personne (Ron Dennis ?, ndlr) mais cela ne m'a pas vraiment affecté. J'y suis allé et j'ai fait mon boulot. Evidemment, ce n'est pas génial car les deux pilotes ont fini dans les points sans qu'elle ne marque. Nous aurions pu accroître notre marge sur Ferrari, mais c'est comme ça.

Fernando a dit que depuis hier, vous n'avez parlé à personne dans l'équipe...

L.H. : J'ai parlé à tout le monde de la situation, je me suis excusé d'avoir fait quelque chose contre eux, s'ils le ressentaient ainsi.

Après la qualification, vous avez dit que vous deviez aller voir l'équipe pour avoir des explications...

L.H. : Quand j'y suis retourné, tout était calme. Nous n'avons pas trop parlé. Je suis revenu vers mes ingénieurs, nous avons fait le travail habituel : un debrief. Puis, nous nous sommes assis avec Martin Whitmarsh (P-DG de Team McLaren Mercedes, ndlr), Fernando et son mécanicien, moi et mon mécanicien. Ils ont parlé du programme et m'ont demandé pourquoi je n'avais pas fait ce qui m'incombait. Je leur ai donc expliqué. J'ai dit : "J'ai fait une erreur, je m'excuse, cela ne se reproduira plus. Mais c'est arrivé. Oublions ça et avançons. Nous avons les deux voitures en 1ère ligne, nous pouvons garder le sourie." Et j'ai pensé à ça à cause de la dispute que j'ai eue avec Ron [Dennis] à la radio. Il était furieux. Il était en train de me faire la leçon, je l'ai prise comme telle et je m'en suis vite remis. C'est pour ça que lorsque je suis allé en conférence de presse, je ne comprenais pas pourquoi Fernando avait fait une telle chose (le faire attendre derrière lui au stand). J'avais des raisons de penser autrement.

L'ambiance est fraîche en ce moment dans l'équipe. Comment sont vos relations avec Ron Dennis depuis votre vif échange, samedi ? Et que faites-vous pour vous rapprocher de lui ?

L.H. : Avec Ron c'est... Evidemment hier, il n'était pas très content. Nous devions être professionnels, parler de ça. Je lui ai livré mon point de vue, il l'a respecté. Il a dit : "Je respecte ce que tu me dis car ça fait partie de ta personnalité et peut-être que dans ta situation c'était mieux pour toi." Nous nous sommes compris et sommes convenus de passer l'éponge. Ça ne reste pas génial à cause de tous ces problèmes que nous avons déjà eus avec la FIA et avec Ferrari. C'est de la pression en plus sur l'équipe.

Vendredi, vous avez dit qu'il y avait un profond respect mutuel entre vous et Fernando. Est-ce toujours le cas ?

L.H. : Mon respect pour Fernando demeure le même. Quand on grandit et que l'on commence à regarder quelqu'un qui a autant gagné, que ce soit Fernando ou Michael Schumacher, on a du respect. Et c'est valable pour moi. Je l'ai regardé ces dernières années et j'ai vraiment admiré ce qu'il a fait, et ça ne change pas. Il ne m'a pas parlé depuis hier (samedi), je ne sais donc pas s'il a un problème.

Pensez-vous qu'il y a une chance pour que vous redeveniez avec Fernando de proches équipiers ?

L.H.: Je n'ai pas perdu le respect que j'ai pour lui. C'est à lui de décider s'il ne veut pas me parler, mais je suis ouvert.

Pensez-vous que votre lune de miel avec l'équipe, ou avec Ron Dennis, est finie ?

L.H. : Comme vous savez, je travaille avec Ron depuis presque dix ans. D'accord, c'est une grosse affaire et un problème pour le team, mais je pense que notre relation est très très forte et que cela ne va pas nous séparer. Le meilleur est à venir.


C'est pas top de sa part vis à vis de Alonso ange
c'est pour ça qu'il était énervé Ron Dennis aux essais... En espérant que ça foute pas trop la merde dans l'équipe mais je sens qu'il ne s'amusera pas à refaire ça arf

Sinon, Bourdais boing boing
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyVen 10 Aoû - 9:46

Hamilton calme le jeu

Quelques jours après un Grand Prix de Hongrie mouvementé et très tendu, marqué par la sanction contre Fernando Alonso et son déclassement de la grille de départ après une manoeuvre jugée illicite à l'encontre de son coéquipier Lewis Hamilton lors des qualifications, la tension semble être quelque peu retombée entre les deux pilotes.

C'est le pilote britannique qui a choisi de faire le premier pas pour désamorcer le conflit, en publiant un communiqué dans lequel il affirme: «Fernando (Alonso) et moi ne sommes pas en guerre. Nous sommes tous deux très compétitifs et nous nous respectons. Nous sommes tous deux ambitieux et voulons gagner. Mais nous ne sommes pas des pilotes en guerre.» Le leader du championnat du monde, qui avait émis des réserves sur son association avec le champion du monde après la course, est aujourd'hui plus optimiste, et surtout plus raisonnable: «Même si nous ne nous étions pas adressés la parole dimanche, depuis on s'est reparlé et on continue à avoir des relations professionnelles. Au fait, Fernando et moi avons prévu de nous rencontrer pendant les vacances.»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Modo coin-coin
Manu

Nombre de messages : 25357
Age : 36
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyJeu 23 Aoû - 17:33

GRAND PRIX DE TURQUIE :

F 1 - Page 10 Circuit_istanbul

Châssis

Le circuit d'Istanbul Park et ses 14 virages est typiquement ce que l'on appelle un circuit de la nouvelle génération comme Shanghai ou Bahreïn. Il comporte de très longues lignes droites ce qui fait de la vitesse de pointe un facteur critique de performance dans la mise au point de la monoplace. Les équipes utilisent généralement des appuis plus importants que ce à quoi on pourrait s'attendre afin de gagner en efficacité dans les virages à moyenne et haute vitesse mais la longue ligne droite après le virage numéro 10 les poussent généralement à réduire les appuis embarqués pour permettre aux pilotes d'avoir une bonne vitesse de pointe et être ainsi en mesure de défendre leur position ou au contraire de dépasser des voitures concurrentes.

Le circuit est encore très récent et donc en bon état. La surface du circuit est lisse et les vibreurs relativement peu agressifs. Les ingénieurs ont ainsi la possibilité d'opter pour des suspensions dures et pour une hauteur de caisse relativement basse afin d'optimiser les performances aérodynamiques de la voiture, d'avoir une voiture réactive dans les changements de direction et une bonne stabilité dans les virages à haute vitesse. La seule exception reste le virage numéro 8 où quelques bosses peuvent venir perturber la stabilité de la voiture et causer un léger sur virage. Généralement, les pilotes ajustent leur trajectoire afin d'éviter ces bosses plutôt que de choisir de compromettre le set up de leur voiture pour un seul virage.

Le circuit n'est pas particulièrement exigeant pour le système de freins mais le freinage au virage numéro 12 reste néanmoins un point critique puisqu'il s'agit de la principale opportunité de dépassement du tour. Les pilotes doivent être capables d'attaquer cette portion en pleine confiance lorsqu'ils sont roues contre roues avec un concurrent. De plus, ce virage est déterminant pour faire un bon chrono.

Istanbul est aussi exigeant pour les pneumatiques que Silverstone et Bridgestone mettra donc à disposition des équipes la même combinaison médiums durs que lors de l'épreuve britannique. Les équipes porteront une attention toute particulière aux pneus avants, l'avant droit notamment, car ils sont soumis à rude épreuve dans le virage numéro 8.

Moteur

Comme la plupart des nouveaux circuits, Istanbul représente un défi important et varié pour le moteur. Avec plus de 67% du tour à pleine charge, ce qui est plus élevé que la moyenne de la saison, le circuit d'Istanbul Park compte également une longue ligne droite de plus de 16 secondes à pleine puissance, entre les virages 10 et 12. Le moteur devra se montrer souple, plein dès le bas régime jusqu'à la limite règlementaire des 19 000 tours/min afin de ne pas perturber l'équilibre de la voiture notamment dans le fameux virage numéro 8.

Il sera aussi essentiel de bien surveiller le refroidissement de la voiture et donc du moteur mais à ce stade de la saison, cela n'inquiète pas particulièrement les ingénieurs qui maîtrisent désormais bien le RS27 et son comportement. Ce circuit ne compte pas de longues périodes à basse vitesse susceptibles d'augmenter la température du moteur et les longues lignes droites devraient permettre un bon refroidissement.

Podium 2006 :
1/ Massa
2/Alonso
3/ Schumacher
(4/ Button)
Meilleur tour :M. Schumacher 1.28.005

Podium 2005 :
1/ Kimi Raikkonen
2/ Fernando Alonso
3/ JP Montoya
Meilleur tour : JP Montoya 1.24.770
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyVen 24 Aoû - 21:39

Hamilton donne la réplique

Lewis Hamilton a signé au volant de la McLaren le meilleur chrono lors de la deuxième séance des essais libres du Grand Prix de Turquie devant Kimi Räikkönen, très à l’aise sur la Ferrari.

F 1 - Page 10 1187960970

La deuxième séance d’essais libres en Turquie s’est révélée beaucoup plus serrée que celle de la matinée, largement dominée par Ferrari. Vendredi après-midi, douze monoplaces se sont tenues dans un écart d’une seconde alors qu’aux premiers libres, les Ferrari avaient relégué leurs rivales à plus de douze dixièmes. Lewis Hamilton qui n’avait pas beaucoup roulé dans la matinée a cette fois complété plus de tours que ses grands rivaux au championnat au cours d’une séance perturbée par une longue interruption. En passant sur les vibreurs, Giancarlo Fisichella a en effet détaché une plaque au sol et contraint l’organisation de la course à effectuer quelques travaux. Au final, le prodige britannique a couvert 28 tours et a sorti le meilleur chrono, juste devant Kimi Räikkönen (Ferrari, à 0’’293).

Renault cède du terrain
Derrière les deux hommes, Ralf Schumacher fait irruption au volant d’une Toyota très au point (à 0’’293), suivi comme son ombre par son coéquipier Jarno Trulli (à 0’’405). La surprenante équipe nippone relègue Massa et Alonso aux 5e et 6e rangs. Comme dans la matinée, les BMW-Sauber ont semblé plus à la peine, Robert Kubica parvenant tout juste à rentrer dans le top 10 (10e à 0’’899). Renault a aussi relâché la pression avec la rétrogradation de Kovalainen (8e) et de Fisichella (12e). David Coulthard s’est, lui, bien rattrapé après sa mésaventure de la matinée (le moteur de la Red Bull avait pris feu). L’Ecossais n’a roulé que 12 tours après avoir attendu patiemment que ses mécaniciens lui réparent sa monoplace mais s’est positionné au 11e rang. La petite frayeur de l’après-midi est à attribuer à Anthony Davidson. La Super Aguri a tiré tout droit au virage 8 après un problème technique et a fini sa course dans les graviers en percutant légèrement les barrières de sécurité.

Le classement de la deuxième séance des essais libres
1. Hamilton (GB, McLaren-Mercedes) en 1’28’’469
2. Räikkönen (Fin, Ferrari) à 0’’293
3. Schumacher (All, Toyota) à 0’’304
4. Trulli (Ita, Toyota) à 0’’405
5. Massa (Bré, Ferrari) à 0’’415
6. Alonso (Esp, McLaren-Mercedes) à 0’’478
7. Rosberg (All, Williams-Toyota) à 0’’526
8. Kovalainen (Fin, Renault) à 0’’556
9. Wurz (Aut, Williams-Toyota) à 0’’624
10. Kubica (Pol, BMW-Sauber) à 0’’899
11. Coulthard (Eco, Red Bull) à 0’’966
12. Fisichella (Ita, Renault) à 0’’987
13. Heidfeld (All, BMW-Sauber) à 1’’323
14. Button (GB, Honda) à 1’’476
15. Barrichello (Bré, Honda) à 1’’586
16. Sato (Jap, Super Aguri) à 1’’635
14. Webber (Aus, Red Bull) à 1’’848
18. Davidson (GB, Super Aguri) à 2’’061
19. Liuzzi (Ita, Toro Rosso) à 2’’233
20. Vettel (All, Toro Rosso) à 2’’332
21. Sutil (All, Spyker) à 2’’684
22. Yamamoto (Jap, Spyker) à 2’’706

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 25 Aoû - 13:01

Hamilton meilleur temps aux libres

Lewis Hamilton a réalisé le meilleur temps de la troisième séance des essais libres du Grand Prix de Turquie. Sur la McLaren-Mercedes, Lewis Hamilton s’est une nouvelle fois montré le plus rapide durant les essais libres. En 1’27’’325, le pilote anglais devance Felipe Massa et Kimi Räikkönen sur Ferrari. Meilleur temps du team Renault, Giancarlo Fisichella pointe au 8e rang.

Le classement de la troisième séance des essais libres
1. Hamilton (GB, McLaren-Mercedes) en 1’27’’325
2. Massa (Bré, Ferrari) à 0’’041
3. Räikkönen (Fin, Ferrari) à 0’’181
4. Alonso (Esp, McLaren-Mercedes) à 0’’418
5. Rosberg (All, Williams-Toyota) à 0’’731
6. Heidfeld (All, BMW-Sauber) à 0’’859
7. Kubica (Pol, BMW-Sauber) à 0’’899
8. Fisichella (Ita, Renault) à 0’’936
9. Webber (Aus, Red Bull) à 1’’012
10. Kovalainen (Fin, Renault) à 1’’039
11. Wurz (Aut, Williams-Toyota) à 1’’086
12. Coulthard (Eco, Red Bull) à 1’’123
13. Schumacher (All, Toyota) à 1’’156
14. Trulli (Ita, Toyota) à 1’’195
15. Button (GB, Honda) à 1’’223
16. Barrichello (Bré, Honda) à 1’’390
17. Davidson (GB, Super Aguri) à 1’’430
18. Liuzzi (Ita, Toro Rosso) à 1’’512
19. Vettel (All, Toro Rosso) à 2’’083
20. Sato (Jap, Super Aguri) à 2’’111
21. Sutil (All, Spyker) à 2’’719

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 25 Aoû - 15:40

Massa refait le coup

Comme en 2006, Felipe Massa partira en pole position du Grand Prix de Turquie dimanche. Le Brésilien a soufflé le meilleur temps des qualifications à Lewis Hamilton et Kimi Raïkkönen.

F 1 - Page 10 1188045208

«Fantastique, absolument fantastique !» Quelques petites secondes après un dernier tour parfait, Felipe Massa reçoit les chaudes félicitations de son ingénieur de chez Ferrari. Le Brésilien vient tout juste de décrocher la pole position du Grand Prix de Turquie dans les ultimes secondes des qualifications, la même qui lui avait permis l’an passé de remporter la première course de sa carrière en F1. L’exploit est de taille car depuis le début du week-end, on attendait surtout Kimi Räikkönen, d’une facilité déconcertante sur la F2007, ou Lewis Hamilton, auteur des meilleurs temps des deux dernières séances d’essais libres. Le Britannique (à 0’’044) et le Finlandais (à 0’’217) devront finalement se contenter respectivement des deuxièmes et troisièmes chronos derrière le Sud-Américain plus que jamais en mesure de se relancer au championnat. Légèrement en retrait, Fernando Alonso se contentera, lui, de compléter la deuxième ligne.

BMW-Sauber résiste
Chez «les autres», la hiérarchie a été entièrement respectée avec une troisième ligne 100% BMW-Sauber, aux monoplaces pourtant peu impressionnantes depuis vendredi. Robert Kubica (6e) et Nick Heidfeld (7e) devancent la Renault d’Heikki Kovalainen qui pointe à près d’une demi-seconde de l’Allemand. Nico Rosberg, toujours aussi régulier, s’invite à une très prometteuse 8e place. Une performance qui devrait pousser un peu plus Frank Williams à officialiser enfin la prolongation de son poulain allemand. Jarno Trulli, toujours aussi efficace sur un tour, rentre dans le top 10 en compagnie de Giancarlo Fisichella qui avait sauvé sa place de justesse à l’issue de la deuxième phase.

Schumacher s’écroule
Impressionnant durant les essais libres au volant d’une Toyota retrouvée, Ralf Schumacher n’a été que l’ombre de lui-même, sorti dès la première phase. Voilà qui pourrait relancer les rumeurs de remplacement (avant la fin de saison ?) et pourquoi pas la titularisation de Franck Montagny. Mention spéciale enfin à Anthony Davidson auteur d’une superbe séance au volant de la Super Aguri. Le Britannique a échoué aux portes de la Q3 pour seulement 22 millièmes et partira de la onzième place, devant Rubens Barrichello (14e) et Jenson Button (15e), eux aussi équipés de moteurs Honda.

La grille de départ du GP Turquie
1. Massa (Bré, Ferrari) en 1’27’’329
2. Hamilton (GB, McLaren-Mercedes) 1’27’’373
3. Räikkönen (Fin, Ferrari) 1’27’’546
4. Alonso (Esp, McLaren-Mercedes) 1’27’’574
5. Kubica (Pol, BMW-Sauber) 1’27’’722
6. Heidfeld (All, BMW-Sauber) 1’28’’07
7. Kovalainen (Fin, Renault) 1’28’’491
8. Rosberg (All, Williams-Toyota) 1’28’’501
9. Trulli (Ita, Toyota) 1’28’’740
10. Fisichella (Ita, Renault) 1’29’’322
11. Davidson (GB, Super Aguri)
12. Webber (Aus, Red Bull)
13. Coulthard (Eco, Red Bull)
14. Barrichello (Bré, Honda)
15. Button (GB, Honda)
16. Wurz (Aut, Williams-Toyota)
17. Liuzzi (Ita, Toro Rosso)
18. Schumacher (All, Toyota)
19. Sato (Jap, Super Aguri)
20. Vettel (All, Toro Rosso)
21. Sutil (All, Spyker)
22. Yamamoto (Jap, Spyker)

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 12:21

La crevaison du bonheur

Victime d’une crevaison, Lewis Hamilton a égayé, bien malgré lui, un GP de Turquie bien terne. Un incident qui a totalement relancé la course au championnat du monde. Pour le plus grand plaisir de Fernando Alonso et Ferrari.

F 1 - Page 10 1188203391

Hamilton le malheureux
C’est peut être navrant à dire mais la crevaison du pneu avant droit de Lewis Hamilton survenue à 16 tours de l’arrivée a été une véritable bénédiction dimanche après-midi en Turquie. Avouons-le ouvertement, après un GP de Hongrie d’une tristesse déconcertante, ce GP, si séduisant sur le papier avec son tracé très sinueux et sa piste large favorisant les dépassements, n’a pas tenu toutes ses promesses. Aucune manœuvre digne de ce nom, aucune passe d’armes entre les quatre prétendants à la couronne… Seul un ennui mécanique ou un improbable coup de théâtre pouvaient sortir le public stambouliote de son profond sommeil. Heureusement pour le suspense, il a bien eu lieu, frappant de plein fouet le pauvre Lewis Hamilton qui s’en allait tranquillement cueillir un énième podium.

«J’ai vu des morceaux de pneu qui s’échappaient devant moi, et finalement le pneu s’est complètement désagrégé quand j’ai freiné au virage 9. Cela ressemblait à un délaminage. J'ai eu de la chance de ne pas aller dans le gravier. J'ai gardé le contrôle de ma voiture et je suis rentré au stand», soulignait après coup le leader du championnat du monde. Et utiliser le mot bénédiction pour évoquer ce problème de pneu n’est pas anodin. Car à l’heure actuelle, personne n’est capable d’expliquer ce qui s’est réellement passé. «Les raisons de cette crevaison sont toujours sous investigation. Les causes ne sont pas immédiatement évidentes suite à nos premières observations», expliquait Bridgestone dans un communiqué après la course. Il semblerait tout de même que l’usure des pneus, soumis à rude épreuve sur le fameux virage 8, soit à l’origine des malheurs d’Hamilton. D’autant que quelques déformations des pneus, dues à ce long virage à gauche, avaient été observées durant le week-end par le fournisseur de pneumatiques.

Alonso tout sourire
«J'ai seulement perdu deux places avec cet incident. J'ai marqué encore quelques points et je suis toujours en tête du championnat avec cinq unités d'avance. Ce n'est donc pas si mal». Le pilote britannique avait beau tenter de se rassurer, cet éclatement a complètement changé la donne et pourrait bien être l’un des tournants de la saison. Car les écarts entre les quatre larrons sont infimes à cinq GP de la fin (16 points). A coup sûr, Fernando Alonso a dû accueillir avec un sourire non dissimulé cet incident survenu sur la monoplace de son rival de coéquipier. On en viendrait même à se demander, tant les relations sont glaciales entre les deux hommes, si le champion du monde en titre n’a pas osé faire un petit signe de la main à son coéquipier au moment de lui chiper sa troisième place. D’autant que l’Espagnol n’a jamais été dans le coup, bloqué d’entrée par des BMW bien plus réactives avant le premier virage. «J'ai suivi Heidfeld pendant 17 tours en début de course et j'ai eu les plus grandes difficultés à essayer de le dépasser. Heureusement, nous avons réussi à le faire lors du premier ravitaillement et c'est à partir de là que ma course a réellement commencé. Malheureusement, j'avais déjà 30 secondes de retard», estimait l’Espagnol. Un podium inespéré en somme pour l’ancien pilote Renault. «Si on m’avait dit que je terminerais 3e avant la course, j’aurais signé tout de suite. Ceci dit, je sais qu’il y a encore beaucoup de choses à améliorer et cette poignée de points est infime. Il reste cinq grand prix à courir et l’on sait que les circuits lents avantagent McLaren…».

Massa fort comme un Turc
Car si Alonso est revenu sur les talons d’Hamilton au championnat du monde des pilotes, les Ferrari, elles, n’ont pas abdiqué. Loin de là. En Turquie, la Scuderia a réalisé un carton plein à l’issue d’une belle démonstration de force. Surtout, sa stratégie de partir avec des pneus tendres alors que McLaren avait opté pour du dur, a été l’élément déterminant. Car tout s’est joué sur le départ. Une fois Massa et Räikkonen, mis sur orbite, plus rien n’a entravé la balade de Ferrari. La mise hors-course d’Hamilton permettant aux deux larrons de terminer en roue libre. A côté de la plaque en Hongrie, Le Brésilien, lui, a apporté la plus belle des réponses. Parti en pole position, il a réalisé un sans faute, maintenant à distance Iceman pour remporter sans coup férir le 5e GP de sa carrière mais surtout son deuxième GP de Turquie consécutif. «J’aime cette piste et cette ville qui devient très spéciale pour moi (…) Ce résultat est un grand encouragement pour la fin de saison. C'est merveilleux d'arriver à Monza après un week-end comme celui-ci. Il faut continuer dans le même sens», s’enthousiasmait Massa, vainqueur de son troisième GP de la saison, au même titre qu’Hamilton, Alonso et Räikkönen ! Les «quatre fantastiques» ne se lâchent pas d’une semelle. Ca promet !

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 12:23

Massa comme chez lui

Déjà vainqueur en 2006, Felipe Massa a remporté ce dimanche le GP de Turquie devant Kimi Räikkönen et Fernando Alonso à l’issue d’une course sans relief. Lewis Hamilton, victime d’une crevaison, est le grand perdant du jour.

F 1 - Page 10 1188135516

Le film de la course
La rentrée des classes après trois semaines de vacances a été profitable à Felipe Massa. Sous une chaleur accablante qui a mis à rude épreuve les organismes mais également les monoplaces, le pilote brésilien a parfaitement rempli son contrat : faire oublier un GP de Hongrie calamiteux et revenir dans la course au titre. Et même relancer le championnat ! Son départ impeccable lui a permis de ne pas être inquiété durant le début de course par Hamilton. Ajoutez à cela un Räikkönen plus réactif que l’Anglais et vous obtenez un début de course à l’avantage de Ferrari, les deux pilotes de la Scuderia réalisant à tour de rôle le meilleur tour en course. Celui de 2006, effectué par Michael Schumacher, était même effacé des tablettes par Räikkönen. Si Hamilton restait au contact, Fernando Alonso, lui, coincé derrière les deux BMW après un départ plus que moyen, ne pouvait que constater les dégâts et comptait déjà un débours de 12 secondes après seulement une dizaine de tours. Le premier ravitaillement, Kubica ouvrant le bal après 12 tours, allait permettre à l’Espagnol de se débarrasser de ces deux pilotes encombrants. Mais le mal était fait, l’écart grimpant à 20 secondes après 26 tours ! Devant, après un petit intermède Kovalainen, en tête durant quelques tours, avant de glisser en 6e place, juste devant Kubica, grâce à une stratégie décalée, les positions restaient figées.

Massa, Räikkönen, Hamilton s’échappaient mais aucun des trois larrons ne gagnaient ni ne perdaient plus de terrain sur l’autre. Après le très ennuyeux GP magyar, tous les observateurs commençaient à s’impatienter. Aucun mouvement, aucun suspense alors que ce circuit sinueux s’annonçait prometteur… jusqu’au 42e tour. Alors que la deuxième vague des ravitaillements débutait avec notamment les deux Ferrari, au coude à coude, Hamilton voyait son pneu avant droit, vraisemblablement trop usé au fil des passages dans le triple gauche du virage 8, éclater au virage 10. Un véritable coup de théâtre qui redistribuait les cartes, le leader du championnat du monde étant obligé de rejoindre les stands au ralenti et perdait une trentaine de secondes dans l’affaire. Une aubaine pour Alonso, son rival de coéquipier repartant en plus derrière Heidfeld, 4e et juste devant Kovalainen. Plus dans le rythme, la structure de la McLaren ayant été endommagée par cette crevaison, Hamilton se voyait contraint de batailler pour mater la révolte du jeune Finlandais. Mais malgré les encouragements de l’écurie française, le Britannique parvenait à limiter les dégâts en passant la ligne d’arrivée en 5e position, loin derrière Felipe Massa qui remporte la 5e victoire de sa carrière devant Kimi Räikkonen et Fernando Alonso.

Zoom sur le départ
Sous les yeux du défenseur brésilien Roberto Carlos, venu en voisin soutenir son compatriote, Massa conservait tranquillement le gain de sa pole position devant son coéquipier Kimi Räikkonen, auteur d’un départ canon pour chiper la deuxième place à Lewis Hamilton, parti sur la partie poussiéreuse de la piste. McLaren était à la peine à tel point que Fernando Alonso, lui, perdait carrément deux places dès les premiers virages, les pneus tendres de Kubica et Heidfeld ayant fait des merveilles. Derrière, Jarno Trulli partait en tête à queue suite à une petite touchette avec Fisichella qui, dans l’histoire, cassait son aileron avant. Une friction qui profitait surtout à David Coulthard, également parti en tendre, qui grappillait d’entrée quatre positions pour pointer en 9e place.

Zoom sur la manœuvre
Sur un tracé très sinueux et surtout une largeur de piste favorisant les dépassements, tout le monde s’attendait à une lutte fantastique entre les quatre prétendants à la couronne mondiale. Le moins que l’on puisse dire est que la déception est à la hauteur de l’attente. Aucune passe d’armes, aucun coup d’éclat. Le seul à avoir fait le spectacle est Jarno Trulli, obligé de s’employer après son tête à queue du départ. Le pilote italien a fait admirer son audace en réalisant une manœuvre aussi osée que délicate en début de course sur Button avant de récidiver sur la fin pour passer Barrichello.

Zoom sur les stratégies
Ceux qui avaient opté dès le départ pour les pneus tendres ont eu le nez creux. Il n’y a qu’à voir le départ parfait réalisé par les Ferrari et les BMW, chaussées en pneux tendres. Une stratégie payante qui a permis aux deux pilotes de la Scuderia de s’envoler vers un joli doublé. Du côté des ravitaillements, seuls Ralf Schumacher et Takuma Sato ont tenté un coup de poker avec un seul arrêt pour un résultat peu significatif (12e et 18e).

Le flop
Honda continue sur sa lancée désastreuse. Les GP se suivent et se ressemblent pour l’écurie nippone. Dès les qualifications, le ton était donné. Coupable d’avoir changé leur moteur en plein week-end alors que le règlement indique qu’il doit durer au moins deux courses consécutives, Rubens Barrichello et Jenson Button partaient sur la grille de départ aux deux dernières places ! Si le second a plutôt fait bonne figure en accrochant une honorable 13e place, le premier, lui, a semblé résigné comme en atteste sa 17e place au final. Pas de quoi pavoiser.

Le chiffre : 5
Comme le nombre de points qui séparent désormais les deux meilleurs ennemis du paddock : Fernando Alonso et Lewis Hamilton. Nul doute que l’Espagnol a du accueillir avec un petit sourire narquois la crevaison du Britannique à seulement 16 tours de l’arrivée. Le championnat reste très ouvert, Massa étant lui revenu à 15 points.

Classement du GP Turquie
1. Massa (Bre, Ferrari)
2. Räikkönen (Fin, Ferrari) à 2''275
3. Alonso (Esp, McLaren) à 26''181
4. Heidfeld (All, BMW Sauber) à 39''674
5. Hamilton (GB, McLaren) à 45''085
6. Kovalainen (Fin, Renault) à 46''169
7. Rosberg (All, Williams) à 55''778
8. Kubica (Pol, BMW Sauber) à 56''700
9. Fisichella (Ita, Renault) à 59''400
10. Coulthard (Eco, Red Bull) à 1'11''000
11. Wurz (Aut, Williams) à 1'19''610
12. Schumacher (All, Toyota) à un tour
13. Button (GB, Honda) à un tour
14. Davidson (GB, Super Aguri) à un tour
15. Liuzzi (Ita, Toro Rosso) à un tour
16. Trulli (Ita, Toyota) à un tour
17. Barrichello (Bré, Honda) à un tour
18. Sato (Jap, Super Aguri) à un tour
19. Vettel (All, Toro Rosso) à un tour
20. Yamamoto (Jap, Spyker) à deux tours
21. Sutil (All, Spyker) à cinq tours

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Modo coin-coin
Manu

Nombre de messages : 25357
Age : 36
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 12:24

Mais que c'était nul à chier ce gd-prix zzz
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 12:25

Classement pilotes

1. L. Hamilton 84
2. F. Alonso 79
3. F. Massa 69
4. K. Räikkönen 68
5. N. Heidfeld 47
6. R. Kubica 29
7. G. Fisichella 17
8. H. Kovalainen 19
9. A. Wurz 13
10. M. Webber 8
11. D. Coulthard 8
12. J. Trulli 7
13. N. Rosberg 9
14. R. Schumacher 5
15. T. Sato 4
16. J. Button 1
17. S. Vettel 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 12:26

Classement constructeurs

1. McLaren 148
2. Ferrari 13 137
3. BMW Sauber 77
4. Renault 36
5. Williams 22
6. Redbull 16
7. Toyota 12
8. Super Aguri 4
9. Honda 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 12:28

Prochain Grand-Prix

F 1 - Page 10 2212653293

F 1 - Page 10 3319722711

Circuit
Monza
Autodromo Nazionale Monza
Via Vedano 5
Parco di Monza
20052 Monza (MI)
Italie
Tel: (+39) 039 24821
Fax: (+39) 039 320324

Statistiques
Longueur 5.793 km
Nb de tours 53 (306.720 Km)
Record du tour R. Barrichello - 1'21''046 (2004, Ferrari)
Record Pole R. Barrichello - 1'20''089 (2004, Ferrari)
K. Raikkonen - 1'21''484 (McLaren)
1. M. Schumacher 2. K. Raikkonen 3. R. Kubica

Vainqueurs
2006 M. Schumacher (Ferrari)
2005 J-P. Montoya (McLaren)
2004 R. Barrichello (Ferrari)
2003 M. Schumacher (Ferrari)
2002 R. Barrichello (Ferrari)
2001 J-P. Montoya (Williams)
2000 M. Schumacher (Ferrari)
1999 H-H. Frentzen (Jordan)
1998 M. Schumacher (Ferrari)
1997 D. Coulthard (McLaren)
1996 M. Schumacher (Ferrari)
1995 J. Herbert (Benetton)
1994 D. Hill (Williams)
1993 D. Hill (Williams)
1992 A. Senna (McLaren)
1991 N. Mansell (Williams)
1990 A. Senna (McLaren)
1989 A. Prost (McLaren)
1988 G. Berger (Ferrari)
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 13:29

Hamilton ne s'en fait pas

Seulement 5e du Grand Prix de Turquie en raison d’une crevaison, Lewis Hamilton tenait à relativiser cette contre-performance en rappelant qu’il était leader du championnat. «J’ai vu des morceaux de pneu qui s’échappaient devant moi, et finalement le pneu s’est complètement désagrégé quand j’ai freiné au virage 9. Terminer 5e avec ce problème, je pense que c’est un bon résultat. Vous avez toujours des moments un peu moins bons dans une saison. Je suis toujours premier du championnat, avec cinq points d’avance. Ce n’est pas fini !», réagissait le pilote McLaren sur la BBC.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyLun 27 Aoû - 13:30

Alonso : «J’aurais signé de suite»

Revenu à cinq points de Lewis Hamilton au Championnat du Monde des Pilotes après le GP de Turquie, Fernando Alonso ne s'enflamme pas. «Bien sûr, je suis très heureux. Si on m’avait dit que je terminerais 3e avant la course, j’aurais signé tout de suite. Ceci dit, je sais qu’il y a encore beaucoup de choses à améliorer et cette poignée de points est infime. Il reste cinq grand prix à courir et l’on sait que les circuits lents avantagent McLaren…», a-t-il déclaré sur Marca.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyMar 28 Aoû - 9:48

Spyker suspend son désigner en chef

L’écurie Spyker a suspendu John McQuillam, designer en chef, pour une raison encore inconnue. John McQuilliam ne travaille plus pour Spyker. Le Britannique, designer en chef, a été suspendu par la direction de l’équipe qui n’a pas souhaité commenter son choix. L’évincement du technicien pourrait toutefois être lié à l’échec du crash test de la dernière Spyker, la version B de la F8-VII, il y a quelques jours.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyMar 28 Aoû - 10:57

Ferrari : Pas de favoritisme

Après un week-end réussi à Istanbul, où les deux monoplaces ont trusté les deux premières places sur le podium, la Scuderia Ferrari a annoncé qu'aucun de ses deux pilotes ne sera favorisé par l'écurie, et que la concurrence sera saine jusqu'au bout.
«Cela serait déplacé pour deux pilotes comme Felipe et Kimi, qui réalisent un gros travail après douze Grand Prix, et surtout avec un seul point d'écart au classement», déclarait Jean Todt après la course de dimanche, remportée par Felipe Massa devant son coéquipier Kimi Räikkönen. Grâce à sa victoire le Brésilien est passé devant son collègue, et le devance à présent d'un point au classement.

Alors qu'à l'époque de Schumacher, la hiérarchie était établie et le pilote allemand bénéficiait du statut de numéro 1, Todt insiste sur le fait que cette saison, «les deux pilotes sont très talentueux et effectuent un très bon travail. Ils veulent tous les deux gagner et bénéficient des même opportunités et du même soutien».

Ce qui veut dire que la séance de qualification sera d'autant plus importante pour les deux hommes, à Monza, samedi 8 septembre.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 1 Sep - 23:24

Essais privés : Alonso le plus rapide

Fernando Alonso a signé jeudi le meilleur temps des essais libres de Monza. Déjà auteur du meilleur temps mercredi, Fernando Alonso a récidivé jeudi à Monza. Le champion du Monde signe un chrono de 1’23’’490. Il devance le pilote BMW-Sauber Kubica.

Classement de la journée de jeudi
1. Alonso (McLaren-Mercedes) 1'23''490
2. Kubica (BMW-Sauber) 1'24''413
3. Coulthard (Red Bull-Renault) 1'24''453
4. Massa (Ferrari) 1'24''525
5. Liuzzi (Toro Rosso-Ferrari 1'24''768
6. Button (Honda) 1'24''918
7. Rosberg (Williams-Toyota) 1'24''983
8. Fisichella (Renault) 1'25''069
9. Schumacher (Toyota) 1'26''175
10. Yamamoto (Spyker-Ferrari) 1'26''384

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 1 Sep - 23:25

Essais privés : De La Rosa meilleur temps

Pedro De La Rosa a signé le meilleur temps des essais privés ce vendredi à Monza. Au terme d'une journée écourtée par la pluie de la nuit dernière qui a contraint les équipes à attendre que la piste sèche, Pedro De La Rosa, le 3e pilote McLaren, a signé le meilleur temps devant Felipe Massa sur sa Ferrari.

Temps des essais privés, vendredi
1. De la Rosa (Esp, McLaren-Mercedes) 1'23''285 (55 tours)
2. Massa (Bre, Ferrari) 1'23''289 (67 tours)
3. Kubica (Pol, BMW-Sauber) 1'23''575 (68 tours)
4. Rosberg (All, Williams-Toyota) 1'23''962 (94 tours)
5. Button (G-B, Honda) 1'24''537 (61 tours)
6. Liuzzi (Ita, Toro Rosso-Ferrari) 1'24''760 (79 tours)
7. R.Schumacher (All, Toyota) 1'24''837 (39 tours)

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyJeu 6 Sep - 10:33

Stepney lié au sabotage de Monaco ?

Le procureur de Modène, Giuseppe Tibis, a annoncé que de forts soupçons pesaient sur Nigel Stepney à l’occasion du sabotage des Ferrari qui avait eu lieu lors du GP de Monaco, révèle Autosport. L’ancien ingénieur de Ferrari est ainsi soupçonné d’avoir placé une mystérieuse poudre dans le réservoir des monoplaces de la Scuderia, limitant ainsi les performances des deux Ferrari. Nigel Stepney avait précédemment été accusé d’avoir fourni des documents confidentiels appartenant à l’écurie italienne au chef designer de McLaren, Mike Coughlan, lequel a été suspendu. La FIA doit rendre son verdict le 13 septembre prochain après avoir entendu l’appel de la Scuderia.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyJeu 6 Sep - 10:36

Ferrari sur la défensive

Dominés la semaine passée par le rival McLaren durant les essais privés de Monza, Ferrari s’attend à un week-end difficile à domicile, au Grand Prix d’Italie.

F 1 - Page 10 1189003154

Ferrari, c’est bien celui d’Italie à Monza. Cette année encore la mythique course sur l’autodrome affole tous les tifosi qui se sont remis à croire aux deux titres depuis le doublé de Felipe Massa et Kimi Raïkkönen en Turquie. Vainqueur de quatre des cinq dernières éditions, l’écurie au cheval cabré pourrait ne pas connaître la même réussite qu’à Istanbul il y a quelques jours, même si à domicile les Ferrari y sont toujours un peu plus performantes que d’ordinaire.

McLaren plus rapide aux essais
Le nuage qui est venu encombrer l’horizon des Italiens ? Les essais privés qui se sont déroulés la semaine passée sur le circuit le plus rapide du monde. Quatre jours et des séances qui ont toutes tourné à l’avantage de McLaren-Mercedes. Que ce soit Lewis Hamilton, Alonso à deux reprises, ou Pedro de La Rosa, les Flèches d’Argent ont toujours précédé les F2007 sans qu’on sache vraiment si ces dernières jouaient au bluff ou non. «Nous sommes plus fort que ce que nous avons laissé paraitre. C’est une certitude. Nous pouvons nous battre avec McLaren-Mercedes», assure Felipe Massa.

Conséquence de ces performances en demi-teinte, Kimi Räikkönen aborde l’évènement avec prudence. «En regardant mes temps (aux essais privés), je pense que vous pouvez dire qu'une bataille difficile nous attend. Mais vous ne savez jamais quelle quantité d'essence embarquée ont utilisé les autres équipes pendant les essais : nous verrons donc seulement en qualification quelle est la vraie situation.» Le Finlandais, extrêmement rapide à Istanbul mais qui a qualifié sa course de «frustrante» derrière Felipe Massa sur un tracé qui ne lui a jamais permis de tenter un dépassement, sait qu’il joue gros. «Mon objectif est de marquer des points sur tous ceux qui sont devant moi au championnat. Plus nous pouvons réduire l'écart sur Fernando Alonso et Lewis Hamilton, et mieux c'est pour moi et Felipe», précise le Nordique rassuré par les propos de Jean Todt affirmant que Ferrari n’adopterait aucune stratégie visant à favoriser l’un ou l’autre des pilotes.

Le programme du GP d’Italie
Vendredi 07 septembre
10h00 – 11h30 : Essais Libres 1
14h00 – 15h30 : Essais Libres 2

Samedi 08 septembre
11h00 – 12h00 : Essais Libres 3
14h00 – 15h00 : Qualifications

Dimanche 09 septembre
14h00 – 16h00 : Course

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Manu
Modo coin-coin
Manu

Nombre de messages : 25357
Age : 36
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyJeu 6 Sep - 11:03

Tiens je vais pouvoir voir le grand prix chez Cindy boing arf
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyJeu 6 Sep - 12:42

Manu a écrit:
Tiens je vais pouvoir voir le grand prix chez Cindy boing arf
A n'en pas douter, elle va être folle de joie ! arf
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyVen 7 Sep - 11:48

McLaren écope d’une amende

McLaren-Mercedes a été condamnée à 50 000 dollars d'amende par la Fédération internationale de l'automobile (FIA) pour avoir utilisé en Hongrie une nouvelle boîte de vitesses ultra-légère qui n’aurait pas passé le crash test. McLaren va devoir sortir le chéquier. La FIA a en effet décidé d’infliger une amende de 50 000 dollars à l’écurie allemande pour ne pas avoir soumis au crash-test les monoplaces dotées de nouvelles boîtes de vitesses ultra-légères lors du GP de Hongrie. Selon les termes des règlements de la FIA, une monoplace homologuée avant le début de saison doit passer un nouveau crash-test à chaque fois qu'elle intègre un nouvel élément important au cours de la saison.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyVen 7 Sep - 19:59

Ferrari sur la défensive

Dominés la semaine passée par le rival McLaren durant les essais privés de Monza, Ferrari s’attend à un week-end difficile à domicile, au Grand Prix d’Italie.

F 1 - Page 10 1189003154

S’il y a un grand prix à ne pas louper dans la saison pour l’écurie Ferrari, c’est bien celui d’Italie à Monza. Cette année encore la mythique course sur l’autodrome affole tous les tifosi qui se sont remis à croire aux deux titres depuis le doublé de Felipe Massa et Kimi Raïkkönen en Turquie. Vainqueur de quatre des cinq dernières éditions, l’écurie au cheval cabré pourrait ne pas connaître la même réussite qu’à Istanbul il y a quelques jours, même si à domicile les Ferrari y sont toujours un peu plus performantes que d’ordinaire.

McLaren plus rapide aux essais
Le nuage qui est venu encombrer l’horizon des Italiens ? Les essais privés qui se sont déroulés la semaine passée sur le circuit le plus rapide du monde. Quatre jours et des séances qui ont toutes tourné à l’avantage de McLaren-Mercedes. Que ce soit Lewis Hamilton, Alonso à deux reprises, ou Pedro de La Rosa, les Flèches d’Argent ont toujours précédé les F2007 sans qu’on sache vraiment si ces dernières jouaient au bluff ou non. «Nous sommes plus fort que ce que nous avons laissé paraitre. C’est une certitude. Nous pouvons nous battre avec McLaren-Mercedes», assure Felipe Massa.

Conséquence de ces performances en demi-teinte, Kimi Räikkönen aborde l’évènement avec prudence. «En regardant mes temps (aux essais privés), je pense que vous pouvez dire qu'une bataille difficile nous attend. Mais vous ne savez jamais quelle quantité d'essence embarquée ont utilisé les autres équipes pendant les essais : nous verrons donc seulement en qualification quelle est la vraie situation.» Le Finlandais, extrêmement rapide à Istanbul mais qui a qualifié sa course de «frustrante» derrière Felipe Massa sur un tracé qui ne lui a jamais permis de tenter un dépassement, sait qu’il joue gros. «Mon objectif est de marquer des points sur tous ceux qui sont devant moi au championnat. Plus nous pouvons réduire l'écart sur Fernando Alonso et Lewis Hamilton, et mieux c'est pour moi et Felipe», précise le Nordique rassuré par les propos de Jean Todt affirmant que Ferrari n’adopterait aucune stratégie visant à favoriser l’un ou l’autre des pilotes.

L’appel de McLaren se rapproche
Même si Nick Heidfeld annonce que sa BMW-Sauber sera en mesure de rivaliser avec les Ferrari, tout porte à croire que l’écart entre les deux mastodontes de la discipline devrait être considérable avec le reste des adversaires, comme lors des dernières sorties. Lewis Hamilton n’a beau avoir disputé qu’une course à Monza, celle-ci lui rappelle d’excellents souvenirs puisqu’il y fut sacré Champion de GP2 à l’issue d’un duel épique avec Giorgio Pantano : «Ce fut un week-end mémorable. C'est l'un de mes moments préférés de la saison dernière. Cette fois-ci, j'espère seulement faire une belle course afin d'avoir de bons souvenirs pour l'année prochaine et les suivantes.» Le Britannique et Fernando Alonso seraient bien avisés de faire le plein de points dimanche. Car se profile dans quelques jours une nouvelle convocation du team devant le Conseil Mondial. Disposant de nouveaux éléments relatives à l'affaire Stepney, l'autoritée basée à Paris souhaite entendre Ron Dennis dans les plus brefs délais.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptyVen 7 Sep - 20:02

Alonso est remonté

Fernando Alonso a survolé la deuxième séance des essais libres du Grand Prix d’Italie. L’Espagnol, soupçonné d’être impliqué dans l’affaire d’espionnage Stepney, devance Lewis Hamilton.

F 1 - Page 10 1189174657

Peu à son aise dans la matinée, Fernando Alonso a réagi en début d’après-midi en dominant nettement les débats dans la deuxième séance des essais libres. Alors que les rumeurs quant à son implication dans le scandale de l’affaire Stepney (l’Espagnol aurait reçu en début d’année un mail de Pedro de la Rosa, lui-même informé par Mike Coughlan, contenant des informations sur le set up de la Ferrari F2007), le champion du monde en titre a relégué ses adversaires à près d’une seconde. La FIA aurait exigé des pilotes McLaren de jouer le jeu de la transparence et de s’expliquer le 13 septembre prochain devant le conseil mondial de la FIA. Lewis Hamilton, son coéquipier et deuxième temps de la séance, pointe à 0’’823.

Ferrari lève le pied
En verve dans la matinée, les Ferrari se sont montrées bien plus prudentes mais aussi moins présentes sur le bitume. Lorsqu’Alonso bouclait trente tours, Kimi Räikkönen n’en couvrait que douze. Un écart de kilométrage qui explique sans doute la prestation discrète d’«Iceman» (8e à 1’’447). Felipe Massa a fait un peu mieux, à la sixième place (à 1’’336), malgré un petit tête à queue dans le premiers tiers de la séance. La bonne surprise est venue du clan Renault avec le troisième temps réalisé par Giancarlo Fisichella qui pourrait bien annoncer la prolongation de son contrat avec le constructeur français ce week-end. L’Italien navigue tout de même à 1’’198 de Fernando Alonso mais précède les BMW-Sauber de Robert Kubica (4e) et de Nick Heidfeld (7e).

Le classement de la 2e séance des essais libres
1. Alonso (Esp, McLaren-Mercedes) en 1’22’’686
2. Hamilton (GB, McLaren-Mercedes) à 0’’823
3. Fisichella (Ita, Renault) à 1’’198
4. Kubica (Pol, BMW-Sauber) à 1’’213
5. Rosberg (All, Williams-Toyota) à 1’’293
6. Massa (Bré, Ferrari) à 1’’336
7. Heidfeld (All, BMW-Sauber) à 1’’435
8. Räikkönen (Fin, Ferrari) à 1’’’447
9. Kovalainen (Fin, Renault) à 1’’462
10. Wurz (Aut, Williams-Toyota) à 1’’495
11. Trulli (Ita, Toyota) à 1’’533
12. Schumacher (All, Toyota) à 1’’536
13. Button (GB, Honda) à 1’’751
14. Webber (Aus, Red Bull) à 1’’942
15. Barrichello (Bré, Honda) à 2’’076
16. Coulthard (Eco, Red Bull) à 2’’219
17. Sato (Jap, Super Aguri) à 2’’942
18. Vettel (All, Toro Rosso) à 3’’093
19. Sutil (All, Spyker) à 3’’145
20. Liuzzi (Ita, Toro Rosso) à 3’’181
21. Yamamoto (Jap, Spyker) à 3’’477
22. Davidson (GB, Super Aguri) à 3’’635

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 8 Sep - 0:18

Dans l’œil du cyclone

La Fédération internationale automobile soupçonne des pilotes McLaren d’avoir pris connaissance d’informations confidentielles appartenant à Ferrari. L’affaire d’espionnage entre l’écurie britannique et la Scuderia est relancée.

F 1 - Page 10 1189192506

Déjà compliquée sur le plan purement sportif avec la rivalité exacerbée entre ses deux stars, Fernando Alonso et Lewis Hamilton, la saison de McLaren pourrait tourner au vinaigre. Provisoirement blanchie des accusations d’espionnage chez Ferrari faute de preuves fin juillet, la firme de Woking est encore dans le viseur de la FIA. Vendredi, l’instance internationale a en effet adressé un courrier aux trois pilotes des Flèches d’Argent, Fernando Alonso, Lewis Hamilton et le réserviste Pedro De la Rosa, pour leur demander des éclaircissements sur une éventuelle prise de connaissance d’informations classées top-secret appartenant à Ferrari.

Alonso prêt à collaborer
«La FIA a été prévenue que circulaient des allégations selon lesquelles un ou plusieurs pilotes McLaren pouvaient être ou avaient été en possession de preuves écrites concernant l'enquête», explique Max Mosley, le patron de la FIA, dans sa lettre adressée aux pilotes disponible sur le site de la Fédération. Cette dernière soupçonne un possible échange d’information entre Mike Coughlan, le responsable technique de McLaren soupçonné d’espionnage, et un ou plusieurs pilotes de l’écurie. Alonso, Hamilton et De La Rosa ont été priés de transmettre les éventuels courriers électroniques faisant référence à Ferrari et à Nigel Stepney, le responsable de Ferrari soupçonné d’être à l’origine des fuites et licencié par la Scuderia début juillet. En marge des essais libres du Grand Prix d’Italie, Fernando Alonso s’est déclaré à la disposition de la FIA, qui promet une amnistie aux pilotes si ces documents devaient entraîner des sanctions. «Nous sommes dans l’obligation de collaborer», a expliqué le double champion du monde en titre. L’Espagnol comme ses coéquipiers en sauront davantage le 13 septembre prochain, jour d’un nouveau Conseil Mondial organisé par la FIA.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 8 Sep - 12:07

Fernando Alonso pense à tout arrêter

Selon Marca, Fernando Alonso songerait à mettre un terme à sa carrière à l’issue de la saison, lassé par les polémiques et les pressions. Fernando Alonso est au bout du rouleau. Le double champion du monde en titre ne se plait pas chez McLaren, doit faire face à la concurrence de Lewis Hamilton et en plus se retrouve impliqué dans l’affaire d’espionnage qui touche l’écurie allemande. S’en est trop. Selon Marca, le pilote espagnol médite sur l'opportunité d'une retraite définitive à la fin de la saison.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 8 Sep - 15:40

Suzuka et Mont Fuji en alternance

Le patron de la F1, Bernie Ecclestone, a annoncé qu'un accord était intervenu entre les circuits du Mont Fuji et de Suzuka pour alterner l'organisation du GP du Japon à partir de 2009. A partir de 2009, le GP du Japon se déroulera à Suzuka et au Mont Fuji de manière alterné, a annoncé la FOM (Formula One Management) dans un communiqué. Cette saison, il se courra le 30 septembre au Mont Fuji, propriété de Toyota, qui avait récupéré l'organisation d'une épreuve installée depuis 1987 à Suzuka, propriété de Honda.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 8 Sep - 15:41

Accident pour Räikkonën

Lors de la 3e séance d’essais libres du Grand Prix d’Italie Kimi Räikkonën a subi une violente sortie de route mais en est sorti indemne. Grosse frayeur pour Kimi Räikkonën ce samedi matin à Monza. Lors de la 3e séance d’essais libres, le Finlandais a perdu le contrôle de sa monoplace à cause d'un problème mécanique mais est sorti indemne de l’accident. En tout cas, il a pu rallier les stands à pied.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 EmptySam 8 Sep - 16:26

Alonso en pole

Fernando Alonso s’est imposé lors des qualifications du GP d’Italie avec un temps de 1’21’’997. Il devance son coéquipier et adversaire Lewis Hamilton. La première ligne de Monza sera à 100% McLaren. Fernando Alonso a décroché sa deuxième pole position de la saison, en devançant de 37 millièmes Lewis Hamilton. Felipe Massa et Nick Heidfeld occuperont la 2e ligne. Kovalainen sera, lui, à la 7e place.

La grille de départ du GP Italie
1. Alonso (Esp, McLaren-Mercedes) 1’21’’997
2. Hamilton (GB, McLaren-Mercedes) 1’22’’034
3. Massa (Bré, Ferrari) en 1’22’’549
4. Heidfeld (All, BMW-Sauber) 1’23’’174
5. Räikkönen (Fin, Ferrari) 1’23’’183
6. Kubica (Pol, BMW-Sauber) 1’23’’446
7. Kovalainen (Fin, Renault) 1’24’’102
8. Rosberg (All, Williams-Toyota) 1’24’’382
9. Trulli (Ita, Toyota) 1’24’’555
10. Button (GB, Honda) 1’25’’165
11. Webber (Aus, Red Bull)
12. Barrichello (Bré, Honda)
13. Wurz (Aut, Williams-Toyota)
14. Davidson (GB, Super Aguri)
15. Fisichella (Ita, Renault)
16. Vettel (All, Toro Rosso)
17. Sato (Jap, Super Aguri)
18. Schumacher (All, Toyota)
19. Liuzzi (Ita, Toro Rosso)
20. Coulthard (Eco, Red Bull)
21. Sutil (All, Spyker)
22. Yamamoto (Jap, Spyker)

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




F 1 - Page 10 Empty
MessageSujet: Re: F 1   F 1 - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
F 1
Revenir en haut 
Page 10 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Le sport mondial-
Sauter vers: