Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Valdeblore : Un patrimoine à découvrir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Valdeblore : Un patrimoine à découvrir   Dim 30 Sep - 13:45



Dans le haut pays de Nice, étirés dans le lit d'une belle vallée glaciaire entre Tinée et Vésubie, trois villages composent le Val de Blore : le plus ancien, Saint-Dalmas, à 1300 m, est un ancien prieuré du monastère bénédictin de Saint Dalmas de Pedona, en Piémont. La Roche (à 1100m d'altitude) et La Bolline (à 1000m) doivent peut-être leur existence à une catastrophe naturelle qui détruisit Pedastas au XIIe siècle et conduisit les habitants à se déplacer là. La commune compte un 4e village, Mollières (à 1600m d'altitude), aujourd'hui totalement déserté en hiver, et une station de sports d'hiver : La Colmiane, au col Saint-Martin. Cité en 1067, le Valdeblore est l'un des nombreux fiefs que la famille des Thorame-Glandèves possède en Tinée. Le dernier de la lignée, Pierre Balb, est évincé de ses terres par le comte de Savoie à qui il refuse l'hommage lors de sa prise de contrôle de Nice et du pays niçois en 1388. La communauté dépend alors directement du comte de Savoie et s'administre librement jusqu'en 1699, quand elle est inféodée au médecin Ribotti, avec titre comtal. La famille prendra le nom de Ribotti de Mollières. Le 10 juillet 1669, la convention qui unissait les trois villages principaux est confirmée solennellement : on considère généralement que cet acte constitue la naissance véritable de la commune. Annexée à la France en 1860, la commune perd plus de la moitié de son territoire : Mollières et les cimes qui dominent le Valdeblore demeurent sous souveraineté italienne jusqu'au traité de Paris de 1947. Au même moment, on construisait le télésiège du col Saint Martin, qui donnera naissance à la station de sports d'hiver de La Colmiane.

POUR SE RENDRE A VALDEBORE AU DÉPART DE NICE
Quitter Nice par le CD 6202 (Route de Grenoble, ex-RN 202) en direction de Digne. Continuer sur cette route jusqu'au Plan-du-Var. Après le pont Durandy, au carrefour avec le CD 2565, continuer à gauche le même CD 6202. Traverser les gorges de la Mescla jusqu'au carrefour avec le CD 2205 que l'on prend à gauche en direction d'Auron. Passer les hameaux de La Courbaisse, Roussillon, Pont de Clans et La Bolinette (ne pas oublier de s'arrêter dans cet ancien relais de poste qui abrite aujourd'hui une boulangerie artisanale où le pain est toujours cuit dans un four à bois). Un kilomètre après La Bolinette, prendre à droite le CD 2565, pour arriver à La Bolline-Valdeblore (65 km). Visiter le village et continuer vers La Roche-Valdeblore (à 3 km) puis Saint-Dalmas-Valdeblore (à 4 km). Le retour s'effectuera avec profit par la vallée de la Vésubie en poursuivant sur le CD 2565 jusqu'au Col Saint-Martin (1500m), jusqu'à Saint-Martin-Vésubie(voir notre Idée Week-end n°11) et de là retour à Nice, toujours par le CD2565 et le CD6202 (Distance cumulée pour le circuit des deux vallées : 150 km).



LA VISITE
A SAINT-DALMAS
Le village est un bel exemple d'habitat alpin fortifié. Sa visite permet de découvrir de fort belles maisons, pour certaines très anciennes.
L'église prieurale de l'Invention de la Sainte-Croix édifiée aux alentours de l'An Mil par les bénédictins de Saint-Dalmas-de-Pédona. A l'origine, cette église, de plan basilical, comporte seulement la crypte centrale. Les cryptes nord et sud seront ajoutées vers 1100-1150, lorsque le prieuré reçoit la relique insigne de la Sainte Croix. Elle connaîtra plusieurs transformations aux XVI° et XVII°siècles. Dans le courant du XVII° siècle un séisme provoqua une coulée de terre qui vint en partie combler l'église et la crypte nord, transformée en ossuaire; la crypte centrale n'est plus accessible que par la crypte sud. Le clocher, probablement effondré lors du séisme, est reconstruit et l'on ajoute le porche d'entrée.Elle renferme un beau retable de Guillaume Planeta (1584) et un second attribué à Andrea da Cella (début XVIe). Vestiges de fresques du XIVe siècle.
Le musée du terroir, voisin de l'église.
La chapelle des Pénitents Blancs.
La chapelle rurale Saint Joseph.



A LA ROCHE
La pierre sculptée réemployée dans le mur de soutènement de la route, à l'entrée est du village;
La chapelle des Pénitents Noirs;
L'église de l'Annonciation.

A LA BOLLINE
L'église Saint Jacques-le-Majeur du XVIIe siècle, a un clocher de style roman lombard. Elle renferme notamment un Van Loo de 1704.
La chapelle des Pénitents blancs, baroque, renferme une Descente de Croix de 1635, par Rocca
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Valdeblore : Un patrimoine à découvrir
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Tokyo Disney Resort] Découvrir le Resort en vidéos
» Journées du Patrimoine, Montpellier, le Peyrou
» Journées du Patrimoine 2009 Crépy en Valois
» Salon du Patrimoine Culturel 2010
» La braderie du patrimoine censurée par le Conseil Constitutionnel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Histoire-
Sauter vers: