Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ligue des Champions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Ligue des Champions   Mer 17 Sep - 19:40

Un relâchement fatal



Il aura fallu seulement six petites minutes de flottement pour voir l’OM s’incliner contre Liverpool (1-2). Un détail lourd de conséquences, au milieu d’une prestation de qualité, qui prouve que les Phocéens ont encore du travail pour se hisser au plus haut niveau européen.


Comme un air de déjà vu
L’histoire ne se répète jamais vraiment, paraît-il. Mais elle se plaît souvent à bégayer. C’est ce que doit se dire Eric Gerets ce mercredi matin, après la défaite de son équipe contre Liverpool mardi soir (1-2). Certes, le scénario de l’an dernier, avec des Reds qui étaient venus se balader sur la pelouse du Vélodrome (0-4), ne s’est pas reproduit cette fois-ci, Liverpool, et son gardien Pepe Reina, ayant même connu quelques moments difficiles. Mais le final est le même avec une défaite et 0 point au compteur phocéen après cette rencontre. Surtout, la manière avec laquelle a basculé le match présente bien des ressemblances avec la claque reçue en décembre dernier. A l’époque, l’OM n’avait besoin que d’un nul pour accéder aux 8es de finale de la Ligue des Champions, Liverpool était contraint de l’emporter. Les hommes de Rafael Benitez avaient alors plié l’affaire en sept petites minutes avec deux buts entre la 4e et la 11e minute. Mardi soir, il aura fallu une minute de moins à Steven Gerrard pour s’offrir un doublé (26e et 32e). A chaque fois, l’OM a connu un terrible passage à vide. Inexplicable et inexpliqué. Pour le plus grand regret d’Eric Gerets.

«En football, quand on marque un but, il faut être très concentré tout de suite après. A Bordeaux, nous avions su être compacts pendant 90 minutes. Ca n’a pas été fait ce soir avec en plus une perte de balle qui amène le premier but», enrageait le coach belge. Car entre la 23e minute, l’ouverture du score de Lorik Cana, et la 26e, l’égalisation somptueuse de Gerrard, les Marseillais n’ont guère eu le temps de savourer leur avantage chèrement acquis. Et l’égalisation était à peine digérée que Gerrard remettait le couvert. Un trou d’air de six petites minutes qui coûte finalement le match aux Olympiens. «On apprend à chaque match et encore plus en Champions League. Cela se joue sur la concentration», rappelait Benoît Cheyrou après le match, exhortant ses coéquipiers à «travailler sur les détails sur lesquels on peut progresser pour que cela tourne en notre faveur parce qu’à ce niveau, les erreurs se paient cash.»

Des Phocéens déçus mais pas abattus
Un sentiment évidemment partagé par Eric Gerets, qui avait du mal à contenir son agacement en conférence de presse. «Je pensais qu’après notre but, on prendrait le match en mains. Mais on n’a pas réussi à le faire et ça me fait… Je ne peux pas le dire officiellement ici.» On aura compris l’agacement de l’ancien Diable Rouge qui, de façon plus politiquement correcte, rappellera qu’«en Champions League, tu ne peux pas te permettre de faire de petites erreurs qui ont de grandes conséquences.» L’OM, qui voulait montrer les progrès réalisés par rapport à l’an dernier, aura donc partiellement failli dans sa mission. Plus agressifs, plus physiques, plus entreprenants, les Marseillais ont encore été trop naïfs. «Les deux erreurs individuelles que l’on a commises nous ont plombés», déplorait encore Pape Diouf. Il reste donc encore du travail à Eric Gerets et ses hommes pour gommer ce petit défaut de concentration, qui fait toute la différence dans ces matches de haut niveau. Liverpool n’a-t-il d’ailleurs pas été puni sur une grossière erreur d’alignement de Carragher ? La preuve s’il en était besoin que ce sont les détails qu’il faut soigner sur la scène européenne. Une leçon que les Marseillais espèrent retenir vite.

Dès mardi soir, les Phocéens, conscients de leur défaillance, voulaient cependant vite relever la tête. «Il n'y a pas de raison que notre moral soit entamé. On n'était vraiment pas loin du match nul, c'est encourageant. Avec un peu plus de réussite, on aurait peut-être même pu obtenir une victoire. Cela prouve que nous avons un bon groupe. On s'est forgé une ligne de conduite, et ce n'est pas une défaite comme ça qui va nous arrêter», assurait Laurent Bonnart. «Cette défaite ne touchera pas le moral de l’équipe. Ce qu’ils ont montré dans les dix dernières minutes m’a rassuré. Je n’ai vraiment pas peur pour leur moral, il faudra autre chose pour nous démoraliser», clame même Eric Gerets. Pour se convaincre qu’il n’ont pas démérité, les partenaires de Lorik Cana pourront repenser aux propos de Rafael Benitez qui reconnaissait mardi que «ce fut difficile» pour son équipe et qui prédisait que «le PSV et l’Atlético auront beaucoup de mal à venir faire quelque chose ici.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Mer 17 Sep - 19:44

Bordeaux prend une fessée



Comme attendu, les Girondins ont souffert à Stamford Bridge ! Dominés de la tête et des épaules, ils ont encaissé quatre buts sans en inscrire un seul (4-0). La campagne européenne ne pouvait pas plus mal commencer.

Compte rendu du match
Pour son entrée en matière en Ligue des Champions, Bordeaux avait tiré le gros lot avec ce déplacement à Chelsea, finaliste malheureux de la dernière édition et actuel leader de la Premier League. Autant dire que les Girondins, qui s’étaient systématiquement inclinés à l'extérieur cette saison, devaient sortir le grand jeu pour espérer pouvoir rivaliser.

Coups de boules vainqueurs
Logiquement, c’est donc avec la plus grande prudence que les hommes de Laurent Blanc entamaient la rencontre. Bien en place, ils se procuraient même la première opportunité par l’intermédiaire de Wendel, qui voyait sa frappe tendue fuir le cadre après une interception bien sentie sur une passe d’Obi Mikel (10e). Malheureusement, ce bon début allait vite voler en éclats quand, sur leur toute première venue dans la surface, les Blues trouvaient le chemin des filets. Dans le rôle du bourreau, Lampard ne se faisait pas prier pour catapulter le centre de Bosingwa dans les buts de Ramé d’un coup de tête à bout portant (1-0, 14e). Les vagues bleues se succédaient alors sur les cages du portier international, qui devait ensuite s’employer sur une frappe en coin d’Anelka (19e), avant de voir un nouveau coup de boule de Terry filer pour quelques centimètres (21e). Sans solution, les Girondins subissaient même un second camouflet sur coup de pied arrêté quand Joe Cole venait couper un corner de Lampard pour doubler la mise (2-0, 30e). Seul dans les six mètres, Lampard manquait ensuite le 3-0 (33e), avant que Gourcuff n’offre enfin un semblant de réaction sur coup-franc(36e).

Tranquille comme Chelsea
A leur retour sur le pré, les Bordelais poursuivaient leur forcing. Maîtres du ballon, ils passaient même tout près d’un réduction de la marque, mais le tir de Fernando frôlait le montant de Cech (51e). L’envie était manifeste côté girondin, mais le mouvement et la réalisation étaient loin d’être à la hauteur des intentions. Chelsea manœuvrait donc à sa guise en imposant un faux-rythme et en se montrant dangereux sur chacune de ses contre-attaques. Bien lancé par Joe Cole, Anelka tentait de profiter de ce scénario, mais il échouait sur le petit filet (63e). Wendel avait beau s’essayer à nouveau de loin (64e), Bordeaux n’avait pas les armes pour lutter et cédait même définitivement sur un but signé Malouda, auteur d’une belle frappe croisée dans la surface (3-0, 82e). Les Girondins lâchaient alors prise et après une transversale de Carvalho (87e) et un poteau d’Anelka (91e), c’est justement le Français qui y allait de son petit but dans les toutes dernières secondes (4-0, 92e). Fin de la leçon.

Le jeu et les joueurs
«Chelsea, c’est une équipe d’extraterrestres», avait déclaré Laurent Blanc avant la rencontre. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le technicien français ne s’était pas trompé. Sans avoir l’air d’y toucher, les Blues ont surclassé ses hommes. Et pour ses grands débuts sur un banc en Ligue des Champions, le Président ne pouvait finalement pas imaginer pire résultat.

Malgré un bon Diarra, qui n’a pas ménagé ses efforts pour combler les brèches, la charnière centrale Planus-Diawara s’est montrée bien trop laxiste dans les duels aériens pour espérer mieux. Résultat, Chelsea n’a eu aucun mal à conserver son invincibilité à domicile qui dure maintenant depuis 72 rencontres toutes compétitions confondues ! Cerise sur le gâteau, les deux Frenchies londonien, Anelka et Malouda, alignés d'entrée par Scolari, ont participé à la fête en inscrivant chacun un but.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Githi
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 4289
Age : 49
Localisation : Loin de Nissa
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Mer 17 Sep - 21:57

Au tour des quenelles ce soir :top:

Megaphone Forza Viola !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seciounpils.azurforum.com
Laeti
Déesse
avatar

Nombre de messages : 8791
Localisation : ICI C'EST NANCY !!!
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Mer 17 Sep - 22:38

Lyon perd 2-0 à la mi-temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Githi
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 4289
Age : 49
Localisation : Loin de Nissa
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Mer 17 Sep - 22:39

boing boing boing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seciounpils.azurforum.com
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Mer 17 Sep - 23:51

2/2 :bof:

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sudiste 68
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 4403
Age : 56
Localisation : Saint-Louis 68 Haut-Rhin
Date d'inscription : 11/04/2008

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Jeu 18 Sep - 0:01

qu'ils aillent tous en enfer arms
















:top: :top: :top: :top: :top: :top: :top: :top: :top:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seciounpils.azurforum.com
Githi
Rei
Rei
avatar

Nombre de messages : 4289
Age : 49
Localisation : Loin de Nissa
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Ligue des Champions   Jeu 18 Sep - 7:13

Steph a écrit:
2/2 :bof:

sad sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://seciounpils.azurforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ligue des Champions   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ligue des Champions
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ligue des Champions: Barcelone roi d'Europe pour la 3e fois
» Hymne ligue des champions
» finale de la ligue des champions sur Direct8 ce soir
» LIGUE DES CHAMPIONS (jusqu'en 2012)
» Ligue Pokémon : 1 er édition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Sports :: Football Mondial-
Sauter vers: