Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Cyclisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 19 Nov - 11:04

Guerrero directeur de Fuerteventura-Canarias

L’ancien directeur sportif de Kaiku Oscar Guerrero s’est engagé avec la toute nouvelle formation espagnole, Fuerteventura-Canarias, pour le compte de la prochaine saison. Le technicien espagnol a passé les deux dernières saisons dans les rangs de l’équipe Kaiku. Chez Fuerteventura-Canarias, il dirigera notamment David Bernabeu, vainqueur du Tour du Portugal en 2004 et leader de la formation nouvellement constituée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 19 Nov - 11:05

Landis sauvé par un problème d’étiquetage ?

Le Professeur Jacques de Ceaurriz, directeur du Laboratoire National de Dépistage du Dopage (LNDD), a confié qu’une erreur s’était produite lors de la contre-analyse de l’échantillon B de Floyd Landis à l’issue du Tour de France. Pour ne pas avoir inscrit le bon numéro sur le procès-verbal de la contre-analyse de l’échantillon B de Floyd Landis, le Laboratoire National de Dépistage du Dopage a ouvert une brèche géante dans la ligne de défense du coureur américain. Directeur du Laboratoire de Châtenay-Malabry, le Professeur de Ceaurriz a ainsi confirmé l’information, ce qui ne signifie pas pour autant que l’échantillon analysé n’appartenait pas à l’ancien Maillot Jaune. Mais celui-ci se voit maintenant une occasion en or d’invoquer le vice de forme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 19 Nov - 11:05

Basso prêt à subir un test ADN

Récemment arrivé chez Discovery Channel, Ivan Basso dispose d’une clause dans son contrat qui l’oblige à subir un test ADN si une demande était faite. Recruté par Discovery Channel alors que son nom figure dans l’affaire Puerto, Ivan Basso avait déclenché une petite polémique. Seulement, son directeur sportif, Johan Bruyneel, a révélé que le contrat de l’Italien incluait une clause imposant au coureur de répondre à un test ADN si une procédure juridique ou disciplinaire l’exigeait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Lun 20 Nov - 16:47

Serpellini arrête sa carrière

L’Italien Marco Serpellini a décidé de mettre un terme à sa carrière à 34 ans et après 13 saisons au plus haut niveau. Marco Serpellini a dit stop. Agé de 34 ans, le désormais ex-coureur d’Unibet.com n’a pas voulu faire la saison de trop. L’ancien coureur de la Lampre ou encore de la Gerolsteiner avait notamment terminé 9e du Tour d’Espagne en 1998 et remporté le Tour du Portugal la même année. Il met ainsi fin à 13 années de carrière professionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 25 Nov - 12:34

De l'EPO dans les poches de sang

Le quotidien espagnol El Pais révèle ce vendredi que les poches de plasma sanguin saisies dans le laboratoire du Docteur Fuentes contenaient bien des quantités importantes d'EPO. Lors de la désormais tristement célèbre Affaire Puerto, de nombreuses poches de sang avaient été saisies dans le laboratoire du Dr Fuentes. Après analyse de celles-ci, le laboratoire antidopage de Barcelone aurait trouvé, selon des révélations du quotidien ibérique El Pais, d'importantes quantités d'EPO, sans pour autant citer le moindre nom de cycliste.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 26 Nov - 14:55

Isaac Galvez victime d’une chute mortelle

Le sprinter espagnol Isaac Galvez (Caisse d’Epargne-Iles Baléares) est décédé des suites d’une chute survenue samedi soir lors des Six jours de Gand. Le cyclisme espagnol est en deuil ce dimanche matin après la mort du sprinter Isaac Galvez. Le coureur de la formation Caisse d’Epargne-Iles Baléares participait aux Six Jours de Gand avec son compatriote Llaneras lorsqu’il a été victime d’une chute sur la piste après un contact avec un autre concurrent. Réanimé sur place, le coureur est décédé lors de son transfert à l’hôpital de Gand samedi soir. Agé de 31 ans, Isaac Galvez avait été champion du monde de l’américaine en 1999 et en 2006 sur piste et comptait 12 succès sur route.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Ven 8 Déc - 14:52

Ullrich : «Je reviendrai»

Dans le quotidien allemand Bild, Jan Ullrich a annoncé son intention de revenir la saison prochaine pour disputer le Tour de France ou le Giro. «Je reviendrai. Où et comment, rien n’est encore décidé, mais je veux courir le Tour de France ou le Giro. Je vais de nouveau disputer des courses et ceux qui m’accusent ne gagneront pas.»

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 23 Déc - 20:26

José Rojas à la Caisse d'Epargne

La Caisse d'Epargne annonce le recrutement du jeune Espagnol José Rojas. L’un des bons espoirs espagnols, José Rojas (21 ans), s’est engagé pour les deux prochaines saisons avec la formation franco-espagnole de la Caisse d'Epargne.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Mer 3 Jan - 0:49

Doublé Giro-Tour pour Iban Mayo

Recruté à l’intersaison par Saunier Duval, Iban Mayo a déclaré qu’il doublerait Giro et Tour de France cette année. Pilier de la formation basque Euskaltel, Iban Mayo a décidé de donner une nouvelle orientation à sa carrière en partant chez les Espagnols de Saunier Duval. Son programme comportera au moins deux grands tours : le Giro et la Grande Boucle, a-t-il confié à Marca.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Ven 12 Jan - 21:07

Floyd Landis à Paris début février

Floyd Labdis sera à Paris le 8 février prochain. L’Américain a été convoqué ce vendredi par l’Agence française de lutte contre le dopage. Floyd Landis devrait bientôt refouler les Champs Elysées. L’Américain, contrôlé positif à la testostérone lors de sa victoire dans la 17e étape du dernier Tour de France, a été convoqué par l’Agence française de lutte contre le dopage. Selon Le Monde, s’il répond à la dite convocation, le leader de la Phonak sera entendu par les neuf membres de l’agence.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 21 Jan - 13:13

Tour Down Under : Victoire finale pour Elmiger

Le Suisse Martin Elmiger a remporté dimanche le Tour Down Under. La dernière étape du Tour Down Under disputée à Adélaïde a permis à Robbie McEwen de briller mais c’est bien le Suisse d’AG2R-Prévoyance, Martin Elmiger qui enlève l’épreuve. Le coureur helvète devance au final l’Australien Karl Menzies et le Danois Lars Bak.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Jeu 25 Jan - 22:44

Tour de France : Départ de Brest en 2008

La direction du Tour de France a confirmé que le coup d’envoi de l’épreuve serait donné à Brest en 2008. Les dirigeants du Tour de France ont officialisé le départ de l’édition 2008 de Brest le 5 juillet 2008. Aucun prologue n’a été programmé. La Grande Boucle restera trois jours en Bretagne.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Mer 31 Jan - 20:45

Seigneur entame sa reconversion

Après une année plus ou moins sabbatique après sa retraite sportive, Eddy Seigneur va entamer prochainement sa reconversion au sein du staff de l'équipe Cofidis. A la retraite depuis la fin de la saison 2005, Eddy Seigneur se prépare à passer de l'autre côté de la barrière en intégrant le staff technique de l'équipe Cofidis. Il y effectuera en effet ses premiers pas lors du Tirreno-Adriatico à la mi-mars.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Jeu 1 Fév - 21:13

Tour du Qatar : Boonen perd la tête

Vainqueur des trois dernières étapes, le Belge Tom Boonen a perdu la tête du classement jeudi à l’issue de la 5e étape. Le Belge Greg Van Avermaet (Predictor) a remporté au sprint la 5e étape du Tour du Qatar. Son compatriote Wilfried Cretskens (Quick Step) s’empare du maillot de leader au détriment de son coéquipier Tom Boonen qui avait pourtant remporté les trois étapes précédentes. Cretskens faisait partie d’une échappée composée de dix coureurs déclenchée au 41e kilomètre. Dans le peloton, Boonen a perdu presque trois minutes.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Ven 2 Fév - 21:22

Tour du Qatar : La victoire pour Cretskens

Le Belge Wilfried Creskens (Quick Step) a remporté le Tour du Qatar vendredi, à l’issue d’une 6e et dernière étape remportée par son compatriote et coéquipier Tom Boonen. Lors de cette dernière étape, Tom Boonen a devancé au sprint Alessandro Petacchi, Graeme Brown et Rene Haselbacher. Le premier Français, Lloyd Mondory, est 9e. Au classement général, Wilfried Cretskens a devancé Tom Bonnen de 2’09. Le Néerlandais Steven de Jongh termine 3e. Le premier Tricolore, Alexandre Pichot, termine 8e.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Ven 2 Mar - 21:35

Tour de Valence : Valverde prend la tête

L'Espagnol Alejandro Valverde est le nouveau leader du Tour de Valence. L'Espagnol Alejandro Valverde (Caisse d'Epargne) a pris vendredi la tête du Tour de Valence au terme de la 4e et avant-dernière étape, disputée sur 162 km entre Albaida et le Col du Campello. Son compatriote Alberto Contador (Discovery Channel) a, quant à lui, remporté la course du jour.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 3 Mar - 17:20

Merckx : «Il faut sauver le cyclisme»

L’ancien grand champion belge Eddy Merckx est monté au créneau suite à la multiplication des affaires de dopage et aux effets du ProTour sur le calendrier et les équipes. «Si ça continue, il y a un risque de tuer le cyclisme. Il faut le sauver. Le ProTour est un circuit fermé qui peut tuer ce sport. Il y a trop de preuves qui sont souvent dissimulées. Le cyclisme professionnel ne peut pas vivre uniquement du ProTour», a affirmé la légende belge du deux-roues dans le journal La dernière heure. Il a ajouté concernant le dopage : «Les autres fédérations gardent le silence, alors qu’il faut punir les coupables dans le cyclisme et dans les autres sports.».

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 18 Mar - 18:46

Paris-Nice : Contador vainqueur final

Alberto Contador s’est adjugé le Paris-Nice 2007 en remportant l’ultime étape de l’épreuve. L’Espagnol s’impose avec 26'' d’avance sur Davide Rebellin. Accusant un retard de 6’’ sur Davide Rebellin avant la dernière étape (129km) dans l’arrière pays niçois, Amberto Contador s’est offert une deuxième victoire cette semaine dans l'épreuve, en solitaire. Devançant le coureur de la Gerolsteiner dans la final de la Promenade des Anglais, l’Espagnol s’impose au classement général de l’épreuve avec 19’’ d’avance sur son dauphin de la Gerolsteiner.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisnissa
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 5221
Age : 60
Localisation : nice
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 24 Mar - 0:15

Cyclisme - Milan-San RemoUn joli centenaire
Milan-San Remo fête samedi son centenaire. Cette année encore, la prestigieuse classique italienne devrait déboucher sur une bagarre entre les sprinters et puncheurs notamment dans le fameux Poggio. Filippo Pozzato, le vainqueur sortant, Tom Boonen, Alessandro Petacchi ou encore Andreas Klier et Robbie McEwen figurent parmi les favoris.

Les sprinters devraient encore faire la loi
Chaque année, avant d'aborder Milan-San Remo, c'est toujours la même question. Comment la course va-t-elle se jouer ? Le Poggio va-t-il servir de juge de paix ou laisser les sprinters faire leur loi sur la Via Roma ? L'an dernier, la célèbre petite côte, située à 5,7 kilomètres de l'arrivée, avait retrouvé de sa magie... Elle a ainsi permis à Filippo Pozzato d'accrocher la prestigieuse classique à son palmarès. En tête au sommet du Poggio, l'espoir italien n'a pas été repris dans la descente et a profité de l'apathie du peloton pour s'imposer. Les attaquants ont dû être ravis...car depuis 1997 et la victoire au sprint d'Erik Zabel (exception faite d'Andrei Tchmil en 1999), le petit mont de 3,7 kilomètres, apparu sur le parcours dans les années 60, ne remplissait plus son rôle sélectif comme autrefois. Tous les sprinters étaient parvenus à passer sans encombre cette dernière difficulté du parcours. Ainsi, Zabel (1997, 1998, 2000, 2001), Mario Cippolini (2002), Paolo Bettini (2003), Oscar Freire (2004) et Alessandro Petacchi (2005) ont imposé leur pointe de vitesse dans la dernière ligne droite. Les sprinters ont donc pris le pouvoir. Passeraient-ils mieux les bosses que par le passé ? En réalité, il apparaît que l'histoire de Milan-San Remo soit une succession de cycles, tantôt favorables aux attaquants tantôt aux sprinters. Avant le règne de Zabel et consorts, il fallait remonter à 1980 pour voir un sprinter, Pierino Gavazzi, s'imposer sur la Via Roma. On constate même que, depuis la victoire de Gavazzi, dix coureurs (dont les Français Laurent Jalabert et Laurent Fignon) ont surgi dans le Poggio et obtenu la victoire finale.




Alexandre Vinokourov (Astana) a, lui, fait son choix. Le Kazakh, excellent puncheur et qui possède le profil pour briller dans le Poggio, a déclaré ces derniers jours qu'il ne s'alignerait pas sur la Primavera. « Milan-San Remo ne me convient pas, précise t-il. Le Poggio n'est plus aussi sélectif que par le passé. » Dans ces conditions, les sprinters devraient encore faire la loi pour cette 100e édition. Alessandro Petacchi, vainqueur en 2005, possède de solides arguments. Le coureur de la Milram a cette année un allié de choix avec Erik Zabel, quadruple vainqueur. Le vétéran allemand de 36 ans, qui connaît cette course comme personne, est d'ailleurs prêt à se sacrifier pour Petacchi. Mais Zabel n'a pas hésité à désigner son compatriote de la T-Mobile, Andreas Klier, comme favori « J'ai le sentiment que cela n'arrivera pas au sprint, souligne t-il. Et dans ce cas, il faudra surveiller Andreas Klier, l'un des plus forts sur Tirreno-Adriatico. » En outre, Petacchi n'est pas aussi tranchant que les saisons précédentes. Il a été battu plusieurs fois par Daniele Bennati sur le Tour de Valence et n'a pas remporté la moindre étape sur la Tirreno. Mais il ne s'affole pas : « Il m'est déjà arrivé de gagner plusieurs étapes sur la Tirreno et n'être pas au mieux sur Milan-San Remo ».

Petacchi-Zabel contre Boonen-Bettini
Pour contrer le duo Petacchi-Zabel, la paire Boonen-Bettini s'impose naturellement. Comme Petacchi, Tom Boonen n'est pas au mieux. Le Belge de la Quick Step, malgré une victoire dans Kuurne-Bruxelles-Kuurrne, connaît un début de saison en dents de scie. Perturbé par des douleurs dorsales, il n'a pas décroché de bouquet sur Paris-Nice. « C'est vrai, Milan-San Remo ne m'a pas réussi jusqu'à présent, reconnaît le Belge, 8e en 2005 et 4e l'an dernier. Mais je me suis présenté seulement deux fois dans le final pour gagner. C'est une course qu'il est compliqué de gagner d'entrée de jeu. » Mais lui aussi reste confiant : « Je peux vous assurer que j'ai les jambes et le moral. Et le Poggio ne me pose pas de problème » Reste à savoir comment Boonen va gérer sa cohabitation avec Paolo Bettini. Les deux coureurs ont des profils complémentaires, le premier est sprinter, le second est puncheur, mais tous les deux auront envie de gagner. « Ce n'est pas un problème pour moi si nous sommes deux coureurs dans le coup », souligne Boonen. Bettini, lui, partira avec un handicap car il s'est brisé deux côtes lors d'une chute sur Tirreno. Hormis les duos Zabel-Petacchi et Bettini-Boonen, une autre paire sera également à surveiller. Du côté de la T-Mobile, Kim Kirchen et Andreas Klier sont de sacrés clients. Le premier cité possède de grosses qualités de rouleurs tandis que le second est apparu très à son aise sur la Tirreno.

Du côté des puncheurs Filippo Pozzato fait figure d'épouvantail. L'espoir italien s'est justement révélé l'an dernier à s'imposant sur la Via Roma. Excellent puncheur, redoutable finisseur, Pozzato a tous les atouts pour faire une carrière à la « Boonen » Il a d'ailleurs battu à la régulière Boonen en début de saison sur le Het Volk. Reste que Pozzato va prendre le départ samedi avec une énorme étiquette de favori et qu'il sera marqué de très près. Dans ces conditions, Franck Schleck (CSC) pourrait bien mettre tout le monde d'accord. Le Luxembourgeois, coureur très complet et qui a éclaté l'an dernier avec deux victoires sur l'Amstel Gold Race et l'Alpe d'Huez, avait tenté de s'échapper sans succès l'an dernier dans le Poggio.

Derrière ces favoris, pléthore d'outsiders peuvent rafler la mise : Robbie McEwen (Predictor-Lotto), Thor Hushovd (Crédit Agricole) ou encore Alessandro Ballan (Lampre). Car cette course fait toujours autant rêver : « Une victoire dans Milan-San Remo fait rêver. Et je veux la gagner, d'autant que c'est l'année du centenaire... » , souligne McEwen, revenu à son meilleur niveau en ce début de saison. Réponse samedi après-midi... - B.P.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chrisnissa
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 5221
Age : 60
Localisation : nice
Date d'inscription : 08/09/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 24 Mar - 23:42

Cyclisme-Milan-San RemoFreire, l'opportuniste
Oscar Freire (Rabobank) a remporté samedi pour la deuxième fois de sa carrière Milan-San Remo. Déjà vainqueur de la prestigieuse classique italienne en 2001, l'Espagnol s'est imposé dans un sprint plein d'opportunisme comme il en a le secret, et comme il a si souvent bâti ses plus belles victoires par le passé... Freire a devancé l'Australien Allan Davis (Discovery) et la star belge Tom Boonen (Quick Step).



Dans un sprint massif et royal, Freire a surgi sur la Via Roma et a battu les meilleurs sprinters du moment. Robbie McEwen (Predictor-Lotto) a pris la quatrième place, Stuart O'Grady (CSC) est cinquième, Erik Zabel (Milram), sixième. Alessandro Petacchi (Milram) n'a pris que la huitième place. A 31 ans, le coureur de la Rabobank étoffe ainsi son palmarès déjà riche de trois titres mondiaux (1999, 2001, 2004), de trois étapes du Tour de France et d'une Hew Cup d'Hambourg.

«J'étais confiant avant le sprint, a affirmé Freire Quand Ricco et Gilbert sont sortis dans le Poggio, j'étais bien placé mais j'ai préféré attendre. Petacchi avait plusieurs coéquipiers avec lui et j'ai pris sa roue. C'est le moment clé, être bien placé au virage qui suit la flamme rouge. J'ai eu la place pour sprinter, tout s'est bien passé. Je savais que j'étais prêt, même si je n'ai pas gagné d'étape à Tirreno-Adriatico.»

«Troisième de Milan-Sanremo, ce n'est pas mal, a de son côté déclaré Boonen Notre équipe était la plus forte dans le final mais il n'y a rien à redire à la victoire de Freire. J'ai commis une petite erreur dans le sprint.» «Tout a bien fonctionné dans l'équipe, c'est moi qui n'ai pas été à la hauteur, a reconnu Petacchi. Je n'ai pas complètement récupéré, je manque encore de force dans la jambe gauche.»

Juste avant l'explication entre les sprinters, deux coureurs ont bien cru qu'ils parviendraient à faire la différence. Le Belge Philippe Gilbert (La Française des Jeux) et l'Italien Ricardo Ricco (Saunier Duval), révélation du dernier Tirreno-Adriatico, ont distancé leurs compagnons d'échappée dans le Poggio où la course s'est décantée comme d'habitude. Les deux fuyards ont malheureusement été repris dans le dernier kilomètre.

Auparavant, une échappée fleuve composée de Sella, De Kort, Hernandez, Brutt, Kunitski, longtemps accompagnés par Traficante et menée sur près de 180 kilomètres, a ouvert la course jusqu'à la Cipressa à moins de 25 kilomètres de l'arrivée. (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 1 Avr - 22:51

Mondiaux 2007 : Baugé 2e, Bourgain 3e

En finale de la vitesse aux Championnats du monde de cyclisme sur piste, Grégory Baugé a été battu par le Néerlandais Théo Bos. Le podium est complété par un autre Français Mickaël Bourgain. Joli tir groupé français ce dimanche à Palma de Majorque lors des Championnats du monde de cyclisme sur piste. Grégory Baugé est passé tout près du titre de la vitesse mais a dû déposer les armes en finale face au tenant, le Néerlandais Théo Bos. Mickaël Bourgain, sorti par son compatriote en demi-finales, a décroché la médaille de bronze.

Vitesse Homme
1- Théo Boss (P-B)
2- Grégory Baugé (Fra)
3- Mickaël Bourgain(Fra)

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Mar 1 Mai - 19:31

Nouvelle enquête sur l’affaire Landis

Face aux plaintes répétées de Floyd Landis concernant la validité des analyses effectuées sur ses échantillons, l’Agence Française Antidopage va mener sa propre enquête. Des enquêteurs indépendants ont été engagés par l’Agence Française Antidopage. Leur rôle sera de vérifier si le laboratoire de Châtenay-Malabry a effectué de façon correcte les analyses sur les échantillons de Floyd Landis, contrôlé positif à la testostérone lors du Tour de France 2006. L’entourage du coureur conteste toujours la validité de ces tests ainsi que la procédure suivie.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Lun 7 Mai - 20:07

Basso passe aux aveux

Coup de théâtre dans l’affaire Puerto ! Ivan Basso a en effet reconnu lundi son implication dans ce vaste scandale de dopage sanguin révélé en mai 2006. Le coureur italien a promis de collaborer avec la justice.



Des aveux et une collaboration
C’est une nouvelle bombe qui frappe le milieu du cyclisme ce lundi. Mais est-ce vraiment une surprise ? Ivan Basso a en effet reconnu devant le procureur antidopage du Comité National Olympique Italien (CONI) son implication dans l’affaire Puerto. «Le bureau du procureur antidopage a de nouveau entendu Ivan Basso (Ndlr : qui s’est présenté spontanément à la justice). Celui-ci a largement reconnu ses responsabilités concernant l’opération Puerto», indique le CONI dans un communiqué tout en précisant que le Transalpin a fourni «la collaboration maximum pour éclaircir les faits concernant son implication». Des aveux qui interviennent quelques jours seulement après que le coureur a décidé de rompre son contrat avec la Discovery Channel, qu’il avait rejoint l’hiver dernier. Dans un premier temps, après avoir reçu une convocation d’Ettore Torri pour le 2 mai, le coureur transalpin avait été suspendu par son équipe. Puis quelques jours plus tard, sentant sans doute l’étau se resserrer autour de lui, le vainqueur du Giro 2006 décidait de quitter la formation américaine. Comme un aveu de culpabilité avant l’heure. Ce lundi, cette attitude prend tout son sens.

Des têtes vont tomber
La justice italienne, qui avait prononcé un non-lieu en octobre dernier, a en effet réouvert le dossier Basso il y a quelques semaines après avoir découvert l’existence de poches de sang ayant, semble-t-il, appartenues à Basso et retrouvées par les enquêteurs espagnols à l’origine de la révélation de l’affaire Puerto en mai 2006. Forts de ce nouvel élément, les enquêteurs italiens désiraient alors procéder à des tests ADN pour comparer le sang retrouvé lors des perquisitions chez le docteur Eufemiano Fuentes, au centre du scandale, et le sang de l’ancien coureur de la CSC. Une méthode que la justice allemande a utilisée pour confondre Jan Ullrich en prouvant que des poches de sang retrouvées dans cette affaire correspondaient bien à l’ADN du coureur allemand. Sentant certainement qu’une telle analyse risquait de le confondre lui aussi, Ivan Basso, qui avait toujours nié son implication dans cette affaire depuis près d’un an, a donc clairement changé de stratégie. En reconnaissant de lui-même sa responsabilité dans le scandale et en décidant de collaborer avec la justice, Basso devient ainsi le premier grand repenti de l’histoire du cyclisme. Et nul doute que certains coureurs dont le nom a circulé dans cette affaire (le dernier en date étant Alejandro Valverde) doivent déjà craindre que leur ancien collègue de peloton ne se montre trop bavard…

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 16 Juin - 10:38

Deux ans pour Basso !

Ayant reconnu son implication dans le scandale Puerto, Ivan Basso a été suspendu pour deux ans par la Fédération italienne de cyclisme. Le Transalpin ne reverra le peloton qu’en 2008, au plus tôt.



Une suspension de deux ans
Sans surprise, Ivan Basso a été suspendu pour deux ans par la commission de discipline de la Fédération italienne de cyclisme pour son implication dans le scandale Puerto. La sanction est tombée vendredi soir après audition de l’ancien leader de la CSC un peu plus tôt dans la journée. Une audition au cours de laquelle le coureur italien a tenté de défendre son cas, aidé par son avocat, Massimo Martelli. Coupable d’avoir enfreint les articles 2.2 (usage ou tentative d’usage d’une substance interdite) et 2.6 (possession de substances interdites) du code mondial antidopage, le vainqueur du Giro avait réclamé «une sanction juste.» «Je n'ai jamais demandé d'indulgence ni de pitié, j'ai fait une erreur et je mérite de payer, mais je veux être jugé au regard des règlements existants et pas sur mon nom : je veux seulement une sanction juste», déclarait-il vendredi après-midi à la sortie des locaux de la commission de discipline de la Fédération italienne, à Rome. Alors que le procureur antidopage du Comité national olympique italien (CONI) avait réclamé une suspension de 21 mois contre Basso, la commission a finalement eu la main plus lourde, suspendant le Transalpin deux ans, soit la peine prévue par l’UCI en cas de contrôle antidopage positif. Suspendu à titre provisoire en octobre dernier, Basso pourra retrouver le peloton le 24 octobre 2008.

La fin du feuilleton
La justice italienne avait réouvert le dossier Basso il y a quelques semaines après avoir découvert l’existence de poches de sang ayant, semble-t-il, appartenu à Basso et retrouvées par les enquêteurs espagnols à l’origine de la révélation de l’affaire Puerto en mai 2006. Forts de ce nouvel élément, les enquêteurs italiens désiraient alors procéder à des tests ADN pour comparer le sang retrouvé lors des perquisitions chez le docteur Eufemiano Fuentes, au centre du scandale, et le sang de l’ancien coureur de la CSC. Une méthode que la justice allemande a utilisée pour confondre Jan Ullrich en prouvant que des poches de sang retrouvées dans cette affaire correspondaient bien à l’ADN du coureur allemand. Sentant certainement qu’une telle analyse risquait de le confondre lui aussi, Ivan Basso, qui avait toujours nié son implication dans cette affaire depuis près d’un an, avait donc clairement changé de stratégie. En reconnaissant de lui-même sa responsabilité dans le scandale et en décidant de collaborer avec la justice, même si cette collaboration n’aura pas été aussi fructueuse que l’espérait le procureur antidopage du CONI, Basso devenait ainsi le premier grand repenti de l’histoire du cyclisme. «Je paierai les conséquences de mes erreurs, mais je veux souligner que j'ai dit tout ce que je savais et pour un athlète de mon niveau, ce n'est pas simple», a-t-il déclaré ce vendredi. A 29 ans, il a désormais un an et demi devant lui pour réfléchir à la suite qu’il compte donner à sa carrière.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 7 Juil - 20:41

Tour de France : Réglé comme une horloge

Fabian Cancella est le premier Maillot Jaune du Tour de France grâce à sa victoire dans le prologue de Londres. Seul homme sous les 9 minutes, le Suisse s'impose devant Andreas Klöden.
Par Rédaction Sport24.com.



Le fait du jour :
A Londres, on attendait David Millar et Bradley Wiggins, les locaux. Ceux-ci sont tombés sur une horloge suisse, réglée au centième près. Champion du monde en titre du contre-la-montre, Fabian Cancellara était tout simplement un cran au-dessus de tout le monde. Il fallait pourtant aller la chercher la marque de référence établie par Andreas Klöden. Leader de rechange au sein d’Astana, l’Allemand avait assommé la course dans un premier temps en signant un temps tout proche des neuf minutes au terme des 7,9 kilomètres. Une impression d’aisance confirmée par son supérieur hiérarchique Alexandre Vinokourov, auteur d’une bonne entrée en matière même si un garçon comme Vladimir Karpets a réalisé un meilleur chrono que le Kazakh. Parmi les favoris, aucun gros dégât à signaler, hormis peut-être les temps moyens de Christophe Moreau et Carlos Sastre, qu’on n’attendait de toute façon pas pour ce rendez-vous spécifique. Comme on pouvait le prévoir, les Astana sont donc au point.

Mais il en fallait plus pour obtenir le premier Maillot Jaune de ce Tour de France. Impressionnant, à fond dès la sortie du portique de départ, Fabian Cancellara a su négocier les quelques tournants, enrouler un énorme braquet, pour se parer de jaune. Ironie du sort, le Suisse avait perdu sa valise à l’aéroport. Emmitouflé dans sa tunique dorée, sa deuxième après celle obtenue à l’issue de sa victoire lors du prologue de Liège en 2004, le coureur helvète a trouvé un joli pyjama de rechange. Dans la grisaille ambiante qui a englobé ces derniers jours, on remarquera aussi que la pluie, qui avait accompagné le tournoi de Wimbledon depuis deux semaines, s’était interrompue pour le départ du Tour de France. Enfin, cela faisait plaisir de voir des essaims de monde massés autour des 7,9 km de ce prologue, la beauté du parcours n’y étant sûrement pas étrangère. L’opération séduction du public anglais a marché. Espérons que ce Tour de France conserve sa magie jusqu’au bout.

Le film de l’étape :
16h00 : L’Italien Enrico Degano (Barloworld) a l’honneur d’ouvrir la route de ce prologue magnifique établi dans le cœur de Londres. Son temps de 10’20 est anecdotique.
16h20 : Le Français William Bonnet (Crédit Agricole) signe le premier temps de référence en 9’26 à plus de 50 km/h de moyenne.
16h49 : Meilleur temps au premier chrono intermédiaire, Stuart O’Grady (CSC) sort trop vite d’un virage serré et heurte une botte de paille. Tombé sur le dos, l’Australien termine dépité.
17h12 : Outsider du Tour de France au sein d’une Caisse d’Epargne redoutable, Vladimir Karpets s’empare de la tête provisoire avec six secondes d’avance sur David Zabriskie (CSC).
17h45 : Champion de Russie du contre-la-montre, Vladimir Gusev supplante son compatriote pour 78 centièmes.
18h39 : Andreas Klöden donne un nouveau souffle à ce prologue en se rapprochant de la barre des 9 minutes (9’03), soit 12 secondes de mieux que le meilleur temps établi jusque-là.
18h59 : Régional de l’étape, David Millar échoue largement dans sa quête de victoire. L’Ecossais est pointé à 20 secondes d’Andreas Klöden.
19h00 : Désigné favori numéro 1 de ce Tour de France, Alexandre Vinokourov réussit un prologue correct, à 17 secondes de son coéquipier allemand.
19h04 : Devant son public, Bradley Wiggins (Cofidis) donne tout mais le champion du monde de la poursuite par équipes doit se contenter du 3e temps.
19h09 : Porteur des plus grands espoirs tricolores, Christophe Moreau échoue au-delà de la 50e place.
19h11 : Fabian Cancellara met tout le monde d’accord en passant sous la barre des neuf minutes. Premier avec 12 secondes d’avance sur Andreas Klöden, le Suisse s’empare du premier Maillot Jaune, comme en 2004 à Liège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 7 Juil - 20:42

Il finit à combien de temps Moreau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 7 Juil - 23:41

Yoann a écrit:
Il finit à combien de temps Moreau?

Christophe MOREAU 56eme en 9'39" avec 49" de retard sur le maillot jaune. ;)


Dernière édition par le Sam 7 Juil - 23:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Sam 7 Juil - 23:42

Classement général


1 Fabian CANCELLARA CSC 8'50" 00"
2 Andréas KLÖDEN AST 9'03" 13"
3 George HINCAPIE DSC 9'13" 23"
4 Bradley WIGGINS COF 9'13" 23"
5 Vladimir GUSEV DSC 9'15" 25"
6 Vladimir KARPETS GCE 9'16" 26"
7 Alexandre VINOKOUROV AST 9'20" 30"
8 Thomas DEKKER RAB 9'21" 31"
9 Manuel QUINZIATO LIQ 9'22" 32"
10 Benoît VAUGRENARD FDJ 9'22" 32"
11 David ZABRISKIE CSC 9'22" 32"
12 José-Ivan GUTIERREZ GCE 9'23" 33"
13 David MILLAR SDV 9'23" 33"
14 Mikel ASTARLOZA EUS 9'23" 33"
15 Alberto CONTADOR DSC 9'25" 35"
16 Andrey KASHECHKIN AST 9'25" 35"
17 Cadel EVANS PRL 9'26" 36"
18 William BONNET C.A 9'26" 36"
19 Sylvain CHAVANEL COF 9'26" 36"
20 Michael ROGERS TMO 9'27" 37"
21 Oscar PEREIRO-SIO GCE 9'27" 37"
22 Linus GERDEMANN TMO 9'28" 38"
23 Paolo SAVOLDELLI AST 9'28" 38"
24 Sébastien ROSSELER QSI 9'29" 39"
25 Rik VERBRUGGHE COF 9'29" 39"
26 Levi LEIPHEIMER DSC 9'30" 40"
27 Denis MENCHOV RAB 9'30" 40"
28 Thor HUSHOVD C.A 9'31" 41"
29 Tomas VAITKUS DSC 9'32" 42"
30 Filippo POZZATO LIQ 9'33" 43"
31 Markus FOTHEN GST 9'33" 43"
32 Alejandro VALVERDE GCE 9'33" 43"
33 Daniele BENNATI LAM 9'33" 43"
34 Antonio COLOM AST 9'33" 43"
35 Andriy GRIVKO MRM 9'33" 43"
36 Bernhard KOHL GST 9'34" 44"
37 Sergio PAULINHO DSC 9'34" 44"
38 Stefan SCHUMACHER GST 9'35" 45"
39 Cristian MORENI COF 9'35" 45"
40 Ronny SCHOLZ GST 9'35" 45"
41 Tom BOONEN QSI 9'36" 46"
42 Brett LANCASTER MRM 9'36" 46"
43 Philippe GILBERT FDJ 9'36" 46"
44 Laurent LEFEVRE BTL 9'36" 46"
45 Thomas GERAINT BAR 9'37" 47"
46 Stef CLEMENT BTL 9'37" 47"
47 Carlos BARREDO QSI 9'37" 47"
48 Egoi MARTINEZ DSC 9'37" 47"
49 Maxim IGLINSKIY AST 9'38" 48"
50 Yaroslav POPOVYCH DSC 9'38" 48"
51 Thomas LÖVKVIST FDJ 9'38" 48"
51 Matthieu SPRICK BTL 9'38" 48"
53 Kim KIRCHEN TMO 9'38" 48"
54 Jens VOIGT CSC 9'38" 48"
55 Ruben PEREZ EUS 9'38" 48"
56 Christophe MOREAU A2R 9'39" 49"
57 Nicolas JALABERT AGR 9'39" 49"
58 Nick NUYENS COF 9'39" 49"
59 Juan-Manuel GARATE QSI 9'39" 49"
60 Erik ZABEL MRM 9'40" 50"
61 Sven KRAUSS GST 9'40" 50"
62 Robert HUNTER BAR 9'41" 51"
63 Sandy CASAR FDJ 9'41" 51"
64 Leif HOSTE PRL 9'41" 51"
64 Marzio BRUSEGHIN LAM 9'41" 51"
66 Thomas VOECKLER BTL 9'42" 52"
67 Francisco PEREZ-SANCHEZ GCE 9'42" 52"
68 Johan VAN-SUMMEREN PRL 9'42" 52"
69 Mark CAVENDISH TMO 9'42" 52"
70 Bert GRABSCH TMO 9'43" 53"
71 Benjamin NOVAL-GONZALEZ DSC 9'43" 53"
71 Christopher HORNER PRL 9'43" 53"
73 Cédric VASSEUR QSI 9'43" 53"
74 Martin ELMIGER A2R 9'43" 53"
75 Christian VANDEVELDE CSC 9'43" 53"
76 Fabian WEGMANN GST 9'43" 53"
77 Bram DE-GROOT RAB 9'44" 54"
78 Nicolas VOGONDY AGR 9'44" 54"
79 Patrik SINKEWITZ TMO 9'44" 54"
80 Gorka VERDUGO EUS 9'44" 54"
81 Tadej VALJAVEC LAM 9'44" 54"
82 Axel MERCKX TMO 9'44" 54"
83 Serguei IVANOV AST 9'45" 55"
84 Frederik WILLEMS LIQ 9'45" 55"
85 Bernhard EISEL TMO 9'45" 55"
86 Patrice HALGAND C.A 9'45" 55"
87 Alessandro BALLAN LAM 9'45" 55"
88 Oscar FREIRE RAB 9'45" 55"
89 Vicente GARCIA-ACOSTA GCE 9'45" 55"
90 Iker CAMANO SDV 9'45" 55"
91 Charles WEGELIUS LIQ 9'46" 56"
92 Carlos SASTRE CSC 9'46" 56"
93 Michael ALBASINI LIQ 9'46" 56"
94 Matteo TOSATTO QSI 9'46" 56"
95 Frank SCHLECK CSC 9'47" 57"
96 Haimar ZUBELDIA EUS 9'47" 57"
97 Dario CIONI PRL 9'47" 57"
98 Xavier FLORENCIO BTL 9'47" 57"
99 Daniel NAVARRO AST 9'47" 57"
100 Johann TSCHOPP BTL 9'48" 58"
101 Juan-Antonio FLECHA RAB 9'48" 58"
102 Bram TANKINK QSI 9'48" 58"
103 Murilo-Antoniobil FISCHER LIQ 9'48" 58"
104 Kurt-Asle ARVESEN CSC 9'48" 58"
105 Ivan-Ramiro PARRA COF 9'50" 1'00"
105 Moises DUENAS-NEVADO AGR 9'50" 1'00"
107 Christian KNEES MRM 9'50" 1'00"
108 Heinrich HAUSSLER GST 9'50" 1'00"
109 Iban MAYO SDV 9'50" 1'00"
110 Robert FÖRSTER GST 9'50" 1'00"
111 Inigo CUESTA CSC 9'50" 1'00"
112 Julian DEAN C.A 9'51" 1'01"
113 Grischa NIERMANN RAB 9'51" 1'01"
114 Jose-Luis ARRIETA A2R 9'51" 1'01"
115 Dmitriy FOFONOV C.A 9'51" 1'01"
116 Kjell CARLSTRÖM LIQ 9'51" 1'01"
117 Stephane GOUBERT A2R 9'52" 1'02"
118 Igor ANTON EUS 9'52" 1'02"
119 Michael BOOGERD RAB 9'52" 1'02"
120 Manuel BELTRAN LIQ 9'52" 1'02"
121 Pierrick FEDRIGO BTL 9'53" 1'03"
122 J-M. SOLER-HERNANDEZ BAR 9'53" 1'03"
123 Aleksandr KUSCHYNSKI LIQ 9'53" 1'03"
123 Daniele RIGHI LAM 9'53" 1'03"
125 Sébastien CHAVANEL FDJ 9'53" 1'03"
125 Lilian JEGOU FDJ 9'53" 1'03"
127 Paolo BOSSONI LAM 9'54" 1'04"
128 Marcus BURGHARDT TMO 9'54" 1'04"
129 Gert STEEGMANS QSI 9'54" 1'04"
130 David CANADA SDV 9'54" 1'04"
131 Fred RODRIGUEZ PRL 9'55" 1'05"
132 Matthieu LADAGNOUS FDJ 9'55" 1'05"
133 Marcel SIEBERG MRM 9'55" 1'05"
134 Sylvain CALZATI A2R 9'56" 1'06"
135 Ralf GRABSCH MRM 9'56" 1'06"
136 Gregory RAST AST 9'56" 1'06"
137 Mario AERTS PRL 9'56" 1'06"
138 Simon GERRANS A2R 9'56" 1'06"
139 Jérôme PINEAU BTL 9'56" 1'06"
140 Juan-Miguel MERCADO AGR 9'56" 1'06"
141 Alexandre BOTCHAROV C.A 9'56" 1'06"
142 Xabier ZANDIO GCE 9'57" 1'07"
143 Christophe LE-MEVEL C.A 9'57" 1'07"
144 Inigo LANDALUZE EUS 9'58" 1'08"
145 Cyril DESSEL A2R 9'58" 1'08"
146 Freddy BICHOT AGR 9'58" 1'08"
147 Amets TXURRUKA EUS 9'58" 1'08"
148 Robbie MCEWEN PRL 9'59" 1'09"
149 Alessandro CORTINOVIS MRM 9'59" 1'09"
150 Stéphane AUGE COF 9'59" 1'09"
151 Francisco VENTOSO SDV 10'00" 1'10"
152 Steven DE-JONGH QSI 10'00" 1'10"
153 Pieter WEENING RAB 10'00" 1'10"
154 Anthony GESLIN BTL 10'00" 1'10"
155 Enrico POITSCHKE MRM 10'00" 1'10"
156 Sébastien HINAULT C.A 10'02" 1'12"
157 Nicolas PORTAL GCE 10'02" 1'12"
157 Patxi VILA-ERRANDONEA LAM 10'02" 1'12"
159 Mickaël DELAGE FDJ 10'03" 1'13"
160 Staf SCHEIRLINCKX COF 10'03" 1'13"
161 Rémy DI-GREGORIO FDJ 10'03" 1'13"
162 Romain FEILLU AGR 10'04" 1'14"
163 Geoffroy LEQUATRE COF 10'04" 1'14"
164 Benoit SALMON AGR 10'05" 1'15"
165 Inaki ISASI EUS 10'06" 1'16"
166 Michael RASMUSSEN RAB 10'06" 1'16"
167 Jorge AZANZA EUS 10'06" 1'16"
168 Félix CARDENAS BAR 10'08" 1'18"
169 John GADRET A2R 10'08" 1'18"
170 Ludovic TURPIN A2R 10'08" 1'18"
171 David ARROYO GCE 10'08" 1'18"
172 Anthony CHARTEAU C.A 10'09" 1'19"
173 Juan-Jose COBO-ACEBO SDV 10'09" 1'19"
174 Eduardo GONZALO-RAMIREZ AGR 10'09" 1'19"
175 Claudio CORIONI LAM 10'09" 1'19"
176 Alexander EFIMKIN BAR 10'10" 1'20"
177 Gianpaolo CHEULA BAR 10'10" 1'20"
178 Christophe RINERO SDV 10'11" 1'21"
179 Stuart OGRADY CSC 10'13" 1'23"
180 Peter WROLICH GST 10'15" 1'25"
181 Paolo LONGO-BORGHINI BAR 10'16" 1'26"
182 David DE-LA-FUENTE SDV 10'16" 1'26"
183 Alberto ONGARATO MRM 10'17" 1'27"
184 Kanstantsin SIUTSOU BAR 10'17" 1'27"
185 Cédric HERVE AGR 10'20" 1'30"
186 Enrico DEGANO BAR 10'20" 1'30"
187 Wim VANSEVENANT PRL 10'22" 1'32"
188 Danilo NAPOLITANO LAM 10'23" 1'33"
189 Ruben LOBATO SDV 10'41" 1'51

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yoann
Mytho-branlo
avatar

Nombre de messages : 7690
Age : 31
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 12:28

Vas-y Christophe, fais nous rêver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 14:39

Yoann a écrit:
Vas-y Christophe, fais nous rêver!

comme chaque année, il va suivre, suivre et............... craquer arf

Vino :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:31

McEwen revient de loin

Pris dans une chute à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, Robbie McEwen s’est imposé de façon magistrale à Canterbury. Fabian Cancellara reste en jaune.



Le fait du jour :
Cette victoire individuelle est celle d'une équipe. Quand il est tombé à 25 km de l’arrivée alors que le peloton dévalait à toute allure, Robbie McEwen, le genou écorché, s’est fait des cheveux blancs. A bientôt 35 ans, l’Australien en a pourtant vu d’autres. Sans s’affoler, ravalant sa frustration, le sprinter wallaby se glissait donc dans la roue de ses coéquipiers venus l’aider à revenir sur un peloton qui ne l’attendait pas. Et il en fallait des kilomètres pour retrouver sa place. Il ne restait que 7,5 bornes à couvrir vers Canterbury lorsque le coureur de Predictor-Lotto réintégrait le peloton. Mais il fallait encore remonter près de 150 coureurs pour se placer en bonne et due forme parmi les prétendants à la victoire. Il faut croire que l’Australien est un savant gestionnaire de ses efforts. On ne l’avait pas encore vu dans le dernier kilomètre que McEwen plaçait une mine à 200 mètres de la ligne alors que les autres tardaient à lancer le sprint. Il y avait bien eu la tentative désespérée de Robert Hunter à 400 mètres. Sans organisation, sans train magique, Robbie McEwen larguait donc tous ses collègues grâce à une accélération fulgurante. Au final, l’Australien devançait sur la ligne Thor Hushovd et Tom Boonen, impuissants. Juste derrière, on retrouvait les excellents Français Sébastien Chavanel (Française des Jeux) et Romain Feillu (Agritubel), pas impressionnés du tout par la richesse du plateau.

Pour la première fois de sa carrière, Robbie McEwen s’impose lors d’une 1ère étape du Tour de France, qui s’est toujours conclue par un sprint depuis 1990. En forme encore plus tôt que les autres années, l’Australien, nouveau Maillot Vert, s’engage pour une nouvelle moisson de bouquets, lui qui vient de remporter son 12e succès sur le Tour de France. Cette première étape délivrait également les premiers points pour le classement du meilleur grimpeur. Echappé après son prologue en demi-teinte, David Millar a mis un point d’honneur à offrir un petit quelque chose à ses supporters en se parant de pois rouges. Ex aequo avec le Français Stéphane Augé (Cofidis), auteur d’un joli baroud malheureusement pas récompensé, l’Ecossais est départagé grâce à sa meilleure place au général. Enfin, l’autre star de la journée a encore été le public. Le succès populaire connu par le Tour dans les rues de Londres s’est prolongé sans interruption sur 200 kilomètres à travers la campagne anglaise. Transfigurées par la foule, les petites côtes de 4e catégorie placées sur le parcours avaient presque des airs de cols alpins ou pyrénéens.

Le film de l’étape :
Km 0 : Le départ est donné à 11h48 à l’emplacement exact de la longitude 0° correspondant au méridien de Greenwich. Tombé lors du prologue, Stuart O’Grady (CSC) est bien présent, de même que tous les 188 autres coureurs.
Km 1 : La première attaque de ce Tour de France 2007 est l’œuvre du jeune Français Romain Feillu (Agritubel). Ce n’est pas vraiment une surprise de la part de cet attaquant né. Accompagné par Hervé et Delage, il est rapidement repris.
Km 9 : Modeste 13e du prologue, David Millar (Saunier Duval) se lance dans une longue échappée. Tout en puissance, l’Ecossais prend rapidement 1’30 d’avance sur le peloton devant son public.
Km 51 : Partis à la poursuite de David Millar une trentaine de kilomètres plus tôt, les Français Stéphane Augé (Cofidis), Freddy Bichot (Agritubel), le Biélorusse Aleksandr Kuschynski (Liquigas) et l’Ukrainien Andriy Grivko (Milram) rejoignent enfin l’Ecossais. Le nouveau groupe composé possèdera un peu plus de six minutes d’avance sur le peloton au maximum.
Km 78 : Victime d’une chute, l’Espagnol Gonzalo Ramirez (Agritubel) est obligé de mettre pied à terre. C’est le premier abandon du Tour.
Km94 : David Millar passe en tête au sommet de la côte de Southborough, classée en 4e catégorie. L’Ecossais empoche trois points et endosse virtuellement le maillot de meilleur grimpeur.
Km 121 : Dans la côte de Goudhurst, Freddy Bichot attaque à 1 km du sommet. Une option payante puisqu’il franchit la ligne délivrant des points à la première place. Mais le Maillot à Pois virtuel reste sur les épaules de David Millar, mieux classé au général.
Km 157 : Emmené par les équipes de sprinters, le peloton revient à vitesse grand V sur les échappés. Millar et Grivko se relèvent et se font avaler. Bichot et Kuschynski, eux, seront repris 20 kilomètres plus loin alors que Stéphane Augé est parti en solitaire pour tenter de s’emparer du Maillot à Pois lors de la dernière côte située à 20km de l’arrivée.
Km 183 : Avant d’être rattrapé, Stéphane Augé a le temps de franchir la côte de Farthing Common en tête mais David Millar prend la 2e place. A égalité de points, l’Ecossais s’empare du Maillot à Pois grâce à son meilleur classement au général.
Km 203 : Victime d’une chute 20 kilomètres plus tôt, Robbie McEwen s’impose à Canterbury devant Thor Hushovd et Tom Boonen.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:34

Etape du jour

Londres-Canterbury : 203 km

1. MCEWEN Robbie. (Predictor - Lotto) en 4h39'01
2. HUSHOVD Thor. (Crédit Agricole) mt
3. BOONEN Tom. (Quick Step - Innergetic) mt
4. CHAVANEL Sylvain. (Cofidis) mt
5. FEILLU Romain. (Agritubel) mt
6. FORSTER Robert. (Gerolsteiner) mt
7. FREIRE Oscar. (Rabobank) mt
8. BURGHARDT Marcus. (T-Mobile) mt
9. VAITKUS Tomas. (Discovery Channel) mt
10. VAITKUS Tomas. (Discovery Channel) mt
11. VENTOSO Francisco. (Saunier Duval - Prodir) mt

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:35

Classement général

1. CANCELLARA F. (Team CSC) en 4h47'51''
2. KLODEN A. (Astana) à 13''
3. MILLAR D. (Saunier Duval - Prodir) à 21''
4. HINCAPIE G. (Discovery Channel) à 23''
5. WIGGINS B. (Cofidis) à 23''
6. GUSEV V. (Discovery Channel) à 25''
7. KARPETS V. (Caisse d’Epargne) à 26''
8. HUSHOVD T. (Crédit Agricole) à 29''
9. VINOKOUROV A. (Astana) à 31''
10. DEKKER T. (Rabobank) à 31''

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:36

Maillot à pois

1. MILLAR D. (Saunier Duval - Prodir) 5
2. AUGE S. (Cofidis) 5
3. BICHOT F. (Agritubel) 3
4. GRIVKO A. (Team Milram) 2
5. KUSCHYNSKI A. (Liquigas) 2
6. DE LA FUENTE D. (Saunier Duval - Prodir) 1

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:38

Maillot vert

1. McEWEN R. (Predictor - Lotto) 35
2. HUSHOVD T. (Crédit Agricole) 30
3. BOONEN T. (Quick Step - Innergetic) 26
4. CHAVANEL S. (Cofidis) 24
5. FEILLU R. (Agritubel) 22
6. FORSTER R. (Gerolsteiner) 20
7. CANCELLARA F. (Team CSC) 19
8. FREIRE O. (Rabobank) 19
9. BURGHARDT M. (T-Mobile) 18
10. VENTOSO F. (Saunier Duval - Prodir) 17

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:39

Meilleur jeune

1. GUSEV V. (Discovery Channel) en 4h48'16''
2. DEKKER T. (Rabobank) à 6''
3. VAUGRENARD B. (Française des Jeux) à 7''
4. GRIVKO A. (Team Milram) à 08''
5. CONTADOR A. (Discovery Channel) à 10''
6. BONNET W. (Crédit Agricole) à 11''
7. GERDEMANN L. (T-Mobile) à 13''
8. VAITKUS T. (Discovery Channel) à 17''
9. KOHL B. (Gerolsteiner) à 19''
10. GILBERT P. (Française des Jeux) à 21''

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 18:40

Classement par équipe

1. Astana en 14h24''51
2. Team CSC à 2''
3. Discovery Channel à 5''
4. Caisse d’Epargne à 18''
5. Cofidis à 20''
6. T-Mobile à 45''
7. Rabobank à 47''
8. Française des Jeux à 48''
9. Liquigas à 52''
10. Gerolsteiner à 54''

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Dim 8 Juil - 20:34

McEwen : «Avec la rage»

Vainqueur de la 1ère étape du Tour de France à Canterbury, Robbie McEwen expliquait que sa chute à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée l’avait galvanisé. «J’ai tout donné pour réussir à me placer dans le derniers 200 m, et il semble que cela a fonctionné. J’ai été poussé par ma frustration et ma rage, avec la conviction que je n’avais vraiment plus rien à perdre. Il est difficile de classer les victoires, mais celle-ci est vraiment spéciale. Bien qu’elles se jouent toutes dans des circonstances différentes, elle me semble un peu à part», confiait Robbie McEwen sur le site du Tour de France, à l’issue de sa victoire.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Cyclisme   Lun 16 Juil - 20:06

Le Tour ne se presse plus

La première semaine de course a été marquée par un rythme relativement lent, l’absence de bagarre et un succès populaire. Si le Tour de France fait toujours recette, il cherche également un patron.



Record de lenteur
Des signes perceptibles. Des indices grappillés ici et là. Il semblerait que quelque chose ait changé sur le Tour de France. Bien sûr, avant de crier à la rédemption, il faut se munir de pincettes. Les moyennes affolantes de début de Tour ont toutefois laissé place à des trains de sénateur lors de cette première semaine. L’étape de Compiègne, parcourue à 35,810 km/h, a même battu des records de lenteur depuis une escapade irlandaise entre Enniscorthy et Cork en 1998. C’est vrai, il s’agissait de l’étape la plus longue de cette Grande Boucle (236 km) et il y avait du vent de face. Mais tout de même. Pour parvenir à s’échapper dans ces premiers jours de course, il suffisait d’être le premier, le deuxième ou au pire, le troisième attaquant du jour. L’exemple le plus frappant est cette échappée en solitaire de Bradley Wiggins vers Bourg-en-Bresse. Plus de bagarre. Les coureurs, résignés à l’avance. Comme si l’histoire était déjà écrite. Il faut aussi garder des forces. Voir Paris devient le premier objectif. Encourageant ?

Tour cherche patron
De fait, mis à part le coup de panache de Fabian Cancellara à Compiègne, les sprinters ont eu leur part du gâteau, avec une répartition équilibrée (McEwen, Hushovd, Boonen, Pozzato, Steegmans). Les pépins physiques, les arrivées hors délais ont pourtant déjà réduit la lutte pour le Maillot Vert à un duel entre Tom Boonen et Erik Zabel. Le Belge est plus rapide. Mais l’Allemand plus résistant en montagne. Le classement par points dépendra de la capacité de l'actuel Maillot Vert à passer les Alpes puis les Pyrénées, lui qui a été contraint à l’abandon ces deux dernières années. Cette tendance à l’attentisme n’a pas été constatée qu’en plaine et parmi les baroudeurs. Samedi, pour la première étape de montagne, les leaders n’ont rien fait. Et dimanche, ils ont attendu le dernier col pour se découvrir. Il n'y a plus de patron. Avant, avec Armstrong, on savait comment allait se dérouler la course. Là, c'est l'incertitude la plus totale. Christophe Moreau, offensif, pourrait être ce boss. Le chemin est encore long.

Les chutes et le public : des constantes
Une habitude, quand même, est venue égrener cette première semaine : les chutes. Elles viennent comme ça, sans prévenir, à n’importe quel moment. A 60 km/h, lancé dans un final sinueux à Gand. Ou en queue de peloton, au ravitaillement, en montée. Fatales aux bizuths français, Rémy Di Gregorio et Geoffroy Lequatre, elles n’ont pas épargné les leaders. Diminués, Alexandre Vinokourov et Andreas Klöden ont cru perdre en un instant un travail de plusieurs années. Pour le Kazakh, à la peine vers Tignes, c'est presque la réalité. La loi cruelle du Tour. Son incertitude, les critiques à son encontre n’ont pourtant rien enlevé de sa magie. L’incroyable succès populaire en Grande-Bretagne, la foule belge, les essaims installés dans les cols, témoignent de l’amour jamais départi du public pour cette épreuve gratuite, fascinante, impressionnante, qui reste l’un des plus grands événements sportifs de la planète, malgré tous ses travers. Une première victoire. En attendant de trouver son héros.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cyclisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cyclisme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» CYCLISME
» le cyclisme
» Tour de Belgique 2012 (cyclisme)
» Photographie course cyclisme
» Un peu de Cyclisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Le sport mondial-
Sauter vers: