Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rallye

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mer 4 Avr - 23:08

Michelin n’a pas gain de cause

Le TGI de Paris a débouté Michelin qui avait récemment assigné la FIA concernant le choix de Pirelli comme fournisseur unique en WRC. La justice est pour l’instant contre Michelin. Le manufacturier français, qui avait assigné la Fédération Internationale de l’Automobile, a été débouté de sa demande par le Tribunal de Grande Instance de Paris. Michelin contestait le choix de Pirelli d’être le seul fournisseur de pneus pour la saison 2008 de rallye et a déjà annoncé qu’il allait faire appel de la décision.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mar 17 Avr - 23:10

Argentine : Galli déclare forfait

L’Italien Gigi Galli a dû déclarer forfait pour le Rallye d’Argentine en raison du retrait d’un de ses sponsors. Par manque d’argent, Gigi Galli ne prendra pas part au prochain Rallye d’Argentine (4-6 mai). Le pilote italien a en effet dû renoncer à s’aligner au départ de la manche sud-américaine du Championnat du Monde des rallyes à la suite du retrait de l’un de ses sponsors. Le pilote transalpin devrait cependant prendre part à 8 épreuves cette saison au volant d’une Citroën Xsara WRC du Aimont Racing Team.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mar 1 Mai - 12:39

Sordo et l'Argentine

Après son podium chanceux au Portugal, Dani Sordo attaquera ce week-end, au volant de sa C4, le Rallye d'Argentine avec une motivation accrue. «C'est très agréable de disputer un rallye dans un pays où l'on parle espagnol. L'ambiance y est toujours bonne, le public chaleureux et les filles vraiment jolies. Le parcours est intéressant car très varié. On va également disputer la super-spéciale dans le stade de River Plate où, j'imagine, il y aura beaucoup de monde. Avec l'équipe Citroën, nous allons découvrir comment va se comporter la C4 WRC dans les nombreux gués que l'on trouve dans les épreuves chronométrées.»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Lun 7 Mai - 19:44

Les ratés argentins

Amputé d’une étape sur les trois au programme, le Rallye d’Argentine a failli tourner à la débâcle. La faute en revient directement à l’organisation de course.



La 27e édition du Rallye d’Argentine ne restera sûrement pas dans les anales du WRC. Si elle a une fois encore couronné un Sébastien Loeb au sommet de son art devant Marcus Grönholm, l’épreuve aura été marquée par le fiasco de la première étape, annulée dans sa quasi-intégralité. Souvent pointée du doigt en raison d’un engouement démesuré des spectateurs qui a obligé la direction de course à annuler certaines spéciales par le passé afin d’assurer la sécurité de tous, la manche sud-américaine a cette fois failli dans son organisation. Certes, les dirigeants argentins ne pouvaient pas prévoir que le temps clouerait au sol l’avion chargé d’amener les pilotes de Buenos Aires au parc d’assistance de la première étape, mais à force de privilégier le show au détriment de la compétition, le vent s’est retourné contre eux. Car l’organisation de la super spéciale d’ouverture dans la capitale, dans le Stade de River Plate, loin de l’emplacement des «vraies spéciales» (l’ES1 jeudi soir était à 700 km de l'ES2, vendredi matin) a tourné à la déroute. D’abord parce que le tracé, pauvre techniquement et sans adhérence, n’a pas plu à l’ensemble des pilotes, mais aussi parce qu’en raison des prix exorbitants fixés pour entrer dans l’enceinte, le stade ne s’est rempli qu’à moitié.

Les spectateurs pénalisés
Cette contre-publicité au moment où le WRC tente d’attirer les télévisions tombe mal. Surtout pour cette épreuve qui remporte un succès populaire considérable. «Ce qui, à la base, pouvait paraître une bonne idée pour sensibiliser les néo-spectateurs de Buenos Aires a finalement mal tourné. C'est vraiment dommage pour tout le public qui s'était massé, comme chaque année, sur le bord des spéciales», déplorait ainsi Guy Fréquelin en marge de la course. Sébastien Loeb n’était pas moins remonté que le patron des C4. «Lorsque j'ai eu connaissance de ce que voulaient faire les organisateurs, je n'étais déjà pas spécialement emballé par l'idée. Le déroulement des évènements a confirmé mon inquiétude. L'Argentine est un pays où le rallye est très populaire. Priver ce public de passionnés de spectacle est vraiment un beau gâchis.»

Grönholm remonté
Le grand rival du Français, Marcus Grönhom, remonté contre les officiels, cherchait encore à comprendre : «Organiser un super spéciale à Buenos Aires, c’est comme si au Rallye de Monte-Carlo, on mettait en place une super spéciale à Marseille ! Cela n’a pas de sens. En plus, le tracé manquait d’adhérence et le stade sonnait creux… » Avec seulement deux journées de course, le rallye aura eu au moins le mérite de se transformer en sprint sur 48 n’autorisant aucune erreur. Ce fut bien la seule bonne surprise pour les spectateurs qui ont tout de même assisté samedi et dimanche à un nouveau mano à mano entre Loeb et Grönholm. Il faut juste espérer que l’amateurisme de certains n’aura pas de répercussion sur le devenir de l’épreuve considérée à juste titre par Guy Fréquelin comme un des «monuments du Championnat du monde.»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Lun 7 Mai - 19:44

Classement championnat Pilotes

1. Loeb (Fra, Citroën) 48 points
2. Grönholm (Fin, Ford) 45 points
3. Hirvonen (Fin, Ford) 36 points
4. Sordo (Esp, Citroën) 22 points
5. P.Solberg (Nor, Subaru) 16 points

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Lun 7 Mai - 19:45

Classement championnat constructeurs

1. Ford, 81 points
2. Citroën, 72 points
3. Stobart 30 points
4. Subaru 29 points
5. OMV Racing 22 points

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 20 Mai - 19:24

Grönholm saute sur l’aubaine

Sébastien Loeb out après une sortie de piste matinale, Marcus Grönholm n’a pas manqué l’occasion de remporter le Rallye de Sardaigne. Et de reprendre les commandes du championnat du monde.



Sortie de piste fatale à Loeb
C’est le week-end parfait pour Marcus Grönholm. Non seulement le Finlandais a récolté les dix points de la victoire sur les routes de Sardaigne mais son plus grand rival, Sébastien Loeb, est reparti bredouille de la petite île italienne. La faute à une petite erreur de pilotage dès la première spéciale de ce dimanche matin. «En début de spéciale, je n'étais pas dans le rythme, j'ai sous-estimé mes notes et après réception d'un « jump », j'ai mal négocié un virage. L'auto s'est retrouvée dans un fossé et j'ai endommagé le pneu avant gauche ! J'ai tout de même poursuivi ma course mais par la suite, la suspension avant a lâché et j'ai été contraint d'interrompre ma course !», explique le pilote Citroën sur le site de son équipe. Le malheur du Français faisait le bonheur de Marcus Grönholm, non sans que le Finlandais se soit fait une petite frayeur, perdant plus de 15 secondes dans cette ES13 décidément très piégeuse pour les leaders. «J’ai perdu exactement 17’’6 après avoir effectué une petite sortie dans un fossé», indiquait le pilote Ford.

Grönholm tranquille
Conscient d’être lui aussi passé proche de la correctionnelle, et soucieux de profiter à plein de l’abandon de Sébastien Loeb, le champion du monde 2000 et 2002 se contentait alors de ramener sa Focus au bout du rallye, sans attaquer outre mesure mais en restant vigilant. «L'avantage sur Mikko est rassurant. Mais nous ne pouvons pas non plus être totalement relâchés. Nous avons vu ce qui est arrivé à Loeb», confiait le Finlandais. L’ancien pilote Peugeot pouvait cependant être rassuré puisque Mikko Hirvonen n’était, lui non plus, pas complètement pied au plancher, Ford sentant là aussi le gros coup à faire au classement Constructeurs en cas de doublé. Dans ces conditions, rien d’étonnant à voir des «seconds couteaux» s’illustrer. Tour à tour, Henning Solberg (deux fois, ES14 et ES17) et Dani Sordo (ES16) s’offraient un temps scratch, les deux derniers secteurs chronométrés souriant, eux, à Hirvonen (ES15 et ES18) qui confirmait ainsi la suprématie des Ford sur les pistes sardes. Sans surprise, Marcus Grönholm s’imposait finalement avec 29’’2 d’avance sur Hirvonen. Une deuxième victoire cette saison pour le pilote nordique qui reprend les commandes du classement du championnat du monde avec sept points d’avance sur Loeb. Du côté des constructeurs, la tâche va se compliquer pour Citroën qui ne classe que Dani Sordo (3e) dans les points. La marque au chevron compte désormais 21 points de retard sur Ford !

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 20 Mai - 19:25

Classement pilotes

1. Grönholm (Fin, Ford) 55 pts
2. Loeb (Fra, Citroën) 48 pts
3. Hirvonen (Fin, Ford) 44 pts
4. Sordo (Esp, Citroën) 28 pts
5. H. Solberg (Nor, ) 20 pts

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 20 Mai - 19:25

Classement constructeurs

1. Ford 99 pts
2. Citroën 78 pts
3. Stobart 37 pts
4. Subaru 34 pts
5. OMV Kronos 25 pts

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 20 Mai - 19:26

Les explications de Loeb

Contraint à l'abandon dimanche matin, Sébastien Loeb est revenu sur l'incident qui a mis fin à son Rallye de Sardaigne. «En début de spéciale, je n'étais pas dans le rythme, j'ai sous-estimé mes notes et après réception d'un « jump », j'ai mal négocié un virage. L'auto s'est retrouvée dans un fossé et j'ai endommagé le pneu avant gauche !» expliquait Sébastien Loeb après l'ES13 dimanche matin. «J'ai tout de même poursuivi ma course mais par la suite, la suspension avant a lâché et j'ai été contraint d'interrompre ma course !»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Jeu 7 Juin - 15:30

Un break bienvenu

Battu pour la deuxième année consécutive en Grèce par Marcus Grönholm, Sébastien Loeb a trouvé un adversaire à sa hauteur dans la course au titre. En retrait au classement des pilotes, le Français devra revenir très fort en août pour conserver sa couronne.



«A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire.» S’il décroche une quatrième couronne mondiale à l’issue du Rallye de Grande Bretagne le 2 décembre prochain, on ne pourra pas citer Corneille pour parler du nouveau sacre de Sébastien Loeb. Car à moins d’un parcours parfait de l’Alsacien et d’une déroute totale de Marcus Grönholm lors de la deuxième partie de saison qui débutera début août, la lutte promet d’être belle entre les deux hommes. Après un début d’exercice quasi-parfait marqué par quatre victoires en six courses, Loeb a vu débouler dans son rétro un Grönholm remonté comme une pendule, qui reste sur deux succès en deux courses, le dernier ayant été acquis dimanche en Grèce. Vainqueur devant le Français pour la deuxième année consécutive dans le Rallye de l’Acropole, le Finlandais pointe en tête du Championnat des Pilotes grâce à sa belle régularité (trois victoires et quatre podiums en huit courses) mais également aux déboires de son concurrent dont les abandons en Norvège et surtout en Sardaigne il y a quinze jours, lui coûtent très cher. 9 points séparent ainsi le tenant du titre de son challenger.

En attendant l’asphalte
En terre sarde, Loeb pouvait s’en vouloir après son accident survenu alors qu’il survolait littéralement l’épreuve. Ce week-end en Grèce, il n’a pu que constater la supériorité de son homologue Ford. En délicatesse avec ses pneus sur des tracés souvent fatals aux gommes, Loeb n’a jamais été en tête du classement provisoire et n’a pas semblé en mesure de contester la suprématie de Grönholm. «Nous avons connu des courses plus faciles. Moi je n'ai pas bien conduit dans l'ES2 puis nous avons mis un peu de temps à trouver les bons réglages», analysait simplement Loeb. Conscient du retard accumulé en deux courses, l’Alsacien préfère positiver. «Ces huit points ne peuvent pas me satisfaire, puisque l'écart avec Marcus se creuse, mais il valait mieux les inscrire que de repartir de Grèce sans rien.»

La perspective de disputer quatre des huit derniers rallyes de la saison sur asphalte, sa surface préférée, lui permet de garder le moral. D’ailleurs, la soupe à la grimace n’était pas au menu sous le barnum Citroën dimanche soir. «Ils (Loeb et Elena, ndlr) n'ont jamais baissé les bras et ont tout fait pour obtenir le meilleur résultat possible. Avec les ingénieurs, ils sont parvenus à affiner les réglages ce qui renforce encore notre connaissance de la C4», se réjouit ainsi Guy Fréquelin tout en reconnaissant que la deuxième partie de l’année s’annonce très chaude. «La mi-saison vient d'être atteinte et notre situation dans les deux championnats n'est pas exceptionnelle. Il nous reste huit rallyes pour inverser la tendance. A nous de travailler et signer les résultats pour y parvenir.»

Ford se régale
Si l’équipe de Fréquelin profitera de la trêve pour optimiser la C4, Jost Capito et ses mécanos ne passeront pas deux mois à se dorer la pilule. Le directeur de Ford Team RS, qui a creusé l’écart sur Citroën au classement des Constructeurs (28 points d’avance), ne veut surtout pas se reposer sur ses lauriers grecs. «Nous achevons la première moitié de la saison dans les meilleures conditions possibles puisque nous sommes en tête des deux championnats. La prochaine manche qui se disputera en Finlande sera le théâtre des débuts de la Ford Focus RS WRC version 2007 qui devrait nous permettre d'accomplir un autre pas en avant», annonce ainsi le directeur de la marque à l’oval bleu, auteur de sa 60e victoire en rallye dimanche. Solide leader devant Loeb et son coéquipier et compatriote Mikko Hirvonen, Grönholm affiche la même ambition que son patron. «Nous étions vraiment compétitifs en Grèce ce qui est de très bon augure pour la suite même si, bien entendu, je sais que la seconde partie du calendrier sera difficile. Elle comporte quatre épreuves asphalte où Sébastien Loeb sera particulièrement performant.» Avant le bitume, le Scandinave ne se laissera pas prier pour creuser l’écart chez lui, en Finlande, début août.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Jeu 7 Juin - 15:30

Classement championnat Pilotes

1. Grönholm (Fin, Ford) 65 points
2. Loeb (Fra, Citroën) 56 points
3. Hirvonen (Fin, Ford) 49 points
4. Sordo (Esp, Citroën) 28 points
5. H.Solberg (Nor, Ford) 24 points

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Jeu 7 Juin - 15:30

Classement championnat constructeurs

1. Ford, 114 points
2. Citroën, 86 points
3. Stobart 43 points
4. Subaru 41 points
5. OMV Racing 27 points

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 16 Juin - 10:24

Loeb en repérage en Irlande

Pour préparer au mieux le Rallye d'Irlande, au mois de novembre, Sébastien Loeb va disputer le Rallye de Donegal en juin. Comme son rival Marcus Grönholm en début de saison, Sébastien Loeb va se rendre en Irlande disputer un petit rallye, le Rallye de Donegal, les 15, 16 et 17 juin prochain, afin de préparer au mieux la nouvelle épreuve du calendrier mondial, le Rallye d'Irlande, qui se disputera du 16 au 18 juin.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 21 Juil - 23:37

Douze manches seulement en 2009

Le Conseil Mondial du Sport Automobile a décidé qu’à partir de 2009, le WRC ne compterait plus que 12 manches au lieu de 16 actuellement. Motivé par la réduction des coûts le Conseil Mondial du Sport Automobile a décrété mercredi que 12 épreuves constitueront le Championnat du Monde des Rallyes à partir de 2009. C’est quatre de moins qu’actuellement. La réglementation technique évoluera aussi : les prochaines WRC seront toujours des quatre roues motrices, disposant d'un moteur turbocompressé, mais seront basées sur les spécifications du groupe N et du Super 2000.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 21 Juil - 23:38

Dhabi veut intégrer le WRC

Abu Dhabi souhaite organiser un rallye et faire partie du WRC rapidement. Après la Formule 1, Abu Dhabi envisage d’accueillir une manche du WRC. La ville des Emirats Arabes Unis vient de signer un partenariat de sponsoring avec Ford ce lundi et espère pouvoir présenter un projet en ce sens dans quelques mois.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 21 Juil - 23:38

Duval avec Kronos Racing en Allemagne

François Duval disputera le Rallye d’Allemagne avec l’écurie Kronos Racing. Spécialiste sur bitume, François Duval participera au Rallye d’Allemagne au volant d’une Xsara préparée par le team Kronos et fera équipe avec Manfred Stohl.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Lun 30 Juil - 23:01

Finlande, Grönholm : «Je suis en confiance»

Leader du WRC, Marcus Grönholm assume pleinement le statut de favori sur le prochain Rallye de Finlande. «Bien évidemment c'est l'un des rallyes préférés. Je suis en confiance sur ce terrain mais je garde à l'esprit que le plus important pour moi est de prendre le maximum de points sur ce rallye. Tenter de s'imposer est évidemment l'objectif, mais avant tout, ce qui est crucial pour moi est de battre Sébastien. a nouvelle voiture ressemble beaucoup à la précédente, mais l'équipe a travaillé dur et nous disposons de nombreuses petites améliorations dans tous les domaines. Je suis de plus très satisfait des essais que nous avons réalisés», a confié le leader du championnat avant la manche finlandaise.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Lun 30 Juil - 23:03

Finlande : Fréquelin met la pression

Guy Fréquelin estime que Citroën a impérativement besoin de points en Finlande pour ne pas laisser s’échapper définitivement l’écurie Ford et Marcus Grönholm. Avec 28 points de retard sur Ford au classement Constructeurs, Citroën n’a plus le droit à l’erreur pour rester dans la course au titre. C’est en substance ce qu’a annoncé Guy Fréquelin avant le Rallye de Finlande : «Il n’est pas simple de reprendre le championnat par la Finlande, l’une des manches de l’année les plus compliquées à négocier. Si nous voulons conserver nos chances dans les deux championnats, un bon résultat est impératif. Avec son manque d’expérience, ce ne sera pas facile pour Dani Sordo. Sébastien Loeb et Daniel Elena sont parfaitement conscients de la situation et ils partent pour gagner en gardant à l’esprit qu’il est judicieux de ne pas compliquer une situation déjà difficile.»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mar 31 Juil - 15:44

Retraite de Grönholm en 2008 ?

Marcus Grönholm révèlera dans les prochaines semaines s’il poursuivra ou non sa carrière à l’issue de cette saison. Le champion finlandais a expliqué qu’il avait profité de la trêve estivale du WRC pour réfléchir à son avenir. «J’ai profité des jours de repos pour méditer et après le Rallye de Finlande, je prendrai une décision. C’est difficile de partir quand tout va bien mais il est très dur d’être tout le temps loin des siens. Il y a trop de rallyes. L’idéal serait 12 à 14 manches. Personne ne s’est jamais opposé à cela depuis Carlos Sainz», a expliqué le pilote Ford sur as.com.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mer 1 Aoû - 12:07

Sébastien Loeb confiant

Ce week-end marquera le grand retour du WRC avec la Finlande au programme. Après le traditionnel break estival, Sébastien Loeb est prêt pour repartir au combat en Finlande : «Dès les premiers essais, j'ai trouvé que la voiture était très bien équilibrée. C'est indispensable en Finlande. Avec l'équipe, nous avons ensuite peaufiné les réglages pour la rendre encore plus efficace dans toutes les circonstances.»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Ven 3 Aoû - 15:46

Les Finlandais chez eux

Mikko Hirvonen et Marcus Grönholm pointent en tête du Rallye de Finlande après les 4 premières spéciales, séparés seulement par un dixième de seconde. Loeb, 3e, suit un peu plus loin.



Les Finlandais sur leur terrain
Qui dit Rallye de Finlande dit Marcus Grönholm. Le pilote aux deux titres de champion du monde s’est montré à la hauteur des attentes mises en lui. Après un peu plus de 23 minutes de spéciale, le Finlandais, leader au classement général des pilotes du Championnat du monde, est très bien parti. Seul son compatriote Mikko Hirvonen parvient à tenir la distance. Les deux hommes ont été les plus constants, profitant des erreurs de leurs adversaires pour finir la matinée de vendredi en duo de tête inséparable, avec juste un dixième de seconde en faveur du cadet. «Jusqu’ici tout va bien, et il y a encore beaucoup de chemin à parcourir. C’est très très facile…», analysait Hirvonen à l’issue de l’ES2. Très facile de faire une erreur et de tout perdre. En effet. Jari Latvala l’a lui-même vécu, en perdant plus de deux minutes sur tout le monde lors de l’ES3. «J’ai fait un tête-à-queue à un carrefour, calé la voiture et je suis allé légèrement hors de la piste», expliquait le jeune Finlandais, qui avait pourtant réalisé un début de parcours parfait, avec un meilleur chrono lors de l’ES2. Pour lui, le rallye est néanmoins déjà fini.

Loeb résiste
Ce n’est pas encore le cas pour Sébastien Loeb. Seul véritable résistant à la domination finlandaise, le Français a multiplié les places d’honneur durant la matinée, mais avec toujours un, deux, voire trois pilotes locaux devant lui. Le triple champion du monde a toujours été dans le temps des meilleurs… sauf lors de l’ES4, où il a perdu plus de 4 secondes sur les Finlandais. «J’ai calé le moteur dans une épingle à cheveux et j’ai perdu presque 4 secondes. C’était stupide», enrageait l’Alsacien à la mi-journée. Une erreur qui coûte cher sur le plan comptable. Loeb pointe désormais à plus de 6 secondes du duo de leaders. Un écart que le champion tricolore tentera de résorber dans l’après-midi. Derrière lui, c’est le désert, ou presque. Chris Atkinson est déjà relegué à 10 secondes, alors que Dani Sordo, 4e du classement pilotes, a passé le cap des 25 secondes de retard.

Résultat de l’ES2
1. Latvala (Fin/Ford) en 8’18’’7
2. Hirvonen (Fin, Ford) à 1’’6
3. Loeb (Fra/Citroen) à 4''6
4. Gronholm (Fin/Ford) à 4''6
5. Atkinson (Aus/Subaru) à 4''9

Résultat de l’ES3
1. Gronholm (Fin/Ford) en 6'47’’5
2. Loeb (Fra/Citroen) à 2''1
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 2’’8
4. Atkinson (Aus/Subaru) à 3''3
5. Sordo (Esp/Citroen) à 8’’0

Résultat de l’ES4
1. Hirvonen (Fin, Ford) en 6’47’’4
2. Gronholm (Fin/Ford) à 1’’0
3. Latvala (Fin/Ford) à 1’’6
4. Loeb (Fra/Citroen) à 5''3
5. H.Solberg (Nor/Ford) à 7''3

Classement général à l’issue de l’ES4
1. Hirvonen (Fin, Ford) en 23’19’’9
2. Gronholm (Fin/Ford) à 0’’1
3. Loeb (Fra/Citroen) à 6''6
4. Atkinson (Aus/Subaru) à 10’’4
5. Sordo (Esp/Citroen) à 26''0

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 5 Aoû - 14:00

La merveille de Grönholm

Marcus Grönholm a remporté dimanche la septième victoire de sa carrière en Finlande à l’issue d’un rallye maîtrisé de bout en bout. Le Finlandais repousse Sébastien Loeb, à 13 points au championnat.



Marcus Grönholm mérite plus que jamais de faire partie du gotha des «Flying Finns» (Finlandais volants), surnom attribué aux légendes du sport automobiles de la nation septentrionale de l’Europe. Dimanche, le double champion du monde a égalé dans un fauteuil le record du nombre de victoires au Rallye des 1000 lacs, jusque-là détenu par Heikki Mikkola (7) entre 1968 et 1983. Et des sept victoires signées par le grand Finlandais, celle de 2007 restera sans doute comme la plus marquante. D’abord parce que l’ancien pilote Peugeot a survolé l’épreuve avec une étonnante facilité en compagnie Mikko Hirvonen, auteurs à eux deux de 21 temps scratch sur 24. Ensuite parce que ce succès permet au lauréat de creuser un peu plus l’écart au Championnat du Monde sur Sébastien Loeb (13 points). Et enfin parce qu’elle est peut être le caeau d’adieu d’un pilote qui pourrait annoncer dans quelques jours sa retraite sportive.

Loeb attend l’Allemagne
Dimanche, Marcus Grönholm n’a pas levé le pied pour remporter l’épreuve en y mettant les formes dans la troisième étape. Avec 20’’4 d’avance sur Mikko Hirvonen samedi soir, le natif de Jyvaskula n’en avait pourtant pas vraiment besoin. Trois temps scratch lors des trois dernières spéciales ont paraphé un week-end de rêve où il aura raflé 17 meilleurs chronos. Irrésistible, Grönholm fait le plein de points devant son compère et probable grand successeur Mikko Hirvonen, seul adversaire à sa taille dans les forêts finlandaises. Sébastien Loeb doit se contenter de la troisième place et d’un bilan aussi maigre que rare (un seul temps scratch), samedi dans l’ES12. «Je devrais faire mieux en Allemagne. Nous sommes en Finlande et nous devons accepter que les Finlandais soient plus rapides. On ne pouvait rien faire et on ne peut que s’incliner devant la vitesse des Ford. Ce n’est pas le meilleur week-end de ma carrière. J’espère faire mieux la prochaine fois», lâchait le pilote Citroën, seul membre de l’équipe aux chevrons à marquer des points depuis l’abandon de Sordo samedi. Dans les environs de Trèves (17-19 août), ce sera au tour de l’Alsacien d’évoluer presque à domicile dans son terrain de jeu. Un jardin bitumé où il est invaincu depuis cinq saisons.

Classement général final
1. Grönholm (Fin/Ford) en 2h57’26’’1
2. Hirvonen (Fin, Ford) à 24’’2
3. Loeb (Fra/Citroen) à 1’09’’9
4. Atkinson (Aus/Subaru) à 3’02’’8
5. H.Solberg (Nor/Subaru) à 4’29’’4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 5 Aoû - 14:02

Classement pilotes

1. M.Grönhölm 75
2. S.Loeb 62
3. M.Hirvonen 57
4. H.Solberg 28
5. D.Sordo 28
6. P.Solberg 26
7. C.Atkinson 20
8. J.Latvala 12
9. D.Carlsson 9
10. M.Stohl 9
11. T.Gardemeister 8
12. G.Galli 5
13. J.Kopecky 4
14. X.Pons 3
15. M.Wilson 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 5 Aoû - 14:02

Classement constructeurs

1. Ford 132
2. Citroën 92
3. Subaru 48
4. Stobart 45
5. Kronos 27
6. Munchi 6

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Lun 6 Aoû - 12:56

Les affaires se compliquent

Impuissant tout au long du week-end face à la Ford Focus de Marcus Grönholm, Sébastien Loeb a perdu du terrain sur son rival lors du Rallye de Finlande. Pour conserver son titre, l’Alsacien n’a plus guère le droit à l’erreur.



Grönholm intouchable
En arrivant en Finlande, Sébastien Loeb savait qu’il lui serait bien difficile de dominer Marcus Grönholm. «C'est le terrain sur lequel il a débuté et où il est sans doute le plus motivé. En Finlande, ce n'est pas que je ne sois pas performant… C'est lui qui y est particulièrement à l'aise !», déclarait l’Alsacien la semaine dernière. Le pilote Citröen ne s’attendait cependant sans doute pas à faire de la figuration comme il a été contraint de le faire. Si la Ford Focus a souvent montré cette saison qu’elle pouvait être meilleure que la C4, la combinaison Focus-Grönholm était, elle, carrément intouchable. Le Finlandais volant a remporté son 7e Rallye de Finlande en huit éditions, empochant au passage 17 temps scratch sur 24 spéciales ! Seul Mikko Hirvonen, son compatriote et coéquipier, qui a touché comme lui ses premiers volants sur les route nordiques, a pu un tant soit peu suivre le rythme (2e à 24’’2). «C'est vraiment bien, je suis content de marquer dix points, c'est une excellente chose avant de se rendre en Allemagne où ça s'annonce difficile. Lorsque j’ai commencé à piloter à 19 ans, je n’aurais jamais cru pouvoir gagner le Rallye de Finlande à sept reprises. Mikko m’a mis la pression tout le week-end, je n’ai pas pu me relâcher. Une seule erreur de ma part et il serait passé devant. C’est un résultat fabuleux pour les deux championnats pilotes et constructeurs», se réjouissait Grönholm.

Un calendrier favorable
«Chaque année, le Rallye de Finlande est un véritable défi à relever ! Tout d'abord, nous venons "jouer" dans le jardin de nos principaux adversaires qui roulent sur ces routes en terre depuis qu'ils sont en âge de conduire… voire même avant ! Ensuite, cette connaissance des tronçons empruntés en course se double d'un feeling particulier qui s'acquiert progressivement au fil des kilomètres parcourus sur un terrain si spécifique. La Finlande est le rallye le plus rapide de la saison et ses épreuves chronométrées sont parsemées de pièges… Tous ces paramètres font de ce rendez-vous un challenge que nous ne sommes pas complètement parvenus à relever cette année», admettait de son côté, impuissant, Guy Fréquelin, patron de Citroën Sports. Dominé durant les trois jours de course, Sébastien Loeb s’est donc employé à rester sur la piste (ce que n’a pas pu faire Dani Sordo, son coéquipier, victime d’un problème de moteur) pour assurer les points de la 3e place. «J'ai attaqué très fort la journée de vendredi et samedi matin. Malgré tout, mon passif n'a cessé d'augmenter. Si le premier jour, j'étais plutôt en confiance, cela a moins été le cas ensuite. Cette sensation venait peut-être aussi du fait que je ne voulais pas commettre de fautes et que je ne pilotais donc pas complètement libéré», expliquait Loeb tout en avouant que «cette troisième place n’est pas le résultat que j’aurais souhaité.»

Alors qu’il reste encore sept rallyes à disputer, le Français compte désormais 13 points de retard sur Grönholm au classement des pilotes. Un écart qui n’a rien d’insurmontable. Sauf quand on se penche sur les résultats de l’ancien pilote Peugeot cette année... En neuf rallyes, le géant finlandais a toujours terminé dans les points et sa plus mauvaise performance reste une 4e place au Portugal. Dans le même temps, Loeb a certes gagné autant que son rival (quatre succès chacun) mais a également abandonné en Norvège et en Sardaigne. Le triple champion du monde a donc de moins en moins le droit à l’erreur. D’autant plus que le calendrier semble lui être favorable dans les semaines à venir. «Avec les manches asphalte qui arrivent, je vais essayer de renverser la vapeur», prévenait-il avant de quitter la Finlande. Il n’a de toute façon plus le choix s’il veut conserver sa couronne.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 19 Aoû - 19:08

C’est le Kaiser Loeb

Sébastien Loeb s’est adjugé le Rallye d’Allemagne en assurant dans la dernière étape. Au Championnat du Monde, l'Alsacien revient à huit points de Marcus Grönholm, seulement 4e, qui a craqué dans la dernière spéciale du jour.



Sébastien Loeb a remporté un sixième succès attendu en Allemagne ce week-end. Assurément pas le plus facile à aller chercher à l’issue de trois journées où il n’aura raflé «que» cinq spéciales. Un bilan assez moyen pour l’as du macadam habitué à des récoltes bien plus importantes sur ce revêtement. Qu’importe, les dix points au championnat sont bien là et l’Alsacien reprend surtout cinq unités à un Marcus Grönholm qui s'est fait avoir comme un débutant dans l'ultime spéciale du jour. C’est bien là l’essentiel.

Duval la tête brûlée
Cinq points tombés du ciel à l'issue d'une ultime étape qui, une fois n'est pas coutume, a livré un superbe suspense jusqu’à son terme. Si la victoire de Sébastien Loeb ne faisait quasiment aucun doute au départ de l’ES15 dimanche matin, l’ordre du podium restait bien incertain : samedi soir un peu plus de douze secondes seulement séparaient la Focus du Finlandais de la Xsara de François Duval avant les cinq dernières spéciales. Survolté, François Duval a démarré la journée tambour battant et surpris tout le monde en raflant les deux premières spéciales, obligeant Grönholm à maintenir un rythme élevé. Sébastien Loeb, relégué à 8’’6 du Belge dans l’ES15 alors que Grönholm lâchait 2’’6, a vite été rappelé à l’ordre avant de répliquer dans le chrono suivant. «Oui, j’ai un peu dormi dans la première spéciale et mon chrono n’était pas très bon. J’ai dû pousser dans le suivant mais ce n’est pas facile car c’est étroit et sinueux et il est facile de faire des erreurs», expliquait l’Alsacien, 3e dans l'ES16.

Nouveau record pour Loeb
Un avertissement que n'a pas pris en compte la tête brûlée François Duval dans l’ES17 et ES18, qu'il s'adjugeait aussi. Revenu à un peu plus de cinq secondes de la deuxième place de Marcus Grönholm, «Obélix» donnait tout dans la dernière portion chronométrée, longue de 18,08 km. Debout sur l'accélérateur, il réalisait un nouveau festival et ponctuait l'épreuve sur un Grand Chelem dominical. Sous pression, Marcus Grönholm s'élançait sur le tracé de Moselwein et partait à la faute. Le leader du championnat ralliait l'arrivée avec 1'21''8 de retard sur le meileur temps, l'arrière de la Focus très abîmée. Une mésaventure qui faisait évidemment les affaires de Sébastien Loeb, tout heureux de voir son adversaire dégringoler à la 4e place du classement général. Le Tricolore en profitait pour saluer celui qui pourrait être son sauveur à la fin de la saison au décompte final : «Je dois remercier François Duval. Ce week-end aura été super avec plein de fans sur les routes. J’ai pris énormément de plaisir.» Cerise sur le gâteau, Loeb accroche en plus un nouveau record à son interminable palmarès. Avec Daniel Elena, «Seb» est devenu le pilote à avoir remporté le plus de fois consécutivement une manche du WRC. Le champion du monde en est à six non loin de son Alsace natale et la série pourrait ne pas se terminer de sitôt.

Classement général
1. Loeb (Fra, Citroën) en 3h27’27’’5
2. Duval (Bel, Citroën) à 20’’3
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 1'19’’1
4. Grönholm (Fin, Ford) à 1’36’’5
5. Kopecky (Rtc, Skoda) à 3’07’’1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 19 Aoû - 19:09

Classement pilotes

1. M.Grönhölm 80
2. S.Loeb 72
3. M.Hirvonen 63
4. P.Solberg 30
5. D.Sordo 28
6. H.Solberg 28
7. C.Atkinson 20
8. J.Latvala 13
9. T.Gardemeister 10
10. D.Carlsson 9
11. M.Stohl 9
12. G.Galli 5
12. F.Duval 8
13. J.Kopecky 7
14. X.Pons 3
15. M.Wilson 1
16. J.Hanninen 1


Dernière édition par le Dim 19 Aoû - 19:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 19 Aoû - 19:10

Classement constructeurs

1. Ford 150
2. Citroën 98
3. Subaru 53
4. Stobart 49
5. Kronos 27
6. Munchi 6

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Mar 28 Aoû - 10:42

Citroën inquiet pour le moteur de la C4

Le moteur de la C4 souffrirait d’une faiblesse au niveau du bloc cylindre. Guy Fréquelin est inquiet. La C4 de Dani Sordo a été victime deux fois de suite (Rallye de Finlande et Rallye d’Allemagne) d’une casse moteur qui concernait à chaque fois le bloc cylindre. «Avoir ce problème deux fois en deux rallyes n’est pas courant. Nous devons démonter nos moteurs pour la prochaine manche en Nouvelle-Zélande et le résoudre pour le vendredi du départ», a expliqué le patron du team français. Le Rallye de Nouvelle-Zélande est programmé du 31 août au 2 septembre.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Jeu 30 Aoû - 0:30

En attendant le bitume

Sébastien Loeb et le WRC retrouveront la terre et le gravier ce week-end en Nouvelle-Zélande. Face à un Marcus Grönholm revanchard, le Français devra faire le dos rond. Et attendre les prochaines manches sur dur en Espagne et en Corse.



Si les organisateurs du WRC avaient voulu rendre la logique du calendrier plus incohérente qu’actuellement, ils n’y seraient probablement pas parvenus. A l’heure où la FIA ne cesse d’appeler à la limitation des dépenses, comment expliquer la programmation d’un Rallye de Nouvelle-Zélande ce week-end suivi de deux étapes européennes (Espagne et France) avant un voyage dans le Pacifique pour l’épreuve japonaise ? Il y a bien sûr des contraintes liées à la météo dans une région aux climats instables mais cette bizarrerie du calendrier, qui va à l’encontre du regroupement géographique des rallyes, ne fait pas les affaires des équipes aux finances serrées.

Loeb en terrain hostile
La logique de programmation des têtes pensantes du WRC ne fait pas forcément les affaires de Sébastien Loeb non plus. Vainqueur du Rallye d’Allemagne, l’Alsacien aurait certainement vu d’un bon œil enchaîner avec les routes espagnoles et françaises pour poursuivre son retour sur Marcus Grönholm au championnat. Mais en Nouvelle-Zélande, la terre remplacera le bitume tant prisé par le pilote Citroën. Avec une donnée qui pourrait redistribuer un peu plus les cartes. Cette année, l’épreuve kiwi a été programmée à la fin de l’hiver austral alors qu’elle se déroulait habituellement au mois de novembre, sous un climat printanier.

«Sur le papier, les données de départ ne semblent pas jouer en notre faveur. La Nouvelle-Zélande apparaît comme la manche restante sur laquelle notre position semble la plus compliquée. Nous avons un petit manque d'expérience par rapport à ceux qui étaient présents en 2006», confie le champion du monde absent de l’édition 2006 en raison de sa fracture du bras. Le dauphin de Grönholm est condamné à l’attaque alors qu’il y a encore un écart de huit points en faveur du Finlandais. «Nous allons tenter de nous imposer. Nous ne pouvons pas nous permettre d'enregistrer de résultat blanc. Donc, la victoire oui, mais pas à n'importe quel prix…», poursuit Loeb. Il faudra aussi composer avec la crainte d’un nouveau pépin mécanique de la C4. Un bloc cylindre défaillant a gâché les deux dernières sorties de Dani Sordo (en Finlande et en Allemagne). Un check-up complet des éléments de la Citroën est programmé avant le début de la course pour éviter une nouvelle infortune.

Grönholm comme en 2006 ?
La malchance, Marcus Grönholm y a goûtée en Allemagne dans la dernière spéciale outre-Rhin. Déconcentré par la présence d’une vache sur la route, le Nordique est sorti large, passant de la 2e à la 5e place au général. Le pilote Ford aura donc soif de revanche : «Le fait d'avoir perdu la deuxième place sur la dernière spéciale en Allemagne a augmenté ma détermination pour la Nouvelle-Zélande. Ma détermination et ma concentration sont énormes mais je dois les élever encore plus haut pour éviter le genre d'erreur que j'ai commise à Trèves.» Le tracé rapide est très similaire à celui rencontré au Rallye des Mille Lacs, sans les fameux «jumps». Pas étonnant dans ces conditions que le Finlandais se sente dans la région de Waikato comme chez lui à Jyvaskyla : en neuf participations le double champion du monde s’est déjà imposé à quatre reprises.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 1 Sep - 14:11

Loeb d’un souffle

Sébastien Loeb a ravi la première place du Rallye de Nouvelle-Zélande à Marcus Grönholm à l’issue de la deuxième étape. 1’’7 sépare les deux hommes avant la dernière journée de course.



Jamais cette saison l’écart entre Marcus Grönholm et Sébastien Loeb n’avait été si serré avant d’aborder l’ultime étape d’un rallye. Après 225,54 kilomètres précisément et onze spéciales, les deux rivaux ne sont séparés que par 17 misérables dixièmes. Si Loeb, qui comptait plus de 13’’ de retard sur le Finlandais après la première journée de course, a pu prendre les commandes du classement, c’est avant tout grâce à un choix de pneumatiques payant. «Grâce aux informations dont nous disposions, nous avons choisi des pneumatiques différents de ceux de Marcus Grönholm. Légèrement plus durs, ils nous ont permis de faire la différence et de combler une partie de notre retard. Nous savions que l'ES7 ne serait pas à notre avantage et nous avons effectivement perdu du temps dans la boue.»

Une histoire de pneus
Privilégiant des gommes adaptées pour temps sec alors que Marcus Grönholm avait opéré le choix inverse, Sébastien Loeb a offert un récital dans la matinée en s’adjugeant deux spéciales sur trois. Surtout, l’Alsacien s’est montré irrésistible dans la très longue ES8 de 31,58 km et à l’issue de laquelle le Finlandais lâchait 11’’3 au Tricolore ! Revenu alors à 4’’ de la Focus à la mi-journée, le pilote Citroën grappillait un peu plus de temps dans l’ES11 et ES12 dans l’après-midi. Sur 64 km, Loeb reprenait près de 6’’ qui lui permettaient de prendre les commandes de la course avant de rejoindre ses mécaniciens avec deux temps scratch de plus dans l’escarcelle. Ce qui porte son bilan total à six depuis le début du week-end.

Grönholm enrage
Bien plus à l’aise par temps pluvieux et dans la boue la veille, Marcus Grönholm avouait avoir passé une très mauvaise journée. «Ma voiture se comporte comme un serpent, ça bouge dans tous les sens», grommelait le leader du championnat. Le Nordique disposera tout de même de larges opportunités de faire son retour dimanche grâce à un programme étoffé puisque 95km chronométrés étalés sur sept tronçons clôtureront l’épreuve.

Duel pour la 4e place
Derrière l’intouchable duo, les poursuivants se sont résignés à disputer la troisième marche du podium, solidement tenue par Mikko Hirvonen (à 1’01’’). Le pilote de la Focus devance les bolides de Jari-Matti Latvala (Ford) et Chris Atkinson (Subaru) qui se sont rendu coup pour coup tout au long de la journée. Au final, le Finlandais occupe le 4e rang pour 9’’8 devant l’Australien. Dani Sordo a été écarté de la lutte, perdant au fil des spéciales de précieuses petites secondes. Sixième, le coéquipier de Sébastien Loeb a donné tout ce qu’il avait mais l’apprentissage prendra encore du temps. Ce n’était d’ailleurs pas vraiment la fête pour la nation ibérique dans la nuit de vendredi à samedi puisque Xevi Pons, la recrue de Subaru, a dû quitter l’épreuve après être parti en tonneaux dans l’ES8.


Le film des spéciales
ES6
1. Loeb (Fra, Citröen) en 9’33’’2
2. Grönholm (Fin, Ford) à 3’’1
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 3’’5
4. Latvala (Fin, Ford) à 4’’7
5. P.Solberg (Nor, Subaru) à 11’’1

ES7
1. Grönholm (Fin, Ford) en 10’38’’2
2. Hirvonen (Fin, Ford) à 2’’8
3. Latvala (Fin, Ford) à 3’’4
4. Loeb (Fra, Citröen) à 5’’0
5. Atkinson (Aus, Subaru) à 6’’5

ES8
1. Loeb (Fra, Citröen) en 21’15’’7
2. Grönholm (Fin, Ford) à 11’’3
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 13’’4
4. Latvala (Fin, Ford) à 23’’5
5. Atkinson (Aus, Subaru) à 24’’0

ES9
1. Grönholm (Fin, Ford) en 2’54’’7
2. Loeb (Fra, Citröen) à 0’’4
3. Atkinson (Aus, Subaru) à 0’’6
4. P.Solberg (Nor, Subaru) à 1’’7
5. Hirvonen (Fin, Ford) à 2’’5

ES10
1. Loeb (Fra, Citröen) en 18’25’’00
2. Grönholm (Fin, Ford) à 0’’3
3. Latvala (Fin, Ford) à 1’’4
4. Hirvonen (Fin, Ford) à 4’’3
5. Atkinson (Aus, Subaru) à 9’’6

ES11
1. Loeb (Fra, Citröen) en 18’59’’8
2. Grönholm (Fin, Ford) à 5’’4
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 15’’2
4. Latvala (Fin, Ford) à 15’’6
5. Atkinson (Aus, Subaru) à 16’’3

Classement général
1. Loeb (Fra, Citröen) en 2h47’25’’1
2. Grönholm (Fin, Ford) à 1’’7
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 1’12’’5
4. Latvala (Fin, Ford) à 2’02’’3
5. Atkinson (Aus, Subaru) à 2’12’’8

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 2 Sep - 12:16

Pour des broutilles…

Sébastien Loeb a laissé s’échapper la victoire au Rallye de Nouvelle-Zélande en toute fin d’épreuve au profit de Marcus Grönholm. Le Finlandais s’impose avec 0’’3 d’avance et relègue le Français à dix points au championnat.



Le dernier temps scratch arraché dans la super spéciale de Mystery Creek (ES18, 3 km) qui clôturait l’épreuve n’aura donc pas suffi. A l’issue de trois jours de compétition, Sébastien Loeb a bien perdu le Rallye de Nouvelle-Zélande. Pour trois minuscules dixièmes de secondes, le champion du monde a laissé Marcus Grönholm s’adjuger un cinquième succès dans l’hémisphère sud à l’issue d’un combat acharné dimanche.

Ce matin, l’Alsacien possédait encore 1’’7 d’avance sur son grand rival avant d’attaquer les 95 km chronométrés restants. Un avantage qui s’effaçait dès la première spéciale du jour remportée par Grönholm. Le Finlandais reprenait les rênes du classement pour un dixième de seconde seulement ! Réplique immédiate du Français dans la foulée qui, grâce à son septième scratch du week-end, repassait devant le leader du championnat, pour une demi-seconde cette fois. Le pilote Citroën appuyait dans l’ES14 qu’il remportait et montait son avance à 2’’4. Mais c’était sans compter sur un incroyable final du Nordique.

Le finish de Grönholm
Intouchable dans les trois portions chronométrées suivantes, Grönholm grappillait dixième par dixième son retard et à l’issue de Whaanga Coast (29,82 km) s’installait de nouveau dans le fauteuil de leader. Le pilote de la Ford a bénéficié des quelques petites averses de pluie qui lui ont permis de bonifier son choix de pneumatiques plus tendres que ceux de son adversaire. Avant l’ultime super spéciale, 0’’7 séparaient encore la C4 de la Focus. Grönholm complétait les 3,14 km de Mystery Creek en 2’52’’9. Loeb abaissait la barre à 2’52’’5 et échouait au final à 0’’3 de la coqueluche de Jyvaskyla. «C’était vraiment très dur aujourd’hui. Je n’ai jamais vu de tels écarts de toute ma carrière. J’aurais très bien pu être triste mais heureusement c’était ma journée à moi !», concluait le lauréat lessivé. Fataliste, mais tout de même satisfait d’avoir limité la casse sur un terrain favorable à Grönholm alors qu’il n’avait pu participer à l’édition 2006 en raison d’une fracture du bras, Sébastien Loeb reconnaissait la supériorité du gagnant dans l’International Herald Tribune: «Assurément, c’est un bon week-end pour nous. On a eu un gros combat avec Marcus... Quelque part c’est aussi frustrant mais que voulez-vous, Il a été plus rapide et il a gagné. C’est tout. J’étais dans une position délicate dans la dernière spéciale car je devais pousser à fond et ne commettre aucune erreur pour ne pas tout gâcher.»

Hirvonen sur le podium
Une fois encore, les deux hommes ont totalement éclipsé la concurrence. Mikko Hirvonen (Ford, à 1’42’’8) complète le podium alors que Chris Atkinson (Subaru) a finalement ravi la quatrième place à Jari-Matti Latvala (Ford) à l’issue d’une empoigne de toute beauté. Pour se remettre de ses fortes émotions, le WRC prend une pause de plus d’un mois avant de revenir en Catalogne, puis au Rallye de Corse. Sur bitume, Sébastien Loeb devrait avoir son mot à dire. Malgré les dix points qui séparent désormais Grönholm du Tricolore au classement mondial, le titre est encore loin d’être joué.


Le film des spéciales
ES12
1. Grönholm (Fin, Ford) en 2’41’’3
2. Loeb (Fra, Citroën) à 1’’8
3. P.Solberg (Nor, Subaru) à 3’’1
4. Latvala (Fin, Ford) à 3’’4
5. Atkinson (Aus, Suberu) à 4’’3

ES13
1. Loeb (Fra, Citroën) en 7’54’’3
2. Grönholm (Fin, Ford) à 0’’6
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 4’’4
4. Atkinson (Aus, Suberu) à 4’’7
5. P.Solberg (Nor, Subaru) à 5’’7

ES14
1. Loeb (Fra, Citroën) en 21’00’’8
2. Grönholm (Fin, Ford) à 2’’4
3. Atkinson (Aus, Suberu) à 7’’2
4. P.Solberg (Nor, Subaru) à 10’’8
5. Latvala (Fin, Ford) à 12’’1

ES15
1. Grönholm (Fin, Ford) en 2’39’’7
2. Loeb (Fra, Citroën) à 0’’6
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 0’’6
4. Atkinson (Aus, Suberu) à 0’’6
5. P.Solberg (Nor, Subaru) à 1’’1

ES16
1. Grönholm (Fin, Ford) en 7’43’’0
2. Loeb (Fra, Citroën) à 2’’1
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 2’’5
4. Latvala (Fin, Ford) à 3’’5
5. Atkinson (Aus, Suberu) à 3’’7

ES17
1. Grönholm (Fin, Ford) en 20’32’’1
2. Loeb (Fra, Citroën) à 0’’9
3. Atkinson (Aus, Suberu) à 2’’1
4. Stohl (Aut, Citroën) à 5’’7
5. Hirvonen (Fin, Ford) à 7’’3

ES18
1. Loeb (Fra, Citroën) en 2’52’’5
2. Grönholm (Fin, Ford) à 0’’4
3. Solberg (Nor, Subaru) à 0’’5
4. Atkinson (Aus, Suberu) à 2’’0
5. H.Solberg (Nor, Ford) à 2’’5

Classement final
1. Grönholm (Fin, Ford) en 3h29’’28’’7
2. Loeb (Fra, Citroën) à 0’’3
3. Hirvonen (Fin, Ford) à 1’42’’8
4. Atkinson (Aus, Suberu) à 2’32’’3
5. Latvala (Fin, Ford) à 2’36’’9
6. Sordo (Esp, Citroën) à 3’42’’0

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 2 Sep - 12:19

Classement pilotes

1. M.Grönholm 90
2. S.Loeb 80
3. M.Hirvonen 69
4. D.Sordo 31
5. P.Solberg 31
6. H.Solberg 29
7. C.Atkinson 25
8. J.Latvala 17
9. T.Gardemeister 10
10. D.Carlsson 9
11. M.Stohl 9
12. F.Duval 8
13. J.Kopecky 7
14. G.Galli 5
15. X.Pons 3
16. U.Aava 2
17. M.Wilson 1
18. J.Hanninen 1
19. M.Ostberg 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 2 Sep - 12:20

Classement constructeurs

1. Ford 159
2. Citroën 113
3. Stobart 55
4. Subaru 54
5. Kronos 35
6. Munchi 6

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 8 Sep - 12:15

Duval remet ça

Auteur d’une superbe deuxième place au Rallye d’Allemagne, François Duval a été confirmé chez Kronos pour disputer le Rallye de Catalogne.



Le pigiste de luxe est de retour. Après avoir rendu pleine satisfaction au team Kronos-OMV en Allemagne au volant de la Xsara, François Duval s’est vu confier une nouvelle mission au sein du team belge. L’ancien coéquipier de Sébastien Loeb et spécialiste des manches bitume, participera au Rallye de Catalogne (5-7 octobre). Une épreuve qui lui avait plutôt bien réussi puisqu’il était monté sur le podium en 2005 (2e) et qu’il avait terminé au pied de la boîte en 2003 (4e).

Un renfort pour Loeb ?
Une participation synonyme de bonne nouvelle pour Citroën et peut-être pour Sébastien Loeb. Le champion du monde en titre verrait d’un bon œil la présence d’ »Obelix» entre lui et Marcus Grönholm dans la péninsule ibérique. «L'équipe Kronos ainsi que Citroën Sport ont vraiment mis tout en œuvre pour assurer ma participation, il est vrai que la victoire de Marcus ce week-end met encore un peu plus la pression sur la maison mère. En tout cas, je ferai le maximum pour reprendre des points aux Ford», a commenté François Duval, ravi d’être de nouveau appelé par l'équipe de Marc Van Dalen.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Sam 8 Sep - 15:59

Loeb va se préparer à Cork

En vue du rallye d'Irlande, Sébastien Loeb et Daniel Elena participeront dans une C4 au rallye de Cork fin septembre. Les Espagnols Dani Sordo et Marc Marti feront de même dans une Xsara..

Loeb et Elena «pourront ainsi augmenter leur expérience sur ces spéciales si particulières», explique Guy Fréquelin, le patron de Citroën Sport. Sordo et Marti «effectueront, pour leur part, une prise de contact importante aux commandes d'une Xsara WRC, Citroën Sport ne disposant pas d'une autre C4 pour cette épreuve».

En février, Marcus Grönholm était lui aussi allé participer à un rallye du côté de Cork, sur sa Ford Focus. Il l'avait remporté au terme d'une intense bagarre avec les pilotes locaux, le niveau du championnat d'Irlande étant très relevé.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 16 Sep - 13:46

Colin McRae n’est plus

L’ancien pilote de Rallye Colin McRae a trouvé la mort dans un accident d’hélicoptère samedi près de son domicile. Colin McRae était bien dans l’hélicoptère qui s’est écrasé samedi dans le Lanarkshire en Ecosse. L’ancien champion du Monde des rallyes est décédé tout comme les trois autres passagers à bord de l’appareil dont son plus jeune fils. McRae avait 39 ans.

Plus d'infos ===) http://counteanissa.forumpro.fr/La-buveta-f3/Colin-McRae-nest-plus-t1665.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Rallye   Dim 30 Sep - 13:14

Grönholm se retire

Le Finlandais Marcus Grönholm a annoncé vendredi sur son site internet qu’il prendrait sa retraite à l’issue de la saison 2007.



La décision de Marcus Grönholm d’arrêter peut paraître légitime. Le pilote, qui fêtera ses 40 ans le 5 février prochain, a désormais envie de tourner la page d’une histoire débutée en 1987.

«Arrêter au top»
Après des débuts en motocross, le Scandinave décide de se lancer dans le rallye. Très doué, il remporte le championnat de Finlande juniors en 1988. Dès la saison suivante, Toyota lui permet de participer à quelques épreuves du championnat du Monde. Il doit néanmoins patienter jusqu’à 1999 pour se voir offrir un volant officiel. Il signe alors chez Peugeot. Le succès est immédiat puisqu’il décroche sa première couronne mondiale en 2000, avant de récidiver en 2002. Après une période difficile, il s’engage en 2006 chez Ford suite au retrait de la marque au lion. Actuellement en tête du classement WRC avec dix points d’avance sur Sébastien Loeb, Grönholm a l’occasion de remporter un troisième titre. Une situation qui l’aurait conforté dans sa décision d’arrêter : «Depuis 20 ans, le rallye m'a beaucoup donné et j'ai toujours souhaité arrêter au top. J'ai une bonne chance pour que cela arrive maintenant, je vais donc le faire. Il n’y a pas de drame. Je veux simplement donner la possibilité à un plus jeune pilote de réaliser ses rêves, comme je l’ai fait moi-même.»

Loeb sans rival ?
Sa retraite entraînera celle de son co-pilote et beau-frère Timo Rautiainen : «Pour être honnête, je ne peux m’imaginer continuer ma carrière de co-pilote avec quelqu’un d’autre. J’ai eu le privilège de partager les hauts et les bas de Grönholm et de gagner le titre de champion du Monde de Rallye avec lui. Je vais m’arrêter également et prendre le temps de voir Marcus entrer dans la légende en compagnie des autres «Finlandais volants» comme Tommi Makinen, Juha Kankkunen, Marku Alen, Hannu Mikkola et Ari Vatanen.» Vainqueur de 30 courses sur le circuit WRC, Grönholm a effectivement déjà gagné sa place au panthéon des pilotes. Seul Loeb a en effet remporté plus de courses que lui (33). Le Tricolore, qui peut toujours empêcher le Finlandais de devenir Champion du monde cette saison, va donc perdre son plus grand rival. On voit mal qui pourra dans le futur contrarier la domination du pilote Citroën…

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rallye   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rallye
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Rallye WRC de Pologne filmé au Canon EOS 5D Mark II et d'autres vidéos réflex
» [Altaya] champions français de rallye
» BX POLITECNIC ROC 1000 PISTES 83 RALLYE-MINIATURE
» Rallye Touristique en Sarthe : 8 et 9/05/10
» New's rallye SCX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Le sport mondial-
Sauter vers: