Benvengut sus lou forum de Countea de Nissa
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 C3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Ven 26 Jan - 20:35

Feyenoord va faire appel

Feyenoord, exclu de la Coupe UEFA suite aux violents incidents provoqués par les supporters durant la rencontre face à Nancy le 30 novembre dernier, a décidé de faire appel de la décision. Le club de Feyenoord a indiqué qu’il va faire appel de la décision de l’UEFA qui a prononcé une exclusion des Néerlandais de la Coupe UEFA suite au comportement violent de certains supporters bataves durant et après la rencontre face à l’AS Nancy-Lorraine le 30 novembre dernier. Les dirigeants du Feyernoord estiment qu’ils ne sont «pas coupables en qualité de club» des faits qui leur sont reprochés.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Sam 27 Jan - 13:04

PSG-Hapoël Tel-Aviv

Deux mois après le drame de la porte de Saint-Cloud qui avait vu un policier tuer un supporter du Paris-Saint-Germain alors qu'il tentait de protéger d'une meute de hooligans un spectateur du match PSG-Hapoël Tel-Aviv dont le seul tort était d'être juif, L'Equipe Magazine du 27 janvier révèle le contenu du dossier judiciaire. Les dépositions du gardien de la paix Antoine Granomort devant l'IGS (la «police des polices») puis face au juge chargé de l'enquête permettent de retracer le déroulement de cette dramatique soirée du 23 novembre 2006, qui a coûté la vie à Julien Quemener. «Après que j'ai dit au groupe de supporters de reculer, ceux-ci ont continué à avancer sur moi, ils hurlaient et me menaçaient avec leurs ceintures qu'ils utilisaient comme des fouets. Ils continuaient à vociférer des insultes, telles que "fils de pute", "enculé", ainsi que des menaces. J'ai entendu : "On va le tuer."», a raconté Antoine Granomort.

Le gardien de la paix affirme que deux de ses collègues ont refusé de l'aider : « Ils étaient debout, devant leur voiture de service. Ils n'ont rien fait pour me porter assistance ». Le policier a ensuite été frappé et mis à terre par les hooligans : «Alors que j'essayais de me relever, n'ayant plus mes lunettes et voyant donc trouble, j'ai vu une masse sombre, bleu marine ou noire, se diriger vers moi [...] C'est alors que j'ai fait feu avec mon arme en un tir de riposte, j'ai tiré car j'ai senti que j'allais y passer [...] Je suis persuadé que si je n'avais pas tiré, les jeunes nous auraient tués à coups de pied, de poing, ou de tesson de bouteille. Ils voulaient frapper un juif ou un policier, c'était manifeste. J'étais terrorisé, je pensais que nous allions mourir.» Antoine Granomort se souvient également avoir entendu des slogans racistes et d'autres favorables à Jean-Marie Le Pen. L'Equipe Magazine publie également des extraits des dépositions des dizaines de témoins interrogés par l'IGS, qui ont confirmé la version d'Antoine Granomort, ainsi que les déclarations de Mounir Boujaer (blessé par la balle qui a tué Julien Quemener), le seul à affirmer que le policier n'a été ni menacé, ni frappé, ni insulté.

Source : L'équipe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Ven 16 Fév - 22:52

Résultats des 16emes de finale aller

Bordeaux (FRA) 0-0 Osasuna (ESP)
Fenerbahçe (TUR) 3-3 AZ Alkmaar (HOL)
AEK Athènes (GRE) 0-2 Paris-SG (FRA)
Sporting Braga (POR) 1-0 Parme AC (ITA)
Benfica (POR) 1-0 Dinamo Bucarest (ROU)
Chakhtior Donetsk (UKR) 1-1 Nancy (FRA)
Steaua Bucarest (ROU) 0-2 FC Séville (ESP)
CSKA Moscou (RUS) 0-0 Maccabi Haïfa (ISR)
Werder Brême (ALL) 3-0 Ajax Amsterdam (HOL)
Hapoël Tel-Aviv (ISR) 2-1 Glasgow Rangers (ECO)
Livourne (ITA) 1-2 Espanyol Barcelone (ESP)
Spartak Moscou (RUS) 1-1 Celta Vigo (ESP)
Zulte-Waregem (BEL) 1-3 Newcastle United (ANG)
Bayer Leverkusen (ALL) 3-2 Blackburn Rovers (ANG)
Lens (FRA) 3-1 Panathinaïkos (GRE)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Sam 24 Fév - 0:55

Résultats des 16emes de finale retour

Lens (FRA) 0-0 Panathinaïkos (GRE)
AEK Athènes (GRE) 0-2 Paris-SG (FRA)
Fenerbahçe (TUR) 2-2 AZ Alkmaar (HOL)
Sporting Braga (POR) 1-0 Parme AC (ITA)
Benfica (POR) 2-1 Dinamo Bucarest (ROU)
Steaua Bucarest (ROU) 0-1 FC Séville (ESP)
CSKA Moscou (RUS) 0-1 Maccabi Haïfa (ISR)
Werder Brême (ALL) 3-0 Ajax Amsterdam (HOL)
Chakhtior Donetsk (UKR) 1-1Nancy (FRA)
Hapoël Tel-Aviv (ISR) 0-4 Glasgow Rangers (ECO)
Livourne (ITA) 0-2 Espanyol Barcelone (ESP)
Spartak Moscou (RUS) 1-2 Celta Vigo (ESP)
Zulte-Waregem (BEL) 0-1 Newcastle United (ANG)
Bayer Leverkusen (ALL) 0-0 Blackburn Rovers (ANG)
Bordeaux (FRA) 0-0 0-1 ap Osasuna (ESP)

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pat
Invité



MessageSujet: Re: C3   Sam 24 Fév - 1:08

ca serait bien un psg macabi arf
Revenir en haut Aller en bas
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Mer 4 Avr - 23:21

Phases finales, Quarts de finale Aller

20h00 Espanyol Barcelone (Esp) 05/04 Benfica Lisbonne (Por)
20h00 FC Séville (Esp) 05/04 Tottenham (Ang)
20h00 Bayer Leverkusen (All) 05/04 Osasuna (Esp)
20h00 AZ Alkmaar (PB) 05/04 Werder Brême (All)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Manu
Modo coin-coin
avatar

Nombre de messages : 25357
Age : 34
Localisation : Nissa
Date d'inscription : 16/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Jeu 12 Avr - 23:41

Espanyol, Seville, Osasuna, et le Werder qualifiés... 3 clubs espagnols en demi ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Administrateur
Administrateur


Nombre de messages : 37402
Age : 42
Localisation : Monti
Date d'inscription : 19/08/2006

MessageSujet: Re: C3   Mar 5 Juin - 20:18

Séville dans l'Histoire

Au bout d’un match dantesque, disputé sous une pluie battante, et après de multiples rebondissements, c’est finalement Séville qui remporte sa deuxième finale de Coupe UEFA d’affilée, aux tirs aux buts (2-2, 3-1 tab).



Compte Rendu du match
Face à l’Espanyol Barcelone, vainqueur surprise du Werder Brême en demi-finales, le F.C. Séville avait une occasion unique de faire ce que seul le Real Madrid était parvenu à réaliser, en 1985 et 1986 : remporter deux fois de suite la Coupe UEFA. Un an après son triomphe à Eindhoven face à Middlesborough (4-0), Séville, également en course pour le titre en Liga et en Coupe du Roi, partait favori face au 6e du championnat d’Espagne. L’Espanyol Barcelone comptait cependant profiter de l’absence dans les rangs andalous de Julien Escudé, suspendu après un excès de cartons jaunes. Mais, à Barcelone, le meilleur buteur du tournoi avec 11 buts, Walter Pandiani, débutait étrangement sur le banc.

Les gauchers marquent du droit
Cette finale partait sur des bases très élevées, notamment en terme de rythme. Malgré un coup-franc de De La Pena difficilement boxé par Palop (2e), les Catalans éprouvaient des difficultés à porter le ballon sous l’effet du pressing andalou, et notamment du travail au milieu de Maresca, dont le tir dans la surface frôlait le cadre (4e). Après dix premières minutes difficiles, les hommes de Valverde allaient parvenir à équilibrer la possession de balle, jusqu’à dominer ce match. Pour preuve, c’est à la suite d’un corner en leur faveur que Palop, le portier de Séville, déjà buteur en quart de finale à Donetsk (2-3 a.p.), relançait magistralement de la main vers le gaucher brésilien Adriano, qui échappait à la défense de l’Espanyol et trompait Gorka Iraizzoz d’un tir enroulé… du droit (0-1, 19e).

Séville allait alors connaître une bonne période, symbolisée par des tirs contrés de Kanouté (24e) ou Fabiano (25e), dans un match parfait techniquement, un vrai choc de Liga. L’Espanyol allait imiter son prestigieux adversaire en trouvant la faille contre le cours du jeu. L’ancien gaucher de Bordeaux Riera échappait à Alves, repiquait sur son pied droit et, avec l’aide involontaire du défenseur brésilien, trompait Palop de 20 mètres (1-1, 28e). Cette finale était parfaitement lancée, surtout que les Catalans allaient pendant un temps accentuer leur domination, sans faire cependant frémir Palop, si ce n’est sur ce bon tir du capitaine Tamudo (42e). Séville allait dominer la fin de cette première période mais le tir de Puerta, dévié, frôlait le cadre (38e) tandis que le coup-franc lointain d’Alves passait au-dessus, tout comme la volée acrobatique de Fabiano (45e).

L’Espanyol à dix contre onze
La deuxième période repartait encore plus fort qu’avant la pause, avec des Sévillans qui pressaient très haut, étouffant des Catalans qui se montraient pourtant dangereux d’entrée par Tamudo, très remuant (48e). Sans doute bien secoués durant la mi-temps par leur entraîneur, les partenaires de Kanouté, auteur d’une volée dangereuse (55e), malmenaient la défense de Barcelone, qui tenait bon grâce à son excellente charnière centrale Torrejon-Jarque. Le capitaine Bleu et Blanc Tamudo profitait quant à lui des contres pour adresser une volée, boxée par Palop, vigilant (56e). Le geste de la soirée était cependant pour Riera, à savoir une demi-volée exceptionnelle de 30 mètres, que Palop détournait superbement sur sa barre (58e).

Dominés techniquement, souvent privés de ballons, les Sévillans allaient voir s’offrir les clés de ce match par le milieu de l’Espanyol Moises, expulsé pour un deuxième carton jaune (68e). Réduits à dix, et malgré l’entrée de Pandiani, les Catalans allaient s’accrocher à ce résultat comme des morts de faim, et concéder un grand nombre d’occasions. Mais ni Kerzhakov, tout seul (78e), ni Renato, d’une frappe déviée (80e) puis un autre tir, de volée (90e) et pas plus Kanouté, sur corner (83e), ne parvenaient à tromper un Iraizoz héroïque. La prolongation s’annonçait terrible pour le challenger…

Séville, finalement
La configuration de cette prolongation était limpide : une attaque-défense quasi continue. Jesus Navas se multipliait dans son couloir droit afin d’offrir un maximum de cartouches à ses attaquants, mais aussi pour tenter sa chance (94e). Kanouté frappait violemment, mais ne trouvait que les nuages chargés de Glasgow (96e), tandis que Kerzhakov poussait trop son ballon (100e) et que Luis Garcia, l’attaquant, taclait héroïquement devant Puerta, le défenseur (103e). Juste avant la pause, sur un énième centre de Jesus Navas, Kanouté délivrait cependant tout le peuple andalou (2-1, 105e).

Avec les crampes, la fatigue et la pluie battante, le match devenait dantesque, et les gestes imprécis. L’Espanyol tentait de sortir enfin de son camp, mais les jambes ne suivaient pas. Séville manquait le break par Puerta (123e) ou Alves (124e), tous deux mis en échec par un Iraizoz exceptionnel. Jonatas, d’un tir fusant dans le petit filet, récompensait la résistance de ses partenaires, et offrait une séance de tirs aux buts à Hampden Park (2-2, 125e). Un exercice fatal aux Catalans, qui échouaient trois fois face à Palop, par Luis Garcia, Jonatas et Torrejon. Séville a souffert, mais il conserve son trophée.

Le jeu et les joueurs
A Séville, on a longtemps souffert de l’absence d’Escudé, et le jeu ne fut pas toujours limpide. Si Daniel Alves fut souvent bien tenu par Riera, un homme changea la donne lors de son entrée en jeu : Jesus Navas. En remplacement d’un Maresca discret, il ne cessa par la suite de semer la pagaille sur son côté droit, offrant finalement le deuxième but sévillan à Kanouté. L'attaquant malien, auteur de son 5e but dans la compétition, et qui a marqué le premier tir au but, fut très combatif mais souvent malheureux devant le but, une inefficacité qui aurait pu coûter cher à son club. Mais l’homme du match, côté andalous, fut bien sûr Palop, qui a sorti trois tirs aux buts lors de la séance finale. Des arrêts en or !

Côté catalan, on peut bien sûr être déçu de ce dénouement, après la maîtrise d'une bonne partie du match. Mais l’expulsion coupable de Moises changea tout. L’Espanyol se contenta alors de défendre, en s’appuyant sur les performances du gardien Iraizoz, beaucoup mieux qu’un remplaçant, et des défenseurs Jarque et Torrejon. En attaque, et avant sa sortie, Tamudo fit en voir de toutes les couleurs à la défense andalouse. Mais, malgré les coups de patte de De La Pena et l’entrée de Pandiani, l’Espanyol Barcelone perdra bel et bien sa deuxième finale de Coupe UEFA, après 1988.

_________________
Sucer des glands ne fera pas de toi un écureuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C3   

Revenir en haut Aller en bas
 
C3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Countea Nissa :: Archives :: 2006 - 2007-
Sauter vers: