Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rallye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mer 3 Oct - 21:45

Catalogne : Loeb dos au mur



Alors qu'il aborde le Rallye de Catalogne, qui débute vendredi à Salou, Sébastien Loeb n'a plus le choix. L'Alsacien est condamné à s'imposer une troisième fois d'affilée dans l'épreuve s'il veut garder une chance de conserver son titre de champion du monde puisque Marcus Grönholm compte dix points d'avance sur lui au classement général provisoire. Et le Finlandais, qui a annoncé le mois dernier qu'il prenait sa retraite à la fin de la saison, est surmotivé à l'idée de quitter la scène auréolé une dernière fois du titre suprême, doublé, pourquoi pas ?, du titre des constructeurs pour Ford.

«Il est vital de gagner en Catalogne si nous voulons garder une option sur le titre, confirme Sébsatien Loeb sur son site internet. Si mon coéquipier Dani Sordo et moi-même pouvions tous les deux finir devant Marcus Grönholm, ce serait parfait. Nous savons que cela ne sera pas facile, mais c'est notre objectif.» La surface sur laquelle est couru ce douzième Rallye de la saison, l'asphalte, devrait favoriser Loeb a priori. «C'est un beau rallye asphalte assez rapide, un peu typé circuit par endroits, où il est important d'être bien dans les trajectoires, a indiqué le Français. C'est un aspect que j'apprécie et qu'on retrouve rarement sur d'autres rallyes.»

Préparation spécifique
Marcus Grönholm n'a jusqu'ici "qu'une" deuxième place à revendiquer en guise de meilleur résultat en Catalogne en 2004. Sauf que cette année, afin de mettre un maximum de chances de son côté, le champion du monde 2000 et 2002 s'est entraîné intensivement sur asphalte, en Grande-Bretagne, aux côtés d'un spécialiste de la surface, l'ancien champion d'Endurance Rob Wilson, avant de partir en reconnaissance sur les routes autour de Salou. «Je pense que cela m'aidera à affiner ma conduite sur asphalte, a-t-il indiqué, et peut-être cela me donnera-t-il des idées sur les endroits où je pourrai grignoter de précieuses miettes de secondes.»

Reste que les dix-huit spéciales qui composent les trois étapes du Rallye de Catalogne peuvent réserver quelques surprises. Marcus Grönholm le sait bien, lui qui l'an dernier avait remporté dix spéciales et s'était emparé de la tête dès la première matinée, avant de connaître des soucis avec son turbo et de rétrograder à la troisième place.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Ven 5 Oct - 21:55

Les Citroën creusent l’écart

Après un début de journée idéal, les Citroën de Sébastien Loeb et Dani Sordo ont pris leurs distances avec les autres voitures lors du Rallye de Catalogne. Marcus Grönholm, à 50 secondes du Français, est déjà loin.



Avec une vingtaine de secondes d’avance sur son principal adversaire, Marcus Grönholm, à la mi-journée, Sébastien Loeb pouvait voir venir. Mais sa marge d’erreur n’était pas grande. Et lors de la 5e spéciale, le Français passait un peu à côté de sa course. Résultat, une 4e place inquiétante pour la suite. Car s’il terminait à 7’’6 du vainqueur, Hirvonen, l’Alsacien gardait tout de même ses distances avec le Finlandais, mais voyait revenir Grönholm à 17 secondes et surtout se faisait dépasser par son coéquipier Sordo. Avec 3 secondes de retard sur l’Espagnol, Loeb se devait de réagir lors de la dernière spéciale de la journée. Mais une invitée surprise faisait alors irruption sur la course : la pluie.

Loeb aime la pluie
Les 26,48 km de l’ES6 se disputaient ainsi sous des trombes d’eau qui ne laissaient pas les pilotes indifférents. «C’est un peu trop dur et glissant», se plaignait François Duval. Mikko Hirvonen pestait lui aussi contre son team : «On a de mauvais réglages et de mauvais pneus, mais c’est comme ça. Il faut faire avec». Lui aussi furieux, Marcus Grönholm enrageait et lâchait un simple «Je hais les rallyes sur route», alors que lui aussi n’avait pas fait un bon choix de pneus. Dans de telles conditions, les seuls à tirer leur épingle du jeu étaient encore une fois les Citroën, Loeb le premier. Le Français frappait un grand coup, avec des écarts énormes sur ses concurrents, et reprenait logiquement la tête du classement général à Sordo. «Je me suis vraiment beaucoup battu. J’ai essayé d’accélérer et j’ai obtenu un bon rythme», expliquait le triple champion du monde. Avec désormais 11 secondes d’avance sur l’Espagnol et 50’’6 sur Grönholm, troisième, Sébastien Loeb va pouvoir aborder la deuxième journée en toute sérénité. Car un troisième succès consécutif en Catalogne est en jeu, ainsi qu’un rapprochement sur le Finlandais au classement général des pilotes.

Résultats de l'ES 5
1. Hirvonen (Fin, Ford) en 12’27’’7
2. Grönholm (Fin, Ford) à 0’’1
3. Sordo (Esp, Citroën) à 4’’7
4. Loeb (Fra, Citroën) à 7’’6
5. P.Solberg (Nor, Subaru) à 11’’5

Résultats de l'ES 6
1. Loeb (Fra, Citroën) à 16’16’’7
2. Sordo (Esp, Citroën) à 14’’9
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 23’’6
4. P.Solberg (Nor, Subaru) à 28’’2
5. Duval (Bel, Citroën) à 32’’4

Classement général
1. Loeb (Fra, Citroën) en 1h22’16’’5
2. Sordo (Esp, Citroën) à 11’’3
3. Grönholm (Fin, Ford) à 50’’6
4. Hirvonen (Fin, Ford) à 53’’2
5. Duval (Bel, Citroën) à 1’25’’8

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 7 Oct - 0:25

Une journée sans souci

A quatre spéciales de la fin, Sébastien Loeb est en position idéale pour remporter un troisième Rallye de Catalogne consécutif. Marcus Grönholm, malgré ses efforts, ne parvient pas à combler l’écart.



La menace Sordo
Que peuvent encore craindre les Citroën dimanche ? A priori, pas grand-chose tant la marque aux chevrons semble au-dessus du lot en Catalogne. Marcus Grönholm, s’il se montrait satisfait par ses performances matinales ce samedi, ne se faisait déjà plus guère d’illusions : «Tout va bien, mais je ne veux pas attaquer trop fort et prendre de risques inutiles car les deux gars qui me précédent ont pris le large, et que nous ne pourrons pas revenir sur eux s'ils ne rencontrent pas de problème». Cela ne l’empêchait pas de s’adjuger l’ES11 après un passage par le parc d’assistance devant son coéquipier Mikko Hirvonen. Pas de quoi déstabiliser outre-mesure un Sébastien Loeb toujours aussi consciencieux. La réelle menace se trouve finalement dans le propre camp du Français puisque Dani Sordo se sent pousser des ailes sur ses terres. Comme en atteste un nouveau temps scratch réalisé lors de la spéciale sur le Coll dell Grau devant un Loeb pourtant à fond sur la pédale d’accélérateur. «J'ai attaqué fort pour suivre le rythme imposé par Marcus. On ne peut pas aller plus vite, à moins de prendre vraiment des risques», expliquait-il à l’issue de l’ES12. Preuve s’il en était que Sordo met vraiment le turbo.

L’écart semble trop important
Mais le véritable leader chez Citroën n’a pas l’intention de se faire voler la vedette par son acolyte. En patron, le Français réalisait le meilleur chrono dans l’avant-dernière spéciale du jour. Grönholm, pris en sandwich par les deux compères, avait beau terminer en beauté la journée avec un énième temps scratch devant les Subaru de Pons et Atkinson, l’écart est tel entre les deux prétendants à la couronne (43’’6) qu’il faudrait un incroyable concours de circonstance pour relancer le suspense. Loeb, lui-même, en est conscient. «Marcus est derrière. La journée fut parfaite pour nous. Nous verrons bien ce qu'il en sera demain. Ce sera très important pour l'issue du championnat».

Résultats de l'ES11
1. Grönholm (Fin, Ford) en 7'44''1
2. Hirvonen (Fin, Ford) à 0''7
3. Sordo (Esp, Citroën) à 0''8
4. Atkinson (Aus, Subaru) à 1''6
5. P. Solberg (Nor, Subaru) à 2''0
6. Loeb (Fra, Citroën) à 2’’3

Résultats de l'ES12
1. Sordo (Esp, Citroën) en 13'59''0
2. Loeb (Fra, Citroën) à 1''2
3. Grönholm (Fin, Ford) à 1''9
4. Hirvonen (Fin, Ford) à 5''7
5. Duval (Bel, Citroën) à 9''3

Résultats de l'ES13
1. Loeb (Fra, Citroën) en 9'38''8
2. Grönholm (Fin, Ford) à 1''4
3. Sordo (Esp, Citroën) à 2''2
4. Latvala (Fin, Ford) à 6''9
5. Pons (Esp, Subaru) à 7’'0

Résultats de l'ES14
1. Grönholm (Fin, Ford) en 2'37''7
2. Pons (Esp, Subaru) à 0''7
3. Atkinson (Aus, Subaru) à 1''4
4. Sordo (Esp, Citroën) à 2''8
5. Latvala (Fin, Ford) à 3’'5
6. Loeb (Fra, Citroën) à 3’’8

Classement général
1. Loeb (Fra, Citroën) en 2h30'45''5
2. Sordo (Esp, Citroën) à 12’’8
3. Grönholm (Fin, Ford) à 43’’6
4. Hirvonen (Fin, Ford) à 1’12’’4
5. Duval (Bel, Citroën) à 1’58’’1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 3 Aoû - 16:46

Loeb élargit son horizon

Certes il y a eu 41 précédents mais il s'agit sans aucun doute de l'une des plus belles victoires de sa carrière. Ce dimanche, Sébastien Loeb a remporté le rallye de Finlande au volant de sa C4 devant la Focus de Mikko Hirvonen et l'Impreza de Chris Atkinson. Le quadruple champion du monde entre ainsi dans le cercle très fermé des pilotes non scandinaves vainqueurs à Jyväskylä et revient à une longueur de Hirvonen au classement général.



Son triomphe suédois en 2004 relevait déjà de l'exploit, Sébastien Loeb a atteint un nouveau degré d'exception ce week-end en s'adjugeant le rallye de Finlande. Bien que saluées par trois podiums, ses quatre précédentes tentatives pour inscrire son nom au palmarès de l'épreuve étaient restées vaines, face à l'hégémonie notamment d'un Marcus Grönholm intraitable sur ses terres. De fait, le premier équipage Citroën avait coché de longue date le rendez-vous finnois au calendrier WRC.

"Nous ne nous sommes jamais imposés ici et cela faisait partie des objectifs que je m'étais fixé cette année. Pourtant, même si un succès me plairait beaucoup et nous permettrait aussi de combler tout ou une partie de notre handicap sur notre adversaire, je ne vais pas prendre plus de risques que d'habitude juste pour ajouter une ligne à mon palmarès." Cette déclaration prononcée sur le ton de la raison avant le début des hostilités a laissé place ce dimanche à une véritable explosion de joie: "C'est fantastique ! Gagner en Finlande représente énormément pour moi. Je voulais vraiment cette victoire. C'est encore plus important que les points."

16 ans après Didier Auriol

Et pour cause. Si le triomphe finlandais de Sébastien Loeb permet tout juste à l'intéressé de revenir à une longueur de Mikko Hirvonen au classement général, la portée de ce succès est bel et bien historique, si l'on considère les archives du plus sélectif des rallyes WRC. Depuis 1951 en effet, seuls quatre pilotes non originaires de Scandinavie sont parvenus à relever le défi de la forêt de Jyväskylä. Avant Loeb, l'Espagnol Carlos Sainz (1990), Didier Auriol (1992) et l'Estonien Markko Martin (2003) étaient entrés dans la légende en contrariant une tradition finlandaise à peine ébranlée jusqu'alors par les cousins suédois Erik Carlsson (1957), Gunnar Callbo (1959), Stig Blomqvist (1971) et Mikael Ericsson (1989).

La volonté seule n'étant pas gage de passage à la postérité, Sébastien Loeb a néanmoins dû batailler ferme trois jours durant pour arriver à ses fins. "Ce fut très difficile avec Mikko, admet-il. Je n'ai jamais eu l'opportunité de me détendre. Il a bien roulé, j'ai dû me battre chaque seconde !" Aussi ne faut-il pas se fier à sa remarquable razzia de la première étape, lorsque, mis en confiance par sa victoire dans la Super Spéciale inaugurale du jeudi soir, il signa neuf scratches sur les dix spéciales au programme de la journée de vendredi. Certes débarrassé très tôt de la concurrence d'un Jari-Matti Latvala parti à la faute dès l 'ES3, le quadruple champion du monde n'a jamais eu plus de 18 secondes de marge de manoeuvre vis-à-vis de son tenace dauphin, Mikko Hirvonen.

Tout proche de la consécration au départ de la troisième étape ce dimanche matin, tandis que 40km simplement le séparaient de la ligne d'arrivée, Sébastien Loeb a même connu une petite frayeur dans l'avant-dernier chrono, alors qu'il s'efforçait de gérer. "J'étais trop prudent, j'ai freiné trop tôt et j'ai remis la puissance un peu tard. J'ai ensuite décidé de reprendre mon rythme habituel. Je n'ai pas l'habitude d'assurer", expliquera-t-il avant de s'élancer dans la toute dernière spéciale de ce rallye de Finlande 2008. Un grand cru qui trônera à coup sûr en bonne place dans la galerie des exploits du pilote alsacien. Le RAC, autre épreuve maudite pour le leader du team au double chevron et point final de cette saison palpitante, n'a qu'à bien se tenir.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rallye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rallye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Rallye WRC de Pologne filmé au Canon EOS 5D Mark II et d'autres vidéos réflex
» [Altaya] champions français de rallye
» BX POLITECNIC ROC 1000 PISTES 83 RALLYE-MINIATURE
» Rallye Touristique en Sarthe : 8 et 9/05/10
» New's rallye SCX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Le sport mondial-
Sauter vers: