Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat

Aller en bas 
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 44
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat Empty
MessageSujet: Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat   Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat EmptyMer 7 Mar - 21:46

Le taux de prélèvements obligaroires a atteint le niveau record de 44,4% en 2006.

Selon Thierry Breton, ce surplus inattendu de perceptions est le fait de la bonne santé du pays.

L'Etat avait mal calculé son coup... mais en sa faveur. Grâce à une croissance "spontanée" des prélèvements obligatoires, en particulier de l'impôt sur les sociétés et de la TVA, l'Etat a récolté un surplus de recettes fiscales de "plus de 10 milliards d'euros" en 2006. Le taux de prélèvements obligatoires s'est accru de 0,4 point de PIB à 44,4% en 2006, selon le document Perspectives économiques 2007-2008 publié mardi. Il "diminuerait à 44% en 2007", notamment grâce à la baisse de l'impôt sur le revenu, puis à 43,8% l'année suivante. Excepté 1999 où le taux de prélèvements obligatoires avait atteint 44,9%, le chiffre 2006 constitue un record historique.

Le ministre français de l'Economie Thierry Breton a tenu mercredi à relativiser la hausse des prélèvements obligatoires intervenue l'an dernier. "Je veux rétablir la vérité des faits, ce chiffre mécanique traduit l'accélération de la croissance en France et la bonne santé des entreprises", a assuré le ministre.

Un taux difficile à baisser

Autre élément explicatif de ce surplus : en 2006 sont entrées en vigueur les nouvelles règles comme celles sur la ponction anticipée des PEL dépassant les 10 ans ou le versement de l'acompte de l'impôt sur les sociétés. Ensuite, la réforme du financement des retraites des fonctionnaires de La Poste a eu un "effet comptable", selon Bercy. Depuis 2006, l'Etat doit enregistrer les pensions versées comme des cotisations sociales.

En attendant, ce résultat peut mettre le candidat Sarkozy dans l'embarras. Ce dernier a annoncé une baisse de 4 points des prélèvements obligatoires en 10 ans. Bercy a estimé mardi pouvoir ramener ce taux de 44,4% à 43,8% en 2008.
Revenir en haut Aller en bas
Pat
Invité



Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat Empty
MessageSujet: Re: Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat   Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat EmptyMer 7 Mar - 22:46

et la ils remboursent ???

quand ils te donnent un surplus pour les primes a l'emploi ca retourne le pays pour reparer leurs conneries
Revenir en haut Aller en bas
Laetitia
Regina
Laetitia

Nombre de messages : 4198
Age : 37
Localisation : au bureau
Date d'inscription : 03/09/2006

Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat Empty
MessageSujet: Re: Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat   Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat EmptyMer 7 Mar - 23:07

mouais....
Revenir en haut Aller en bas
chrisnissa
Rei
Rei
chrisnissa

Nombre de messages : 5221
Age : 62
Localisation : nice
Date d'inscription : 08/09/2006

Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat Empty
MessageSujet: Re: Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat   Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat EmptyJeu 8 Mar - 1:33

:grrr: :top:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat Empty
MessageSujet: Re: Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat   Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une "surprise" de 10 milliards d'euros pour l'Etat
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hokusai: "le fou de la peinture"
» kassel - "Résolu"
» Coperin "royal"
» Gravure sur cuivre. "Eau-forte"....
» dept[59]"le bourbier" a fontaine au pire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: La buveta-
Sauter vers: