Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ospina n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ospina n°1   Sam 29 Nov - 22:14



C'est désormais une certitude : David Ospina (20 ans, 2 matchs en L1 cette saison, 3 buts encaissés) sera le nouveau gardien titulaire de l'OGC Nice à partir de janvier 2009 à la place de Lionel Letizi (35 ans, 13 matchs en L1 cette saison, 12 buts encaissés). Malgré l'assurance affichée par l'ancien Parisien depuis le début de la saison, Frédéric Antonetti a décidé de faire confiance au jeune portier colombien. "Quand David Ospina est arrivé, on voulait lui laisser le temps de s'adapter à une nouvelle vie, un nouveau football, une nouvelle équipe. Ça nous semble être aujourd'hui chose faite, et il n'y a plus aucune raison de ne pas lui faire entièrement confiance. Il sera donc aligné dès le mois de janvier. Tout est parfaitement clair avec Lionel Letizi", a indiqué l'entraîneur niçois dans les colonnes de L'Equipe.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ospina n°1   Sam 29 Nov - 22:25



Recruté cet été pour pallier le départ d’Hugo Lloris, David Ospina profitera du forfait de Lionel Letizi samedi pour fêter sa troisième titularisation en Ligue 1. Méconnu du grand public, le jeune colombien est promis à un bel avenir.

Qui aurait parié en début de saison sur la 2e place de l’OGC Nice après 15 journées ? Après la terrible saignée de l’été, à coup sûr, pas grand monde. Pour ne pas dire personne. Les clés de la réussite ? «Beaucoup de sérieux et de travail», estimait Emerse Faé dans les colonnes de Nice Matin. Mais pas seulement. Face à l’exode massif, Frédéric Antonetti a choisi de s’appuyer sur des vieux briscards, des joueurs rompus aux joutes de la Ligue 1. Sur la Côte d’Azur, les «papys» (Letizi, Echouafni, Jeunechamp, Rool, Hognon) font de la résistance et ont plutôt de beaux restes. «Les anciens nous dirigent bien, nous montrent la voie», explique Faé.

Letizi joue les relayeurs
Ces trentenaires toujours ainsi fringants ont une mission : préparer le terrain aux petits aiglons aux griffes encore un peu tendres. L’un d’entre eux est particulièrement choyé, chouchouté, ultra-protégé même. Car il évolue à un poste clé et passe surtout derrière un monument à Nice, Hugo Lloris, parti prendre une envergure supplémentaire du côté de Lyon. Arrivé en France cet été en provenance de l’Atletico National Medellin, David Ospina est pour l’heure resté sagement dans l’ombre de Lionel Letizi. «La stratégie ressemble à celle que l’on a eu par le passé avec Ederson, indiquait Roger Ricort, le directeur sportif, lors de sa présentation en juillet dernier. Ça lui enlèvera la pression de l’après Lloris. C’est un gardien de talent et on va tout faire pour l’aider à s’acclimater. Il est tout jeune, pas encore 20 ans. Il faut prendre ça en considération et lui laisser le temps.» Personne n’est dupe à Nice. Pas même Letizi. L’ancien Parisien le sait, à 35 ans, il n’assure qu’un simple intérim. Son rôle est clairement défini : passer le témoin et assurer tranquillement la transition. Ospina est taillé pour le rôle de successeur de Lloris. Mais il ne prendra son envol qu’une fois qu’Antonetti jugera ses ailes suffisamment solides.

Une adaptation vitesse grand V

Pourtant samedi, il sera bien dans les buts de l’OGC Nice face à Grenoble. Souffrant de douleurs à la paroi abdominale, Lionel Letizi a en effet déclaré forfait, laissant les clés de la défense niçoise à son jeune apprenti. De quoi être inquiet ? Pas vraiment. Car le Colombien apprend vite. Il a surtout déjà démontré en Coupe de la Ligue grâce à l’alternance prônée par Antonetti, et lors de deux matches de Ligue 1 (Monaco et Bordeaux) suite à une blessure au mollet de Letizi, que sa réputation n’était pas usurpée. Agile, aérien et vif, Ospina a même surpris son propre coach en faisant preuve d’une grosse maturité et d’une belle assurance. «Il doit s'adapter à un nouveau pays, une nouvelle culture, un nouveau championnat, de nouvelles méthodes d'entraînement, révélait Antonetti. Son adaptation n'est pas terminée mais elle est presque réussie. Et il n'a que 20 ans ! Je ne voulais pas qu'on lui mette une grosse pression d'entrée au risque de le griller. Mais ses qualités sont là.»

Il n’y a donc aucune crainte à avoir. D’autant que le jeune homme, qui totalise plus de 90 matches dans le championnat colombien, semble étranger à toute forme d’intimidation et de précipitation «L’équipe est magnifique depuis le début. Tout se passe très bien. Je suis vraiment content. Mon adaptation se fait parfaitement, admettait récemment le gardien numéro 2 du Gym. Lors de mes quatre matches, il y avait une grande confiance entre le groupe et moi. Mais pour l’instant, je veux continuer d’apprendre pour être prêt au moment où on aura besoin de moi». A lui désormais de prouver face aux Grenoblois qu’il peut voler de ses propres ailes…

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ospina n°1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» William OSPINA (Colombie - 1954)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Football Azuréen-
Sauter vers: